ZGROUPE The Force One

Pierre Omidyar, créateur d’eBay et d’Omidyar Network.

Pierre Morad Omidyar est le fondateur d’eBay. Lui et sa femme, Pamela sont de véritables philanthropes. Ils ont fondé Omidyar Network afin que leur fondation nommée Omidyar  obtienne d’avantage d’investissements dans le but de soutenir des  projets à but non lucratif, ainsi que des entreprises à but lucratif. En 2016, sa fortune est estimée à 1 800 millions d’euros d’après le magazine Challenges.

 

Actuellement, Omidyar n’est plus le président de son entreprise. Cependant,  il possède toujours 7% du capital d’eBay.  Il siège toujours au conseil d’administration ainsi que de son ancienne filiale de paiement, Paypal. Pour cause, la plupart de ses actions sont destinées au réseau Omidyar.

Rétrospective du parcours d’Omidyar

Né à Paris d’une famille iranienne, c’est à six ans que Pierre déménage aux Etats-Unis, plus précisément à Washington. Il obtient son diplôme d’informatique de l’Université Tufts en 1988. Ce certificat lui a permis d’être en charge de l’écriture du logiciel MacDraw au sein de l’entreprise Claris, une filiale d’Apple.

En 1991, il cofonde avec trois amis Ink Development, qui est rebaptisée eShop. C’est une société informatique qui se consacre principalement à la vente en ligne. Il  y travaille en tant qu’ingénieur jusqu’en 1994 puis eShop est rachetée par Microsoft en 1996.

C’est à l’âge de 28 ans que Pierre commence l’écriture du site AuctionWeb, renommé Ebay en 1995 (raccourci de « Echo Bay Technology »).

Depuis 2003, Pierre et sa femme auraient donné plus d’un milliard de dollars à des œuvres caritatives grâce à la fondation Omidyar Network. Le but étant d’aider les entreprises qui sont dans des pays en voie de développement.

C’est à partir de 2013 que Mr Omidyar s’intéresse aux médias. Cette année-là, il annonce qu’il va financer à hauteur de 250 millions de dollars un nouveau média lancé par Glenn Greenwald. L’enjeu est de « rechercher la vérité », « préserver et renforcer le rôle que le journalisme joue dans la société ».  Dans cette même année, il déclare avoir débloqué une première tranche de 50 millions de dollars dans le but de lancer le groupe de médias First Look Media.

The Intercept est la première publication de First Look Media, elle est lancée le 10 février 2014. Ce magazine a pour but de servir de plateforme pour présenter les documents sur la NSA révélés par Edward Snowden. Ainsi, les publications auront pour sujet principal : la surveillance globale faite par les Etats-Unis.

Ses débuts avec eBay

Tout a commencé dans la salle de séjour de Pierre Omidyar. Cette entreprise qui ressemblait à une vente de garage en ligne dans ses débuts (en 1995), s’est développé progressivement jusqu’à devenir le numéro un des sites d’enchères en ligne que l’on connaît aujourd’hui.

Dans un premier temps, le site web devait se nommer « echobay.com ». Lorsque la société a essayé d’enregistrer ce nom de domaine, ils ont constaté qu’il était déjà pris. De ce fait, ils l’ont raccourci, et eBay est né.

L’entreprise effectue sa première vente auprès d’un collectionneur d’objets cassés. L’article était un pointeur laser défectueux, au prix de 15 dollars. Trois ans après, l’entreprise compte un million de membres !

Puis, c’est en septembre 1998 que la société entre en bourse.  Les parts de M Omidyar valent trois milliards de dollars.

Margaret C.Whitman devient la présidente  et directrice générale du site entre 1998 et 2008. C’est sous sa direction qu’eBay rencontre son plus grand succès. Effectivement, c’est en juillet 2000 qu’eBay vend une carte de baseball rare pour la modique somme d’1.2 million de dollars. A ce moment – là, c’est l’enchère la plus payante dans l’histoire d’eBay.

Pierre Omidyar peut être fier, car eBay est devenu l’un des meilleurs sites web marchands sur Internet !

Une touche d’actualité

En ce début d’année, Pierre Omidyar a investi près de 500 000 dollars à travers sa fondation Omidyar Networks.  Son projet est d’investir dans un revenu universel au Kenya. En effet, 6000 Kenyans recevront 0.75 dollar mensuellement pendant 12 ans. Soit la moitié du revenu moyen d’un adulte dans les zones rurales du pays.

Pierre Omidyar est un philanthrope qui ne met pas sa générosité aux enchères.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 28 février 2017 par dans Success Stories, et est taguée .
%d blogueurs aiment cette page :