ZGROUPE The Force One

Moziah Bridges, à 9 ans déjà CEO !

Enfant prodige, Moziah Bidges est sous le feu des projecteurs. C’est à 9 ans seulement qu’il se lance dans le business de la mode, en créant des nœuds-papillons !

moziah-bridges-vogue-3sep13-pr_b

Une histoire familiale

Le jeune américain a toujours eu l’habitude de prendre soin de son apparence. Depuis l’âge de 4 ans, il aime porter des costumes. Il tient cette passion pour la mode de son grand-père : « mon grand-père portait de beaux habits même quand il ne faisait qu’aller à McDonald’s ». Moziah voulait agrémenter ses tenues de nœuds-papillons pour encore plus d’élégance et de distinction. Cela l’aide à se sentir bien, dit-il. Il constata qu’il était très difficile de trouver ce genre d’accessoire pour les enfants, l’offre ne concernant que les adultes.

Sa grand-mère, couturière pendant près de 50 ans, apprit à son petit-fils les fondamentaux de la couture, pour qu’il puisse réaliser ses propres pièces pour s’amuser. Les tissus vintages et colorés qu’elle lui fournit était très appréciés par ses camarades qui lui ont rapidement demandé où ils pouvaient se procurer de tels nœuds-papillons.

Moziah a alors décidé de ne plus en produire uniquement pour lui, c’est en 2009, à 9 ans, qu’il a lancé son entreprise : Mo’s Bows. Sa mère l’a soutenu pendant tout le processus de lancement, ils sont aujourd’hui partenaires dans les affaires. Cependant, elle veille à ce que son fils reste un petit garçon comme les autres, qui se couche à 20h30, et qui suit une scolarité normale.

Un marché de niche

Le jeune entrepreneur a su détecter un marché de niche. En effet, le marché des accessoires pour les garçons n’est pas très développé. Les premières commandes ont été passées sur Internet avec Facebook, puis Etsy. Ce sont ensuite des marques de prêt-à-porter du sud des Etats-Unis qui ont demandé à Moziah de leur vendre quelques modèles. Plus tard, des marques très haut de gamme ont demandé à travailler avec lui. Un site Internet a donc été créé pour vendre directement la vingtaine de modèles directement sortis de l’esprit du créateur : http://www.mosbowsmemphis.com. Aujourd’hui il travaille avec 5 collaborateurs. A 13 ans, il ne fabrique plus seul ses nœuds-papillons car il a dû embaucher plusieurs couturières à plein temps. Il génère un chiffre d’affaires de 150 000 dollars.

Un futur prometteur

Moziah Bridges bénéficie d’une très bonne image. Grâce à son look atypique et son âge, il est sollicité par les plus grands magazines comme Vogue ou GQ. Les nombreux articles rédigés à son sujet lui offre une très bonne publicité, ce qui sera très probablement profitable pour le bon développement de son activité.

Outre son style de dandy, il est aussi généreux et philanthrope. Il tient à apporter un soutien financier aux enfants issus des familles les plus défavorisées, afin de leur apporter une vie plus douce. C’est ainsi qu’il a fait un don de 1600 dollars pour permettre à un groupe d’enfants de sa ville d’origine, de partir en colonies de vacances.

 

Le jeune entrepreneur souhaite poursuivre ses études dans une grande école de mode, pour lancer sa propre ligne de vêtements dans quelques années. Vous n’avez pas fini d’entendre parler du talentueux Moziah Bridges !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 mai 2015 par dans Success Stories, et est taguée , , .
%d blogueurs aiment cette page :