ZGROUPE The Force One

La vie au travail

Bien-etre-travail-salaries-Stress, cancers, douleurs articulaires persistantes… Bien que le travail soit aujourd’hui une occasion d’épanouissement pour chacun, il peut aussi être la source de nouveaux risques d’atteinte à la santé et au bien-être. Ces risques sont difficiles à identifier et à prévenir car leurs causes sont multiples.

De nos jours, le travail devient de plus en plus intéressant, plus varié. Les salariés sont plus autonomes et ils en sont satisfaits s’ils bénéficient d’appui, de soutien et d’aide à la décision. Pour eux, la responsabilité et l’initiative vont de pair avec bien sûr le droit à l’erreur et des opportunités d’apprentissage, surtout dans des organisations  soumises à un rythme intensif d’innovation.

Mais le contenu du travail est aussi devenu plus éprouvant et prenant. Les salariés doivent faire face aux cumuls de contraintes temporelles, techniques et marchandes avec des chiffres des objectifs et des résultats quantifiables. Autant d’évolutions… qui doivent être accompagnées d’une réflexion et d’actions sur l’organisation du travail et le management.

Afin d’y  remédier et loin de s’opposer à la compétitivité des entreprises, il faut améliorer la qualité de vie au travail, il suffit pour cela d’installer une stratégie de développement de certaines qualités.

En effet, il me semble primordial de s’attarder à la qualité des relations sociales au travail et cela à travers la reconnaissance du travail du salarié (comme je l’ai expliqué lors d’un de mes anciens articles) mais aussi à travers le respect, l’écoute de l’autrui, la diffusion de l’information, le dialogue social et la participation aux décisions pour une implication totale dans le milieu professionnel.

Par la suite, il faut donner une grande importance au contenu du travail, en donnant le plus d’autonomie possible aux employés, en diversifiant les missions et tâches, et en augmentant le degré de responsabilité.

Sans oublier l’environnement physique qui peut peser lourdement dans l’optimisation du travail, puisqu’un environnement sain, chaleureux, non bruyant, sécurisant … ne peut qu’augmenter le sentiment de bien-être et donc la productivité.

L’organisation du travail est également cruciale puisque à travers l’anticipation de la charge de travail, la capacité d’appui de l’organisation dans la résolution des dysfonctionnements, les démarches de progrès on arrive facilement à diminuer le stress et la fatigue morale.

On retrouve par la suite les possibilités d’évolutions qui encouragent largement les salariés à se dépasser et à développer leurs compétences telles que les formations, les acquis de l’expérience, et leurs parcours professionnels.

En dernier lieu, une action et pas des moindre il ne faut jamais négliger la vie personnelle, une parfaite harmonisation entre vie professionnelle et vie personnelle est obligatoire notamment grâce à l’optimisation du temps de transport, du rythme et horaires de travail…

C’est sur l’ensemble de ces dimensions qu’il faut agir pour créer un cercle vertueux de la qualité de vie au travail et de performance.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 janvier 2013 par dans CONSEILS DE ZGROUPE.
%d blogueurs aiment cette page :