ZGROUPE The Force One

Le parcours étonnant de Jan Koum, fondateur de Whatsapp

Photographie: Profil LinkedIn Jan Koum

Photographie: Profil LinkedIn de Jan Koum

De l’Ukraine aux Etats-Unis

Jan Koum nait en 1976 dans un petit village aux alentours de Kiev en Ukraine d’une mère femme de ménage et d’un père chef de chantier. Il vit très modestement et est poussé à s’expatrier aux Etats-Unis à l’âge de 16 ans pour fuir les tensions politiques de son pays natal. Il s’installe dans un petit studio de la Silicon Valley avec sa mère, sans son père qui doit rester en Ukraine faute d’argent. Jan Koum connait des années difficiles et enchaine les petits boulots pour s’en sortir financièrement. Son père mourra en 1997 et sa mère, trois ans plus tard, mourra des suites d’un cancer.

Au coeur de la Silicon Valley

Vivre au cœur de la Silicon Valley lui aura malgré tout donné le goût pour la technologie et surtout pour l’informatique: il apprend d’ailleurs tout seul à s’en servir et rejoint un groupe de hackers appelé w00w00. Le jeune homme entre à l’Université et travaille parallèlement de nuit en tant qu’agent de sécurité chez Ernst & Young où il découvrira les systèmes informatiques de Yahoo. En 1997, un certain Brian Acton lui fait passer un entretien d’embauche pour travailler dans les systèmes de sécurité de chez Yahoo ; les deux hommes deviendront vite amis et décident même de s’offrir une année sabbatique pour faire le tour du monde ensemble.

A leur retour, ils décident de postuler chez Facebook mais l’entreprise ne semble pas intéressée par leur candidature. Quelques années plus tard, en 2009, Jan Koum crée la société Whatsapp:whatsapp-logo-variante_318-54566 il réalise son souhait de permettre à tous d’échanger librement en s’affranchissant des tarifs des opérateurs télécoms ainsi que des frontières. Quand la messagerie commence à avoir du succès, il décide de faire appel à son ami Brian Acton pour continuer l’aventure à deux.

En 2013 l’application vaut déjà 1,5 milliard de dollars et les deux dirigeants acceptent de vendre Whatsapp à la société Facebook pour le prix de 19 milliards de dollars, après avoir refusé une offre de rachat de Google à  1 milliard de dollars. Aujourd’hui, Jan Koum détient toujours 45% de la société et a une fortune estimée à 7,6 milliards de dollars selon le magazine américain Forbes. C’est donc un joli parcours pour ce jeune émigré ukrainien qui est un véritable Self-made man !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 29 avril 2015 par dans Success Stories, et est taguée , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :