Intelligence Artificielle : 5 améliorations pour le marketing

L’intelligence artificielle consiste à concevoir des programmes capables d’effectuer toutes les tâches accomplies par des humains. Ces tâches demandent un apprentissage, une organisation de la mémoire et un raisonnement. Le but est d’avoir un robot qui puisse avoir des notions de rationalité, de raisonnement, de perception visuelle et qui puisse s’adapter à tout type d’environnement, ce qui peut être difficile à obtenir.

bbva-openmind-el-futuro-de-la-inteligencia-artificial-y-la-ciberntica1

Il existe deux types d’IA :

L’intelligence artificielle forte devra produire un comportement intelligent mais aussi être capable d’éprouver une certaine “conscience” et des sentiments, ce qui signifie d’avoir une compréhension et un raisonnement. Selon les développeurs, la capacité des machines à être aussi intelligentes que l’être humain serait limitée par sa force de calcul. Ils essaient donc de dépasser cette barrière en mettant en place des logiciels de pointe afin de rendre ces machines plus performantes et plus “vivantes”.

L’intelligence artificielle faible est une approche pragmatique d’ingénieur : le système mis en place se veut être autonome et capable de résoudre les problèmes grâce à des algorithmes. La différence avec l’IA forte, c’est que celle-ci n’est qu’une simulation d’intelligence (un programme effectué par l’homme) ; la machine agit comme si elle était intelligente alors qu’elle ne l’est pas.

Globalement, le marketing peut facilement analyser le comportement des consommateurs afin de s’aligner sur le marché, et de proposer des produits adaptés aux besoins des utilisateurs.

Les 5 améliorations pour le marketing :

  1. Les chatbots

Un chatbot est un robot logiciel pouvant dialoguer avec un consommateur par le biais de conversations automatisées en s’appuyant sur des bibliothèques de questions-réponses. Avec les progrès de l’intelligence artificielle, le chatbot peut de plus en plus analyser et comprendre le sens des messages et . De plus, il est doté de capacités d’apprentissage.

Les chatbots changent considérablement la façon d’appréhender le marketing sur le plan de la relation marque-consommateur. Nous avions l’habitude de prendre contact directement avec des professionnels quand nous s avions besoin de renseignements mais maintenant, un grand nombre de marques utilisent les chatbots. Ils sont mis en place pour aider le consommateur via des réponses instantanées. Le but est d’améliorer le parcours client en ligne sans remplacer l’humain puisque le chatbot s’occupe du visiteur jusqu’à ce qu’une personne physique soit disponible.

  1. L’intégration des images

Les images peuvent désormais être scannées et analysées grâce à des outils performants. C’est une révolution pour l’expérience client. Par exemple, l’application “NutriScan” permet de scanner le code-barres des produits pour connaître en quelques clics les données nutritionnelles des aliments.

  1. La personnalisation

La personnalisation est devenue incontournable en marketing. Celle-ci résulte d’un processus automatisé et se fait à partir de données venant du consommateur ou à partir de l’évaluation de son comportement. Le marketing personnalisé a pour objectif de donner l’impression à chaque client que la marque s’adresse à lui uniquement et qu’elle lui propose des produits/services ciblés.

Par exemple, une application fitness associée au Watson d’IBM a créé un système qui permet d’analyser le comportement et les performances de l’utilisateur afin de lui proposer un programme personnalisé et adapté à ses besoins.

  1. Les recommandations

Toujours en collaboration avec IBM, le système permet d’intégrer des sources externes à analyser telles que la localisation, l’agenda, la météo, etc. Prenons exemple avec une application de running, celle-ci proposera à l’utilisateur le meilleur parcours selon ses données.

  1. L’analyse prédictive

L’analyse prédictive correspond à une variété de techniques de statistiques, de connaissances à partir de données et de la théorie des jeux qui analysent les faits présents et passés pour en tirer des hypothèses sur les événements futurs. À ce jour, les outils d’analyse ne se contentent plus de décrire uniquement les résultats, ils mesurent désormais la data et en déduisent les insights (perception par le consommateur d’un problème) compréhensibles pour le professionnel. Les tendances, résultats, ainsi que les comportements peuvent donc être anticipées.

L’intelligence artificielle apporte des opportunités pour le marketing. En effet, l’IA va permettre la création de nouveaux métiers dans le domaine du marketing. En relation client, on recherche des experts en analytique capables d’avoir de l’empathie envers les clients. On pourrait voir l’arrivée d’un assistant virtuel qui analyserait les données afin que les salariés puissent être en contact direct avec la clientèle.

Néanmoins, à ce jour, l’IA a ses limites et ni la robotisation, ni l’intelligence artificielle n’ont envahi la société. Il y a un long chemin à parcourir avant que les humains soient remplacés par des robots.

 

Emma Stone, une actrice aux multiples talents

Emma Stone est la célébrité dont tout le monde parle en ce moment. En 2017, elle remporte l’Oscar de la Meilleure Actrice pour son rôle dans La La Land. Découvrez son parcours :

landscape-1450730783-upload-2

Une enfance prestigieuse

 Née le 6 novembre 1988 à Scottsdale, Emma Stone grandit dans l’Arizona avec sa famille. Son père, Jeff Stone, est un entrepreneur et, sa mère, Krista Yeager, est quant à elle, femme au foyer. Dès son enfance, elle  est attirée par la scène. Se produisant dans seize productions théâtrales différentes au Valley Youth Theatre, elle doit alors suivre des cours par correspondance. Très vite, elle intègre une troupe de comédiens spécialisée dans l’improvisation avec un coach personnel afin de prendre des cours de comédie. C’est à l’âge de 15 ans qu’elle déménage à Los Angeles avec sa mère pour se lancer dans la comédie.

Des débuts tumultueux

L’actrice fait ses débuts en 2004 dans l’émission de télé-réalité In Search of the New Partridge Family. Cela lui permettra de jouer dans le pilote d’une série TV qui ne sera jamais diffusée. Peu de temps après, on la voit apparaître dans de nombreuses séries phares telles que Médium, Malcom ou Lucky Louie. Par la suite, Emma Stone auditionne pour la série Heroes mais c’est Hayden Panettiere qui obtient le rôle de Claire Bennett, la cheerleader. En 2007, elle joue le rôle de Violet Trimble dans la série Drive mais malheureusement la série est rapidement annulée.

Cette même année, elle décide de se consacrer au cinéma et tourne dans son premier film, la comédie SuperGrave. L’année suivante elle apparaît dans The Rocker, Super blonde, Paper Man et Bienvenue à Zombie land.

 Sa carrière décolle

 C’est en 2010 qu’elle obtient son premier rôle principal dans le teen movie Easy Girl. Son interprétation lui vaut d’être nommée dans la catégorie “Meilleure actrice dans une comédie” lors des Golden Globes 2011. Tout s’enchaîne ensuite pour elle, elle apparaît dans trois films en 2011 : la comédie Sexe entre amis, le film choral Crazy Stupid Love et la comédie dramatique La Couleur des sentiments.

En 2012, sa carrière prend un tournant décisif puisqu’elle décroche le rôle de Gwen Stacy dans The Amazing Spiderman puis dans The Amazing Spiderman 2 en 2014. Par la suite, elle prête sa voix à l’un des personnages principaux des Croods. Elle retrouve Ryan Gosling dans Gangster Squad et joue dans Magic in the Moonlight. Sa prestation est d’ailleurs saluée. Fin 2014, elle joue dans Birdman : film ayant obtenu l’Oscar du Meilleur Film cette même année. Cette période lui permet d’obtenir les meilleurs critiques depuis le début de sa carrière.

Un succès fulgurant

En mai 2015 elle s’impose comme la nouvelle muse de Woody Allen après Scarlett Johansson grâce à sa deuxième collaboration avec le réalisateur pour le film L’Homme irrationnel.

 L’année suivante, elle partage l’affiche avec Ryan Gosling, pour la troisième fois, dans la comédie musicale La La land. Ce film est un véritable succès planétaire et son rôle lui vaut plusieurs récompenses : le Golden Globes de la Meilleure Actrice dans une comédie musicale en janvier 2017 ainsi que le trophée de la Meilleure Actrice lors des Bafta Awards en Angleterre et enfin l’Oscar de la Meilleure Actrice lors de la 89e cérémonie des Oscars en février 2017.

Passionnée dès son plus jeune âge par le cinéma, Emma Stone s’est lancée avec persévérance dans ce milieu. Cet acharnement et son talent lui ont permis de briller et de devenir une star incontournable que les plus grands réalisateurs s’arrachent désormais !

 

 

The Ten French Companies of the Ed Tech

A few years ago, we could not imagine launching programs on sectors like health, justice or education! Today, more a fashion effect, online training (e-learning) is very successful; it has even become a real business. Have these platforms succeeded in arousing so much interest? To learn more, are the top 10 ED Tech French companies selected by Forbes:

mmll

  1. OpenClassrooms

OpenClassrooms is an online school. Each visitor can be both a reader and an editor. The courses can be carried out by members, by the team of the site, or possibly by professors of universities or partner schools. Initially focused on computer programming, the platform covers broader themes such as marketing, entrepreneurship and science since 2013. The site offers a catalog of over 1,000 tutorials available online. These are mostly text courses on computer development. The site is intended for everyone and especially fit for beginners.

  1. DigiSchool:

DigiSchool is a platform that helps young people to pass their exams. Accompanied by about a hundred teachers and guidance counselors to offer a free and quality « school after school » service to 15-25 year-olds, it currently accounts for 6.5 million registered members. This success is due in particular to applications for revision of the tank, the patent and the Highway Code. Towards the end of 2016 DigiSchool has launched a free coaching service, combining a digital orientation course to find one’s way and to realize one’s choice of training through meetings (coaches, teaching establishments and sector).

  1. 360 Learning and Sqool

Since 2013, this platform allows everyone to create and distribute their own training. The company, composed of thirty employees, mainly targets companies and institutions of higher education. 900 companies and training organizations use the 360 ​​learning service. In parallel, it offers its 500,000 users the first marketplace dedicated to vocational training.

Sqool is the only French device to be included in the digital education plan and facing Apple, Samsung and Lenovo. This plan aims to equip 1500 middle schools and 1200 schools in touchpads. Created by Unowhy, the company that propelled Qooq, the touchpad specialized in cooking, Sqool raised 4.8 million euros.

  1. Kartable

The first learning platform and comprehensive academic revision platform. In accordance with the official curriculum of National Education, Kartable helps students to progress in their learning and to make the most of their potential. It is designed to help pupils in grades 6 to 12 at their own pace and to offer assessments. The company, launched in 2011 by two former HEC students, boasts of having 1 million monthly users and a fund raising of 1.2 million euros. Learning, practicing, evaluating, accessing professors is what this platform offers.

  1. Beneylu

Beneylu School brings together applications for primary school in a secure universe. Linking students, teachers and parents is the goal of Beneylu. 27,000 classes already use this tool, which offers many applications adapted to elementary school students: textbook and log book, a blog, an atlas with GPS, a search engine, a tool for creating projects…

  1. The school book

Launched in 2009 by a team of teachers, the company develops collaborative textbooks in digital and paper formats. Enables instant communication between the school and parents through messages similar to a chat or in electronic form. It can be used with a smart phone, tablet or computer interchangeably. Teachers can inform tutoring appointments, dates of important events (exams, trips, parties …) disciplinary incidents, unjustified absences.

More than 2,000 teachers are now contributing to the new textbooks. The company has 500,000 users.

  1. Marbotic

Marbotic is a startup that designs and develops educational applications on a touchpad interacting with wooden toys for children between 3 years and 7 years. Using wooden toys placed on the back of the objects, wooden toys are detected by the touchpad once placed. The application will then dictate the number or letter enabling the child to better assimilate. Additional advantage, applications are developed in several languages. Her founder was inspired by the open pedagogy of Montessori, whose idea is that the child benefits from a better learning by touching and experiencing on his own.

  1. AppScho

AppScho is a mobile application that allows students to access the intranet of their school. The AppScho application makes it easy to access all school content in all mobility situations, regardless of the language of the user. With the help of notifications, students no longer miss out on important information. They can now access their schedules or test results instantly in their application no matter where they are. The Company has won a $ 100,000 Google bursary in 2014 and boasts 24,000 users and 40 user schools.

  1. Ex aequo

Since 2014, Magic Makers has offered computer training courses to children from the age of 6 years old. The objective of the company, founded by an engineer graduated from Telecom Paris Tech, is to give the taste of the code from a very young age thanks to a playful pedagogy. The children create their animations and their video games. Magic Makers raised 600,000 euros.

Domoscio is a start-up that offers students a machine to revise. Specializing in adaptive learning solutions, the company founded in 2013 combines cognitive sciences, big data and algorithms to present learning solutions tailored to each. It is taking its first steps in Paris 5. In the United States, where Ed Tech and adaptive learning are very advanced, Knewton, the counterpart of Domoscio, raised $ 155 million.

  1. New school

It is a connected keychain that detects the presence of students in the classroom, and prevents teachers from wasting time searching for the notebook and making the call. Its founder, Philippine Dolbeau, won the Young Entrepreneurs Award at the Hype Awards in 2015. The idea of ​​this application came to her when she learned the story of a schoolboy forgotten in a school bus, without his parents realizing it, because the teacher had not made the call.

Today, there are many people who trust these new models of education. Whether online or through educational kits, the Edtech have been very successful. However, it is important to choose the good service. The virtual brings a consequent advantage, but having a good pedagogical follow-up is even better because the goal is to understand its errors and to know how to correct them.

L’intelligence artificielle : L’émergence de nouveaux modes de travail

Depuis  un certain temps, nous entendons parler “d’intelligence artificielle”. Mais qu’est-ce l’intelligence artificielle à proprement dit.  Quelle est son rôle au sein de la société ? Comment l’exploiter au sein d’une entreprise ? Comment celle-ci peut être intégrée à nos systèmes d’information actuels ? L’intelligence artificielle est devenue une tendance très forte dans différents domaines. Toutefois, ces nouvelles technologies, encore peu connues, ne sont peut-être pas celles auxquelles les entreprises pensent.

image artificielle

Bientôt, on ne parlera plus de « robot », mais plutôt d’intelligence artificielle (IA). Des objets capables d’interpréter nos faits et gestes, nos pensées. D’anticiper nos désirs, nous comprendre, nous satisfaire. Des objets  qui feront partie intégrale de nos vies.

Au  XXe siècle, Alan Turing met en relief la notion d’intelligence artificielle au travers de ses recherches sur la conscience de la machine et de sa potentielle intelligence. Son objectif était de créer une machine capable d’imiter l’homme afin qu’il soit impossible de savoir si cette machine dialogue avec un ordinateur ou un humain A ce jour, même si cet objectif n’a pas été atteint il fait cependant l’objet de très nombreux travaux.

L’intelligence artificielle est donc étroitement liée à ce que l’on appelle Machine Learning (terme anglais se traduisant en français par apprentissage automatique). Elle a pour but de créer ou simuler, chez les robots ou les logiciels, une intelligence comparable à celle de l’homme.  On voit déjà des voitures autonomes automatisées comme les Google Cars,  qui ont la capacité de prendre des décisions humaines.

Aujourd’hui, avec l’intelligence artificielle, nous entrons dans une nouvelle ère de collaboration avec les machines. En effet, ces dernières ne peuvent plus être considérer comme de simples outils pour nous aider à effectuer des tâches quotidiennes mais plutôt comme un moyen de comprendre le monde et de prendre de meilleures décisions.

L’intelligence artificielle (IA) entre peu à peu dans le monde du travail, bousculant les modes d’organisation au sein des entreprises :

L’intelligence artificielle va entrainer de profonds changements dans la manière de recruter, de diriger et d’évaluer les salariés d’une entreprise. Cette dernière va plutôt privilégier les profils de candidats polyvalents, flexibles et ouverts aux changements  en fonction de leurs compétences.

Elle va aussi permettre aux entreprises de devenir plus flexibles, moins hiérarchique, plus horizontale en offrant notamment à ses salariés plus d’autonomie,  d’indépendance dans le travail.

L’Intelligence artificielle est aussi utilisée dans certains secteurs d’activités comme un  indicateur de performance. Dans le domaine de l’import – export par exemple, elle va améliorer la gestion du stock et les flux prévisionnels (Commande, livraison, transport..). Elle peut aussi s’avérer extrêmement efficace dans la détection des fraudes, des incohérences  au niveau de la comptabilité, dans  les irrégularités de paiement d’un client.

Par conséquent, que ce soit en entreprise ou pour les particuliers, l’intelligence artificielle permet d’améliorer l’interaction entre humains et ordinateurs intelligents, de faciliter les prises de décision. Cependant, ces applications intelligentes requièrent une certaine maitrise et des connaissances à ne pas négliger, afin d’éviter tout effet négatif. Elles doivent être utilisées de manière pertinente.

 

 

Top 10 Most Powerful Women in the World

Tribune magazine published its annual list of the 10 most powerful women in the world in August. They have contributed to the development of society. They are entrepreneurs, investors, scientists, philanthropists and CEOs… They continue to influence the history of the planet.  Let’s have a look on who these great achievers are.

image

 

  1. Angela Merkel, Chancellor of Germany

Angela Merkel was born in Hamburg on 17 July 1954, a German state-aged woman. As a trained physicist, Angela Merkel participated as a teenager in the German Free Youth movement. Then gradually traces a journey into the political milieu. In 2005, Angela Merkel began a campaigning process for the federal election. Allied with the Social Democratic Party, Angela Merkel wins the elections, and is elected Chancellor of the Federal Republic of Germany. She recidivates in 2009 and then in 2013, confirming her status as the most powerful woman in the world according to Forbes magazine. She is again a candidate for the 2017 presidential elections in Germany, which will take place in next September.

  1. Theresa May, Prime Minister of the United Kingdom

Theresa May, born Brasier on 1 October 1956 in Eastbourne, is a British statesman, Prime Minister of the United Kingdom and leader of the Conservative Party since July 2016. In 2016, following the referendum on the UK’s membership of the European Union, which led Prime Minister Cameron to announce his resignation, he was chosen by the Conservative Party to succeed him. She was appointed head of the government on July 13, 2016, becoming Margaret Thatcher’s second woman to hold office. Theresa May is defined as one-nation conservative and is often described as liberal-conservative.

  1. Hillary Clinton, Politician

Hillary Clinton is an American politician, including US Secretary of State from 2009 to 2013. As the wife of the 42nd President, Bill Clinton, she is the First Lady of the United States from 1993 to 2001. She is then, from 2001 to 2009, New York State Democratic Senator; it supports US military interventions in Afghanistan and Iraq. Candidate to the presidential primaries of the Democratic Party of 2008, she is beaten by Barack Obama. In 2009, after her election to the presidency, she became Secretary of State of the United States, a position she held until 2013, when she was succeeded by John Kerry.

  1. Aung San Suu Kyi, Stateswoman

Aung San Suu Kyi is a Burmese deputy and an emblematic figure working for democracy, recognized throughout the world. In 2012, Aung San Suu Kyi is allowed to run for the legislative elections and is elected MP. In the same year, she made her first trip abroad for more than twenty years. In 2013, Aung San Suu Kyi affirms his intention to participate in the Burmese presidential election of 2015. His party wins the legislative elections of November 2015.

  1. Ellen Johnson Sirleaf, President of Liberia

Dubbed the “Iron Lady”, Liberia’s Sirleaf, 77, made history when she became Africa’s first elected woman president in November 2005. She then also won the Nobel Peace Prize. Economist and a former international civil servant and finance minister, she won a second term in 2011. As of 2016, she is listed as the 83rd most powerful woman in the world by Forbes. [

  1. Michelle Bachelet, President of Chile

Veronica Michelle Bachelet was born on 29 September 1951 and was the first woman to be President in Chile from 2006 to 2010. She is re-elected in March 2014 and is appointed as the first Executive Director of the newly created UN Entity for Equality Gender and empowerment of women (UN Women). She is the first person since 1932 to win the Chilean presidency twice in competitive elections.

She is a member of the Socialist Party of Chile.

  1. Christine Lagarde, Lawyer and politician

Lagarde, 60, is the first woman to head the International Monetary Fund, taking over in 2011 in the midst of a debt crisis. In July 2011, she became the IMF’s Executive Director, and the first woman to hold this position outside interim periods. She is recent in her duties in 2016. A former corporate lawyer, Lagarde was also France’s first woman finance minister.

  1. Janet Yellen, Economist

Janet Yellen, born August 13, 1946 in Brooklyn, is an American economist and professor emeritus. On January 31, 2014, she succeeded Ben Bernanke as President of the Board of Governors of the United States Federal Reserve.

A former Harvard University professor, she was also former US president Bill Clinton’s chief economist. In 2014, according to the ranking of the economic magazine Forbes, it is the second most influential woman in the world.

  1. Irina Bokova, Director-general of UNESCO

Irina Bokova, born on 12 July 1952 in Sofia (Bulgaria), has been Director-General of UNESCO since 15 November 2009. She was re-elected in 2013 for a second term. She is the first woman and the first person from Eastern Europe to lead the Organization. It also recently held a meeting with the Minister for Europe and Foreign Affairs of the French Republic, where they discussed the very close cooperation between UNESCO and France in all areas of competence of the Organization.

  1. Margaret Chan, Director-general World Health Organization

Dr Margaret Chan is the Director-General of WHO (world Health Organization) and was appointed for the first time by the World Health Assembly on 9 November 2006. She will complete her second term on 20 June 2017. Before being elected Director-General, Dr Chan was the WHO Deputy Director-General for Communicable Diseases and the Representative of the Director-General for Pandemic Influenza. Prior to joining WHO, she was a health director in Hong Kong. During his nine-year tenure as Director, Dr. Chan confronted the first human outbreak of H5N1 avian influenza in 1997. He successfully defeated the severe acute respiratory syndrome (SARS) crisis in Hong Kong in 2003. It has also launched new services to prevent illness and promote better health.

Nicolas Hulot, l’homme qui veut sauver la terre

Nicolas Hulot est né le 30 avril 1955 à Lille, il est journaliste-reporter de télévision, écrivain, homme politique, ministre d’Etat, et ministre de la transition écologique et solidaire dans le gouvernement d’Edouard Philippe depuis le 17 mai 2017.

Nicolas-Hulot2-e1448110569901

Fils de Monique Marguerite Marie Hulot, visiteuse médicale et de Philippe Marie Joseph Hulot, chercheur d’or au Venezuela puis chef d’entreprise dans la confiserie de Paris et dans le commerce de plantes à Nice. De 1986 à 1992, Nicolas Hulot partage la vie de Dominique Cantien, directrice des variétés de TF1 et productrice de l’émission « Ushuaïa ». Il s’est marié en 1993 avec Isabelle Patissier, double championne du monde d’escalade dont il divorce en 1996. À la suite, il s’est remarié en 2002 avec Florence Lasserre, mère de ses deux fils et ancienne conseillère municipale de Saint-Lunaire.

Nicolas Hulot se passionne pour le rallye. Il participa au deuxième rallye Paris-Dakar en 1980 et se classa deuxième de la catégorie camions avec René Metge pilote et Thierry De Saulieu copilote.

Retour sur son parcours :

Après avoir été plagiste, moniteur de voile, serveur et photoreporter, c’est en tant que photographe que Nicolas Hulot a démarré sa carrière en 1973 dans l’agence de presse Sipa. En 1976, il part pour le Guatémala lors du tremblement de terre et effectue un reportage en Afrique du Sud avec le navigateur Éric Tabarly. Il n’a pas cessé de voyager ; en effet, en 1977 il part en Rhodésie en pleine guerre d’indépendance et interviewe le Premier Ministre Ian Smith. En 1978 après l’enlèvement du baron Empain, il surveille durant 46 jours son domicile mais s’absente au moment où le baron est libéré et manque le cliché espéré. En 1979, il  refuse de photographier la mort de Jacques Mesrine alors qu’il était arrivé dans les premiers sur les lieux de la fusillade.

Après la photographie, Nicolas Hulot se lance dans l’audiovisuel, et commence sa carrière dans les médias à la radio grâce à Patrice Blanc-Francard, un journaliste musical et producteur qui le fait connaître sur France Inter. En 1980, il intègre une émission pour enfants appelée “Les visiteurs du mercredi” et “ Les pieds aux murs” en 1982 pendant un an. Par la suite, il se fait connaître comme animateur-reporter lors d’une soirée sur France Inter sur des événements moto, et obtient une chronique s’appelant “La poignée dans le coin”.

C’est à partir de 1987 que tout s’enchaîne pour Nicolas Hulot, qui devient le présentateur de l’émission télévisée « Ushuaïa », le magazine de l’extrême diffusée sur TF1. Il devient grâce à cette émission l’un des plus grands porte-paroles français de la sauvegarde de la nature de ces vingt dernières années. C’est en 2011 que le contrat entre Nicolas Hulot et TF1 touche à sa fin mais les derniers épisodes sont diffusés jusqu’en avril 2012. De plus, il est l’inspirateur de la nouvelle chaîne Ushuaïa qui a vu le jour sur le câble en mars 2005 et qui appartient au groupe TF1. Le magazine mensuel « Ushuaïa » voit le jour en 2006 et disparaît en 2011.

Nicolas Hulot est aussi coauteur du « Syndrome du Titanic », un film sorti en 2009 visant à interpeller sur “l’urgence écologique”.

La fondation Nicolas Hulot pour la nature et l’homme

 Bénéficiant d’une certaine renommée depuis son émission télévisée Ushuaïa, il crée en 1990 la fondation Ushuaïa qui devient en 1995 la fondation Nicolas Hulot pour la nature et pour l’homme. Il bénéficie du soutien de ses partenaires fondateurs qui ne sont d’autres que EDF, l’Oréal et TF1. Cette fondation a pour but  de proposer d’accélérer les changements de comportements individuels et collectifs et de soutenir les initiatives environnementales en France comme à l’étranger.

Depuis 2006, les opérations se succèdent. Par exemple, le muséum national d’histoire naturelle et l’association Noé Conservation, en partenariat avec la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l’homme, organisent chaque année des événements ludiques afin de rapprocher l’humain de la biodiversité. C’est en 2009 que l’association franchit un cap important en lançant la campagne EVOLUTION Chapitre II qui a pour but de faire réfléchir le public sur son avenir, l’inciter à commencer un nouveau chapitre de son histoire et à les encourager à construire un monde meilleur pour le futur. En 2013 a lieu le lancement du Think thank de la transition écologique.

Son engagement politique pour l’écologie

Nicolas Hulot est très impliqué dans la politique. Il a conseillé plusieurs personnalités publiques telles que Laurent Fabius, Jacques Chirac dont il aurait refusé la proposition de devenir Ministre de l’Écologie en 2002. D’ailleurs, il est à l’origine de l’idée d’inclure une charte de l’environnement dans la constitution qui est effective depuis mars 2005.

Après de nombreuses rumeurs selon lesquelles il se présenterait à l’élection présidentielle de 2007, et son intervention en 2008 lors de la conférence collaborative écologiste et humaniste colibri, c’est en 2011 qu’il devient candidat à l’élection présidentielle de 2012.

En janvier 2012, il est nommé “envoyé spécial pour la protection de la planète” par le président François Hollande. Cette mission bénévole consiste à sensibiliser, informer et mobiliser la communauté internationale sur la crise écologique mondiale et exposer les moyens pour y faire face.

 En 2014, il fait partie de la délégation qui accompagne le président  lors de sa visite au Saint-Siège. Durant sa mission d’envoyé spécial, il est chargé de la préparation de la COP21 qui s’est déroulée en décembre 2015. C’est en janvier 2016 qu’il quitte son poste d’envoyé spécial et devient le ministre de la transition écologique dans le nouveau gouvernement d’Edouard Philippe le 17 mai 2017.

 Le pacte écologique

 C’est le 7 novembre 2006 qu’est lancé le pacte écologique ayant pour but d’imposer l’écologie dans la campagne présidentielle française et d’interpeller les candidats, mobiliser les citoyens. Le pacte est signé par 5 candidats sur 12 à la présidentielle et 740 300 personnes. Deux candidats sont contre l’initiative de Nicolas Hulot : Arlette Laguiller qui refuse ces mesures et Olivier Besancenot qui proposer d’autres solutions, jugées plus efficaces selon lui. Lors d’une conférence de presse au palais de la découverte en 2007, Nicolas Hulot annonce qu’il ne se représentera pas à l’élection présidentielle car il préfère rester concentré sur l’impératif écologique et continue de promouvoir son pacte rassemblant des principaux signataires et des personnes de base. On a pu voir que Nicolas Hulot était très actif lors de la campagne, ne manquant pas de rappeler aux candidats l’exigence écologique qu’ils relèguent au second plan.

Candidature à la primaire écologiste de 2011

 En mars 2011, suite à l’accident nucléaire de Fukushima, Nicolas Hulot déclare être pour le référendum sur le nucléaire et souhaite que la France sorte du “nucléaire”. Un mois plus tard, il déclare être candidat pour l’élection présidentielle de 2012. Néanmoins, lors du premier tour  il arrive deuxième avec 40,22% derrière Eva Joly (49,75%) alors que les sondages annonçaient le contraire. Il perd au second tour avec 41,34% et Éva Joly devient donc la candidate officielle d’Europe Écologie Les Verts.

 Ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire

Nommé le 17 mai 2017 ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire au sein du gouvernement Édouard Philippe, Nicolas Hulot est surnommé le “protecteur de la planète”. Suite à sa nomination, Nicolas Hulot a démissionné de son poste de président de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme qu’il a créée en 1990.

Un homme apprécié de l’opinion publique française

Nicolas Hulot est un homme apprécié de l’opinion publique française et il est régulièrement en tête des sondages de popularité. En effet, en 2016, il est l’homme politique le plus populaire selon le sondage de l’institut d’Odoxa pour le Parisien.

Maintenant Ministre de l’Écologie, il a eu lourde tâche sur les épaules et nous espérons qu’il continuera à défendre ses convictions écologiques.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑