ZGROUPE The Force One

Maurice Lévy, une des figures de proue de la communication

publicis

Tout d’abord, Maurice Lévy, né le 18 Février 1942 à Oujda au Maroc, est un home d’affaire français. Il est le Président Directeur Général de Publicis Groupe depuis 1987. Il dispose d’une fortune estimée en 2012 à 173 millions d’euros (216e en France) et a perçu 3,6 millions d’euros en 2008, en 2009 et en 2010 (5e patron le mieux payé de France en 2010).

Il faut savoir que Publicis Groupe est un groupe de communication français fondé en 1926 par Marcel Bleustein-Blanchet dont la principale actionnaire est sa fille, Elisabeth Badinter et actuellement dirigé par Maurice Lévy. C’est, dans les années 2010, le troisième groupe de communication au monde par le chiffre d’affaires, présent dans une centaine de pays sur les cinq continents et compte environ 60 000 collaborateurs.

Maurice Lévy est membre du club Le Siècle et du conseil de la fondation du Forum économique mondial. Il a aussi été, de février 2010 à Juin 2012, président de l’Association Française des Entreprises Privées (Afep).

Il a été diplômé en informatique et organisation de l’université du New Jersey en 1965, grâce à une bourse d’étude gagnée dans un concours organisé par les chaussures Bata, il est recruté l’année suivante dans le service informatique d’une agence de publicité baptisée Synergie. En parallèle à son métier d’ingénieur, Maurice Lévy se découvre une passion pour les aspects plus commerciaux du métier et au début des années 1970, son rôle s’étend à des fonctions gestionnaires et financières. En 1971, alors qu’il avait 29 ans, son patron le choisi comme successeur à la tête du groupe. Déclinant l’offre, il préfère rejoindre un autre publicitaire, Marcel Bleustein-Blanchet, dirigeant du groupe Publicis.

De ce fait, instigateur de l’expansion internationale du Groupe et de son leadership dans le numérique et sur les marchés émergents, Maurice Lévy est internationalement reconnu comme une personnalité majeure du secteur de la communication. Il préside plusieurs institutions telles que l’International Board of Governors (IBoG) du Peres Center for Peace, et le Conseil de surveillance Média, Entertainement et Information (MEI), une division du Forum économique mondial. M. Lévy s’est vu décerner de nombreuses distinctions récompensant son sens de l’innovation dans les secteurs de la communication et des médias, son leadership dans le commerce et son engagement en faveur de la tolérance et la diversité.

Le magazine la Tribune dévoilait en mars 2012 que Maurice Lévy allait recevoir un bonus de 16 millions d’euros de la part de Publicis. Cette somme aurait été la plus importante perçue de toute sa carrière professionnelle. Dans un contexte de crise économique, ce bonus suscita de nombreux remous et posait une nouvelle fois la question de la rémunération des « grands patrons ».

Maurice Levy se défendit en rappelant que ce bonus « (…) est une rémunération différée sur neuf ans. » Il reconnaissait : « C’est une somme considérable, je le reconnais tout à fait mais toutes ces années Publicis a fait mieux que ses concurrents mondiaux (…) ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 juillet 2014 par dans Success Stories, et est taguée , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :