ZGROUPE The Force One

Le management des bâtisseurs de cathédrales

Le monde de l’entreprise est aujourd’hui à l’image d’une cathédrale à construire

Cathedrale

Savez-vous que la Cathédrale Notre-Dame de Paris est le monument parisien le plus visité? La très longue file d’attente à l’entrée ne semble pas rebuter les plus curieux.  Il est impressionnant de voir les détails travaillés des mosaïques, des statuts, des hautes colonnes de ce genre d’édifice. On en ressort ébloui et bien souvent on prend la mauvaise habitude de ne pas s’intéresser sur les hommes qui l’ont battis. Les bâtisseurs de cathédrales n’ont jamais vu leurs projets finalisés car il faut compter en moyenne un siècle pour achever une édification. Des générations se succédaient sur les chantiers des cathédrales. Les bâtisseurs de cathédrales semblent bien être les pionniers du management intergénérationnel.

Quelles méthodes utilisaient ces pionniers pour conduire et gérer des chantiers de plus d’une centaine de personnes ?

Une organisation simplifiée

Le financement des chantiers provenaient des évêques, des chanoines, des familles royales, des membres de la noblesse et de la bourgeoisie. Les commanditaires, les évêques et les chanoines, n’hésitaient pas à débaucher les meilleurs architectes à prix d’or. A l’époque, les architectes étaient les seuls dotés d’une capacité à passer du plan sur papier à l’élévation de l’édifice.

Un décideur

L’architecte dirige le chantier. Il est le seul à pouvoir se projeter d’un plan 2D à une vision 3D du projet. Il doit créer une adhésion de la part de tous les acteurs et mobiliser toutes les ressources.

Un coordinateur

Le parlier est le bras droit de l’architecte, son assistant. Comme son nom l’indique, ce dernier « parle » : il maîtrise les différents dialectes sur le chantier et transmet aux collaborateurs les éléments techniques. Ils s’assurent qu’une communication transversale existe entre les différents métiers, pour éviter, par exemple, qu’une structure ne vienne cacher la face d’un ange ou d’une vierge.

Des équipes spécialisées

On retrouve sur le chantier des cathédrales de nombreux métiers : tailleurs de pierre, maîtres-verriers, morteliers, ébénistes, forgerons, tailleurs de bois… Chaque catégories de métiers est regroupée en équipe et dispose d’un chef d’équipe qui se charge de la communication avec le parlier et l’architecte.

Un management intergénérationnel

Sachant qu’il faut en moyenne un siècle pour terminer l’édifice, chaque personne qui intègre un chantier doit transmettre son expertise et la vision à ceux qui vont lui succéder. On retrouve alors plusieurs générations sur le chantier. Chaque corporation (corps de métier) développe des sortes d’écoles de formation internes. Les acteurs du chantier ne sont pas dans une logique de valorisation personnelle, mais plutôt de transmission d’un savoir-faire.

Le compagnonnage : un principe de solidarité

Pendant une époque, face à la misère et à la guerre de Cent Ans, la plupart des chantiers en France sont abandonnés, et les cathédrales resteront inachevées. Elles ont pourtant défié le temps. Transmises de bouche à oreille, de maître à élève, la geste de leurs bâtisseurs a survécu à travers le compagnonnage. Ce dernier a conservé en son sein leurs valeurs originelles et une vision des projets conjuguant innovation technique et accomplissement des hommes.

(Source Management Février 2014)

On retrouve une organisation similaire entre les chantiers des bâtisseurs de cathédrales et les entreprises modernes. Tous travaillent pour un seul but : la réalisation d’un objectif commun. Le monde de l’entreprise est bien aujourd’hui à l’image d’une cathédrale à construire.

Alors, saurions-nous à notre tour relever le défi de tant d’engagement dans le management moderne  ? Saurions-nous prendre exemple de ces hommes plein d’humilité pour la réalisation d’un projet à long terme ?

N’hésitez pas à nous faire part de votre avis en nous laissant un commentaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 avril 2014 par dans CONSEILS DE ZGROUPE, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :