ZGROUPE The Force One

Comment rédiger une lettre de motivation concise et efficace ?

Il faut bien réaliser l’importance de la lettre de motivation : si le recruteur n’est pas tenté par votre lettre, il n’y aura probablement pas d’entretien, voir aucune réponse à votre candidature. Il est donc primordial d’y passer du temps. Commencez par prendre une feuille de brouillon pour noter vos idées. C’est très scolaire, mais ça marche ! Demandez-vous : 
– Pourquoi  vous contactez cette entreprise ? 
– Qu’est-ce que vous pouvez lui apporter ? 
– Qu’est ce qui fait que vous correspondez au poste ?
Ensuite seulement, vous pourrez vous engagez dans la rédaction.

lettre-de-motivation

  1. Adapter sa lettre de motivation à l’offre pour renforcer son CV

La lettre n’a pas le même objectif que le CV car elle sert à indiquer la motivation pour le poste et l’entreprise. Elle fait  le lien entre le CV et le poste recherché par l’entreprise,  la lettre va jouer le rôle de catalyseur de la candidature : CV et lettre doivent se compléter, agir  en synergie. La lettre doit mettre en valeur les différents  points du CV qui correspondent directement à l’offre et  éventuellement compléter les autres points du CV pour renforcer la candidature.

  1. Une rédaction soignée sur une page maximum

Ecrire une lettre de motivation n’est pas qu’un simple exercice de style et si une page maximum suffit, ce n’est pas qu’une simple formalité. En effet, celle-ci sera analysée sur le fond et la forme. De ce fait, elle doit être écrite en français correct, sans faute de syntaxe ni d’orthographe !!!  Tout cela dans un style qui doit être plus professionnel que littéraire. L’idéal serait de trouver l’équilibre entre originalité et banalité, deux points qui peuvent déplaire ou sembler inutiles.

  1. Renseignez-vous sur l’entreprise et son secteur

Parlez de vous c’est bien mais ne faites pas de votre lettre de motivation une circulaire type centrée sur vous-même et votre parcours.

Montrer votre connaissance de l’entreprise est primordial, cela traduit une motivation supplémentaire et un réel intérêt pour le poste. Développez votre argumentation sur les caractéristiques de la culture de l’entreprise et détectez les profils qu’elle souhaite recruter. Même les offres d’emploi non pertinentes par rapport à votre recherche, recèlent des informations précieuses. Plus vos propositions seront cohérentes et reliées aux projets et à la culture de l’entreprise, plus vous susciterez d’intérêts, de la part des recruteurs.
Même une lettre de motivation pour une candidature spontanée doit être rédigée à partir d’informations captées sur la communication institutionnelle de recrutement, la presse économique et les sites web carrières.

  1. Répondez à l’annonce point par point

La lettre de motivation pour une offre d’emploi peut être  considérée comme une réponse à l’offre d’emploi qui correspond au cahier des charges du recruteur. Vous devrez construire votre candidature point par point : formation, expérience, personnalité sont les trois types d’informations présentes dans ces annonces : l’entreprise, le poste et le profil recherché. Il faut avoir une lecture objective mais aussi intuitive des critères requis (esprit d’équipe, capacité de négociation, rigueur). Attention car certains critères sont absolument indispensables et non négociables, c’est donc à vous de les repérer et de les souligner. D’autres sont sans doute moins essentiels et certains de vos points forts peuvent parfois compenser des faiblesses.

  1. Utilisez des mots clés spécifiques à l’entreprise/au secteur ciblé

Le principal défaut des lettres de motivation est d’être trop vague alors que le recruteur veut être rassuré. Il appréciera d’avantage les candidatures qui lui montreront « rapidement » que son besoin a été compris, grâce à un réel intérêt et des compétences spécifiques. Si ces critères précis sont recherchés, vous devrez y répondre en présentant des exemples concrets, issus de votre parcours. « Marketez » veut dire, vendre sa candidature en utilisant le vocabulaire spécifique de l’entreprise, les fameux «mots clés» seront des éléments clés si vous les utilisez à bon escient.

     Enfin, n’oubliez pas que le plus important est de rester optimiste. N’évoquez pas un point de faiblesse qui vous tracasse (une longue interruption de carrière, un licenciement) dans la lettre de motivation. Souvent, les candidats ont tendance à « se débarrasser » de leur problème en l’indiquant dans le début de la motivation, alors qu’il ne faut surtout pas mettre en avant ses petits tracas. Il sera toujours temps de les évoquer plus tard, sur le CV ou lors de l’entretien d’embauche. Ainsi, le mot d’ordre est : SOYEZ POSITIF !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 août 2016 par dans CONSEILS DE ZGROUPE, et est taguée , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :