ZGROUPE The Force One

4 conseils pour s’exporter à l’international avec succès

L’objectif de l’internationalisation est de conquérir de nouveaux marchés et de développer ses produits ou services à l’échelle mondiale : cela permet d’accroître la notoriété de votre entreprise mais aussi votre chiffre d’affaires… seulement, une stratégie d’internationalisation se travaille, car elle peut aussi avoir l’effet inverse !

Globe

Voici quelques conseils pour s’internationaliser avec succès :

1. Pensez à la dimension internationale dès la naissance de vos projets innovants : il est préférable d’envisager l’exportation dès le début de vos projets, avant que le taux de croissance de ceux-ci ne décroisse sur le marché national.

2. Bien connaître le marché visé : faites une étude de marché pour connaitre les particularités locales, les clients/fournisseurs, les contraintes légales, les partenaires possibles, les concurrents, les risques propres au pays… Partir à l’aventure sans connaitre le pays est dangereux et peut entraîner des pertes considérables, ou des échecs de lancement de produit. Pour cela, vous pouvez vous aider d’outils comme la matrice PESTEL, l’analyse SWOT, les 5 forces de Porter…

3. Mettez en place un marketing adapté : l’analyse du marché permet d’adapter son produit/service au marché visé (aux coutumes, à la langue, aux préférences locales…). C’est une étape primordiale qu’il ne faut pas négliger. Il est arrivé que des entreprises, mêmes grandes, échouent : par exemple, quand la marque Chevrolet a lancé le modèle Chevy Nova en Amérique Latine, elle n’a pas réalisé que la traduction espagnole de Nova était « ne va pas » : les ventes ont décollé seulement après le changement de nom en « Caribe » (Caraïbe) !

4. Faites-vous accompagner par des professionnels ! : Si vous n’avez pas les compétences en interne pour vous internationaliser avec succès, il est plus sûr de se faire aider de professionnels qui ont déjà réussi l’expérience de l’internationalisation. Il existe différents organismes qui peuvent vous accompagner tout au long de cette épreuve : UBIFRANCE, les chambres de commerce et d’industrie, les conseillers du commerce extérieur (ce sont des experts en commerce international nommés par l’Etat), ou encore des cabinets privés comme Abitio international, Pramex International, Katalyse

Sachez que la réussite d’une internationalisation n’a rien à voir avec la taille de votre entreprise : TPE, PME ou grande entreprise, tout le monde peut tenter sa chance ! Si vous avez les fonds nécessaires et que vous y êtes bien préparé, cette aventure pourrait faire les beaux jours de votre société, alors n’ayez pas peur de l’exportation !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 mai 2015 par dans CONSEILS DE ZGROUPE, et est taguée , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :