ZGROUPE The Force One

CACOLAC

« Si tu es là, c’est que tu as soifaim ! », tel est le slogan de la boisson au lait chocolatée Cacolac. D’origine bordelaise, elle puise son savoir-faire à Léognan, non loin de la métropole. Cette marque connaît un grand succès dans les années 80, notamment grâce à Jean-Pierre Papin dans les Guignols de l’info sur canal +, avenir prometteur à cette période.

L’histoire de la boisson Cacolac commence, en 1947, lorsque les familles Lanneluc et Lauseig s’associent dans le but de créer de nouveaux proCduits laitiers.                                     En 1952, Robert Lauseig ajoute du cacao et du sucre dans le lait avant de le stériliser ce qui va donner naissance à une nouvelle boisson baptisée Cacolac.                                                   1954, Cacolac devient officiellement une marque à part entière et connaît un succès important. En 1971, la marque lance sa première campagne publicitaire et, en 1978, elle inaugure une nouvelle usine et commercialise le Cacolac en canette.

Dans les années 2000, Cacolac a vu ses ventes chuter, incitant l’entreprise à renouveler son packaging et sa gamme de produits. Le dirigeant, Christian Maviel – membre de la famille cofondatrice – explique que l’entreprise avait souhaité rajeunir le « design en mettant en avant le côté lait chocolaté sur l’emballage, et aussi le côté made in France avec des produits sains, puisque la boisson est composée de lait liquide, pas de lait en poudre » afin de relancer les ventes de la boisson chocolatée.

Cacolac souhaite se démarquer en élargissant ses produits à destination des enfants et des adolescents pour les encas du matin et de l’après-midi. En 2014 et 2015, elle a proposé deux nouvelles boissons dont le succès a été fulgurant. L’entreprise a lancé un « cacolac praliné noisette » puis l’année suivante un « Cacolac Caramel ». En plus de cette fulgurante ascension qu’a provoqué ces nouveautés, une étude de consommateurs démontre que les adeptes de cette boisson dénombrent de multiples qualités : « bonne pour la santé » à 91 %, « naturelle » à 86 %, « source de plaisir » à 95 % et de « fraîcheur » à 88 %.

Malgré le léger déclin au cours des années 2000, la marque reste néanmoins dans le classement des 50 entreprises préférées des Français. L’investissement réalisé dans le packaging et l’élargissement de la gamme s’est avéré efficace pour l’entreprise qui voit son chiffre d’affaires augmenter de 15 % au cours de l’année 2015, atteignant 8,9 millions d’euros contre un chiffre d’affaires de 7,82 millions l’année précédente. Cette somme représente près de 25 millions de canettes et de bouteilles vendues au cours de l’année en France. Les ventes dans les DOM-TOM sont également en augmentation, mais les ventes principales restent situées dans le grand ouest français ainsi que dans la région parisienne.

Christian Mavial ajoute que l’entreprise possède « un savoir-faire depuis 1996 » qui leur permet de fidéliser leurs clients. Inspiré de sa région natale, et en partenariat avec une société de production de vin, Cacolac souhaite étendre son savoir-faire et proposer des canettes de vin. Étrange et surprenant concept pour les amateurs de vin et les Français adeptes du verre à pied. Une expérience déjà testée par une start-up française, Winestar et par la marque californienne ManCan.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 3 novembre 2016 par dans Success Stories, et est taguée , , , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :