ZGROUPE The Force One

Christian Audigier, l’American Dream

Christian Audigier a réussi l’incroyable challenge de construire un empire autour de son nom. Entre création de marques de mode, organisation de soirées, et buzz, le français à l’ambition infinie a  toujours su trouver le moyen de transformer ses faiblesses en force. Retour sur sa success story…

Une enfance modeste

Christian est né en 1958 dans une famille modeste, puis il a grandi à Avignon avec sa mère. Il n’aime pas vraiment l’école et va travailler dès l’âge de 14 ans pour gagner son propre argent. Il n’a alors que l’American Dream en tête, il rêve de devenir riche et célèbre. Il décide qu’il va tout mettre en œuvre pour y arriver.

Christian l’ambitieux !

Fasciné par le monde de la nuit, il va rapidement s’infiltrer dans les grandes soirées de Saint Tropez pour rencontrer des grandes personnalités comme Johnny Hallyday avec qui il se lie d’amitié. Il est parfaitement conscient que le succès se créer grâce au réseau. Il développe donc ses contacts, notamment grâce aux soirées qu’il organise pour Johnny.

Son départ pour les USA

Christian s’installe à Los Angeles en 2000 avec moins de 1000 dollars en poche. Il y séjourne clandestinement, sans carte verte. Il trouve le moyen de se rendre en France aux grands évènements de la mode comme les salons et les Fashion Weeks.

Il créer sa marque, Von Dutch, et offre des casquettes et vêtements aux plus grandes stars du moment comme Madonna, Justin Timberlake, Paris Hilton ou Britney Spears. Les stars s’affichent avec la marque et Christian va jusqu’à payer les paparazzis pour photographier les personnalités avec ses vêtements et accessoires. Cela créé un véritable engouement pour les articles de la marque qui se vendent alors très bien et font gagner beaucoup d’argent à son créateur.   » Le plus dur, c’est le premier million. Après, ça roule tout seul, c’est juste des zéros « .

La création d’un empire

Christian Audigier ne veut pas s’arrêter là. Il lance ensuite plusieurs marques et dépose des licences par centaine : Chistian Audigier, Ed Hardy, Smet (en collaboration avec Johnny Halyday), Crystal Roc, Paco Chicano, C-Bar-C, Rock Fabulous, VIF Speedshop… Il va même jusqu’à acheter un hôtel à Dubaï, un restaurant à Beverly Hills, une boite de nuit à Las Vegas et un bar lounge à Paris, et plusieurs maisons à travers le monde.

Surnommé le Very Important French (VIF), il multiplie les apparitions dans les événements mondains et se construit une réputation d’homme d’affaires incontournable. Il génère un chiffre d’affaires de 600 millions de dollars, Ses 172 licences (sacs, parfums, boissons énergétiques, vins, étuis pour téléphone portable…) lui rapportent 300 millions de dollars. Il emploie 500 personnes, et est présent dans une cinquantaine de pays. Son neveu Vincent est devenu vice-président de sa gigantesque société.

Christian Audigier est devenu un styliste et businessman incontournable dans le milieu de la Jet-set mondiale qui pleure aujourd’hui son décès. Atteint d’un cancer, contre lequel il a lutté pendant plusieurs mois, il s’est toujours montré optimiste et présent pour ses 4 enfants et son entourage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 17 juillet 2015 par dans Success Stories, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :