ZGROUPE The Force One

Manager à la manière d’un entraîneur de football

Les valeurs du sport peuvent facilement être transposables au monde de l’entreprise. Et l’intervention d’un entraîneur ou d’un sportif peut éclairer le management et rebooster les collaborateurs. Une technique de motivation originale et innovante.

Etre manager et coach de son équipe en même temps n’est pas une mission impossible. Certains le font déjà sans mettre le terme de coaching sur leur pratique de management au quotidien. Et les autres peuvent s’y mettre facilement.

A savoir, les entraîneurs des grandes équipes de football sont des managers hors pairs. Ils poussent les joueurs à se dépasser et à inventer de nouvelles stratégies pour gagner.

Et si les clés de la réussite d’une équipe sportive pouvaient être transposées dans l’entreprise ? Comment un chef d’entreprise ou un manager peut-il s’inspirer des méthodes des coachs sportifs et des entraîneurs ? Quand le monde du sport, fort de ses valeurs, s’invite dans l’entreprise : débat et enjeux.

Comment réussir le casting exemplaire et permettre au groupe d’exprimer collectivement sa richesse et son talent ?

Les six conseils qui suivent, vous aideront à recruter votre « dream team » et à transformer ce qui n’est peut-être encore qu’un simple amas de bons éléments en une véritable équipe gagnante.

Premièrement, choisir des profils complémentaires et solidaires

Le flair du sélectionneur consiste à composer une équipe avec des profils complémentaires. Bien entendu, quand il s’agit de joueurs exceptionnels, la tâche semble plus facile.

Les entraîneurs rencontrent souvent des difficultés à composer avec des ego forts. Pour fonctionner en collectif, il est primordial que les joueurs aient un caractère ouvert, du respect pour les autres et de la discipline.

Dans l’entreprise, on résume les trois grands domaines de qualités indispensables aux collaborateurs aux trois lettres « K, S, A, pour Know-ledge, Skills, Abilities, (savoir, compétences, aptitudes), dans une équipe de foot, on remplace « aptitudes » par « attitude » et le tour est joué.

A savoir que sur un terrain de football, une des clés de l’efficacité est la capacité des joueurs à fonctionner de manière solidaires et à s’apprécier. Ce principe vaut bien sûr également pour l’entreprise.

Deuxièmement, développer une stratégie et des valeurs communes

Au foot, il y a les stars comme Zlatan Ibrahimovic, qui jouent pour la gloire, les médias, le public ; ceux qui espèrent un bon transfert ; ceux qui se dévouent corps et âme à leur club… et ceux qui ne savent plus pourquoi ils jouent. Le job de l’entraîneur, comme celui du manager, est d’apporter un supplément d’âme, de leur donner une source de motivation, une raison de jouer qui transcendera toutes les autres.

Ce qui cimente un tel état d’esprit, c’est la capacité du coach à proposer à son équipe une stra­­tégie et des valeurs commu­nes.

Il faut retenir que dans une entre­prise, des employés aux cadres du top management, tout le monde doit pouvoir répondre à la question : «Quelles valeurs notre société porte-t-elle ? »

Troisièmement, ne pas hésiter à distribuer des cartons jaunes

Franck Ribéry, mal aimé en France à cause de son style de jeu jugé trop individualiste en sélection nationale, enchaîne en revanche, depuis 2007, les prestations de haut niveau avec son club, le Bayern Mu­­nich. «Il a trouvé sa place grâce au travail relationnel mené par l’entraîneur Jupp Heyn­ckes, qui, au dire même de Ribéry, a su le comprendre, mais aussi lui expliquer que tout le jeu de l’équipe n’était pas centré autour de lui», assure Stefan Gröschl

«L’intelligence émotionnelle est capitale dans la gestion d’une équipe, poursuit Stefan Gröschl. Il faut savoir trou­ver les fêlures que cachent les caractères forts pour renverser la situation et en tirer  parti. Si­non, on risque d’être dépassé.»

Comme dirait Guy Roux, à l’usage des managers : « on n’a d’influence sur un collectif que si on aime les individus qui le constituent »

Nous concluons de ce fait, que si le manager ne veut pas voir son autorité affaiblie, il doit recadrer fermement les collaborateurs qui s’éloignent des objectifs fixés et des consignes.

Quatrièmement, s’impliquer sans réserve dans le projet

La capacité à s’engager de manière sincère et authentique dans un projet est une compétence primordiale tant pour les joueurs que pour l’entraîneur. «La transparence et l’honnêteté sont fondamentales pour établir une relation de confiance entre le manager et l’équipe, mais aussi au sein de l’équipe elle-même», précise Stefan Gröschl.

Ce qui est à retenir, c’est qu’en montrant à leurs collaborateurs qu’ils sont fiers et heureux de travailler avec eux, les managers obtiendront une plus grande adhésion au projet de l’entreprise.

Cinquièmement, avoir toujours un scénario de rechange sous le pied

Il y a un temps pour mettre au clair vos objectifs ; un temps pour écouter vos collaborateurs ; un temps pour communiquer et ouvrir le débat ; un temps, enfin, pour décider, seul ou en équipe. Le manager a intérêt à garder en permanence ses écoutilles ouvertes pour pouvoir moduler son attitude en fonction des événements et changer sa ligne de conduite quand «il y a le feu».

En résumé, en entreprise aussi, un manager doit se montrer agile. Quand l’un de ses collaborateurs est mal à l’aise avec un dossier ou un client, il l’autorise à permuter avec un de ses collègues.

Sixièmement, se servir des défaites pour rebondir

L’équipe ne doit jamais per­cevoir un échec comme une faute. Les grands clubs comme le Barça, le Bayern Munich ou l’Ajax Amsterdam savent analyser leurs défaites. Ils font la différence entre le temps court – celui d’un match – et le temps long, où se construisent l’identité du club et son histoire. Le socle technique et tactique, les fondements du système de jeu – la mar­que de fabrique – ne sont jamais abandonnés en cas de difficulté.

En entreprise, un manager doit s’appuyer sur les succès passés de son équipe pour lui permettre de surmonter un échec ponctuel et d’aller de l’avant.

Et vous, avez-vous ce mode de management ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 juillet 2014 par dans CONSEILS DE ZGROUPE, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :