ZGROUPE The Force One

Steve Jobs, Bill Gates, Mark Zuckerberg…ces grands patrons autodidactes

Sans titre-4Plus personne n’a besoin de les présenter Steve Jobs, Bill Gates, Mark Zuckerberg, les génies de l’informatique qui ont révolutionné notre époque avec leurs créations. Ils n’ont pas le même style de management, ni le même caractère, ils ne s’apprécient guère mais ils ont un point commun : ils ont choisi d’arrêter leurs études pour se consacrer au développement de leurs idées révolutionnaires. Ces grands patrons autodidactes nous prouvent bien que « Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. » Arthur Ashe.

Quels chemins ces grands patrons ont-ils pris après avoir arrêté leurs études ?

Revenons sur le parcours de trois grands révolutionnaires autodidactes de notre époque.

Bill gates, le passionné

En 1973, Gates entre à l’Université d’Harvard à l’âge de 18 ans. Il y rencontre Steve Ballmer, futur PDG de Microsoft, il abandonne rapidement ses études pour se consacrer uniquement à sa passion : la programmation informatique . Par la suite, il coréalise avec son ami Allen l’Altair BASIC qui marque une étape dans l’histoire de la micro informatique : ce sera le premier langage de programmation à avoir fonctionné sur un micro-ordinateur commercial . Ce sera le premier logiciel édité par la société Microsoft et c’est un grand succès. En 1980, Microsoft signe un accord avec IBM pour développer un système d’exploitation à commercialiser avec chaque ordinateur personnel IBM PC. Sa fortune est faite, et ne cessera plus de croître à des niveaux record. Bill Gates était persuadé qu’un jour tous les foyers et le monde professionnel seront équipés d’ordinateurs personnels. Aujourd’hui, les résultats sont à la hauteur de ses ambitions, 95 % des ordinateurs personnels de la planète tournent aujourd’hui sous le système d’exploitation Microsoft Windows. En 2000, il crée la Fondation Bill et Melinda Gates (Bill & Melinda Gates Foundation), qui a pour objectif d’apporter à la population mondiale des innovations en matière de santé et d’acquisition de connaissances.

 

Steve Jobs, le visionnaire

Steve Jobs et sa pomme croquée ont conquis le monde et pourtant comme son principal rival, il a arrêté tôt ses études et sa réussite a payé. Il a intégré la Reed College, une université d’arts libéraux américaine mais il abandonne très vite ce cursus après y avoir passé 18 mois. En 1975, Steve Jobs conçoit l’Apple I, mais il voit encore plus loin. Considérant que la plupart des gens n’ont pas le temps de monter une machine, Jobs et Wozniak pourraient donc assembler les circuits pour leur vendre l’ordinateur monté. Il suggère donc à son acolyte de créer leur propre entreprise « Apple Computer » fondée en 1976. Après de nombreux projets comme le « Macintosh », Steve Jobs se verra contraint de quitter l’entreprise en septembre 1985 pour fonder NeXt Inc. En 1986, Steve Jobs rachète la division « graphisme par ordinateur » de Lucasfilm, le Graphics Group qui sera renommé Pixar. Il reprend pied chez Apple en 1996, en leur vendant une partie de sa société NeXT inc. Sous la houlette de ce visionnaire, Apple se déploie rapidement avec l’iMac, l’iPod, l’iPhone, l’iPad,…  Apple est aujourd’hui l’entreprise ayant la plus grosse capitalisation boursière au monde.

Mark Zuckerberg, le jeune prodige

La première version de Facebook fut lancée le 4 février 2004, il y a 10 ans, alors qu’il était encore étudiant à Harvard. Il n’a jamais terminé ses études. Mark Zuckerberg est daltonien, mais la couleur bleue est celle qu’il voit le mieux. C’est donc celle qu’il a choisie pour représenter son site. Le succès est immédiat auprès des autres élèves de l’université. L’accès est graduellement autorisé à d’autres universités puis aux écoles du secondaire, et enfin au grand public. Le succès est partout au rendez-vous.Aujourd’hui, Facebook est le leader des réseaux sociaux avec 1,23 milliard d’utilisateurs dans le monde. Mais depuis 2013, Mark Zuckerberg multiplie les achats et tente de faire Facebook, non plus un seul réseau social, mais aussi un groupe. Son développement est à suivre…

Et vous connaissez vous d’autres grands patrons autodidactes qui vous inspirent ?

Selon vous,  quelles sont les qualités essentielles pour réussir sans diplômes ?

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :