ZGROUPE The Force One

Le crowdfunding

CrowdfundingCrowdfunding ? On devine aisément l’origine du mot mais sa définition…

On en a pourtant entendu parler ces derniers jours, grâce à la ministre Fleur Pellerin qui a présenté un projet de cadre législatif visant à favoriser l’expansion du crowdfunding.

Pour comprendre ce concept un peu d’histoire. Le crowdfunding (ou financement participatif) est né aux Etats-Unis et son premier succès remonte à 1875 ! En effet des souscripteurs se sont mobilisés et cotisés pour financer la statue de la Liberté !

Vous l’aurez compris, le crowdfunding est un système de financement qui s’appuie sur la participation des donateurs et non sur un système de financement bancaire. Cependant ce système a évolué depuis 1875 et se développe particulièrement ces dernières années notamment grâce au web 2.0 !

Alors concrètement qu’est-ce que le crowdfunding ?

C’est une solution proposée aux porteurs de projets qui ne souhaitent pas ou ne peuvent pas faire appel à un établissement bancaire pour obtenir un crédit dans le but de créer leur entreprise ou de faire naître leur projet. Cela s’applique notamment à des projets culturels, sociaux, environnementaux, innovants, numériques…

Mais comment faire ? Par quels moyens organiser un financement participatif ?

Il existe des plateformes qui mettent en relation des porteurs de projet avec des personnes qui souhaitent investir dans ces projets (épargnants). Ces plateformes permettent donc non seulement de faire un appel aux dons mais aussi de tester les projets des créateurs. En effet en adhérant à ces plateformes, les créateurs rendent visibles leur projet et peuvent tester leur fiabilité. Car il est plus simple de trouver des donateurs sur un site de ce type, où le trafic est élevé, que sur son propre site où le trafic est beaucoup plus faible. De plus trouver des donateurs est synonyme de fiabilité du projet, car cela signifie que certaines personnes sont intéressées et y croient.

Tout le monde peut-il faire financer son projet via ce type de plateforme ?

Pas nécessairement. Chaque projet est étudié avant d’être accepté. Cependant les porteurs de projet sont accompagnés afin que leur dossier ait toutes les chances d’être accepté. De plus étant donné qu’il existe plusieurs plateformes, le créateur a la possibilité de déposer plusieurs dossiers, ce qui augmente ses chances d’être accepté quelque part. Il arrive malgré tout que certains projets ne trouvent pas de financeurs.

Comment peut-on contribuer au financement d’un projet ?

Il existe 4 types de don, cependant étant donné qu’il ne s’agit pas de financement effectué par une banque, il ne peut y avoir d’intérêts :

  • Le don : cela peut être un don classique ou un don avec une compensation qui ne peut pas être financière. Par exemple l’épargnant (ou donateur) reçoit des places de concerts ou un objet…
  • Le prêt en peer-to-peer : c’est un prêt entre particuliers qui ne comprend pas d’intérêts.
  • Le financement participatif en capital : c’est la prise de participations en actions dans une entreprise. En compensation l’épargnant reçoit une part des dividendes et de la plus-value potentielle réalisée par l’entreprise.
  • La production communautaire : l’épargnant est coproducteur et touche des royalties sur les futures recettes ou reçoit une contrepartie non financière telle que des albums, des invitations…

Quels sont les avantages pour un porteur de projet de passer par une plateforme plutôt que de chercher un financeur lui-même ?

Bien que la plateforme prenne un petit % sur le financement total collecté, ce système est avantageux pour les créateurs car cela leur permet de trouver plus facilement des financeurs, de rendre leur projet visible (sans trop dévoiler le projet si c’est une innovation) et ainsi de sourcer des clients et de les fidéliser avant même que l’entreprise ne soit créée.

Quelques exemples de plateformes de crowdfunding :

  • My Major Comapny : pionnier dans le crowdfunding ayant notamment permis de lancer la carrière du chanteur Grégoire.
  • Ulule : 1er site de crowdfunding européen.
  • Kisskissbankbank : plateforme internationale.
  • Babeldoor : site généraliste.
  • Babyloan : site de micro-crédit européen.

Il en existe bien entendu beaucoup d’autres…

Que pensez-vous de ce système de financement ?

Avez-vous déjà été financeur ou porteur de projet ?

N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience via les commentaires !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 octobre 2013 par dans CONSEILS DE ZGROUPE, et est taguée , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :