ZGROUPE The Force One

Usain Bolt, la légende tire sa révérence

Une légende de la piste avec l’aura d’une rockstar: Usain Bolt est un champion hors norme qui a révolutionné le sprint, aussi bien par ses immenses exploits que par une « cool attitude » devenue son image de marque.

Usain Bolt.jpg

2017 fut la dernière année de son exceptionnelle carrière mais il n’est nul besoin de s’attarder sur sa triste sortie de route aux championnats du Monde de Londres pour mesurer la trace immense que « La Foudre » laissera dans l’histoire de sa discipline.

Il y a d’abord un palmarès unique, rempli de médailles. Avec neuf ors olympiques, dont trois à Rio en 2016, et onze titres de champion du monde, le palmarès du Jamaïcain, plus jeune champion du monde juniors du 200 m en 2002 (à l’âge de 15 ans), frôle la perfection. Sur l’Olympe de l’athlétisme, le coureur de 31 ans a ainsi rejoint le Finlandais Paavo Nurmi, fondeur et crossman dans les années 1920, et l’Américain Carl Lewis, sprinteur et sauteur en longueur de génie à la fin du XXe siècle.

« Je vis pour les moments où j’entre dans le stade », a confié Bolt.

« J’adore la compétition, je rêve d’être dans le stade à affronter les meilleurs ».

« J’espère que j’ai mis la barre suffisamment haute pour que personne ne puisse le refaire. J’ai prouvé que je suis le plus grand de ce sport et, pour moi, c’est une mission accomplie », déclarait cet adepte des « punchlines » à Rio.

Mais au-delà de cette incroyable moisson, ce sont ses chronos ahurissants qui ont forgé sa légende, permettant à chaque course l’accueillant de remplir ses gradins.

Qui pourra battre un jour les 9 sec 58/100e sur 100 m et les 19 sec 19/100e sur 200 m établis en 2009 aux championnats du monde de Berlin ? Il y a fort à parier que ses records insensés tiendront un bon bout de temps et que sa place au panthéon du sport mondial dépassera largement le cadre de l’athlétisme.

Bolt, alias « La Foudre » (Thunderbolt pour les non-bilingues), est unique, à l’image de son gabarit (1,95 m, 94 kg), à mille lieux des physiques trapus habituels dans le sprint. Sa décontraction, son éternel sourire, son sens du spectacle le sont tout autant, dans une discipline longtemps marquée par les postures intimidantes de coureurs roulant des mécaniques avant le départ.

Il est même apparu à Rio comme le sauveur de l’athlétisme, gangrené par les affaires de dopage et de corruption. Face à l’Américain Justin Gatlin, ressuscité et revenu soudainement au premier plan après une suspension, Bolt, ce géant au CV sans tâche, devait sauvegarder la crédibilité de son sport. En terrassant l’Américain, il s’est mué en superhéros, renforçant encore un peu plus sa légende.

Mais avec Bolt, le show ne se limite pas aux courses. Le Jamaïcain, avec sa bonhommie et sa joie de vivre, a cassé tous les codes en vigueur dans le milieu feutré de l’athlétisme, comme avec cette samba improvisée en fin de conférence de presse avec des danseuses brésiliennes avant le début des épreuves à Rio et son désormais légendaire signe de l’Eclair. Ou encore ce lancer de javelot en pleine nuit dans un stade olympique vide, quelques heures après sa 3e médaille d’or brésilienne.

Son équipementier, Puma, l’a compris et exploite à fond le potentiel marketing d’un athlète dont les revenus sont estimés à 32 millions d’euros annuels par Forbes. Grand fan de football et de Manchester United, Bolt s’est entraîné durant plusieurs jours avec le Borussia Dortmund, habillé comme lui par la marque allemande, et rêve dorénavant de fouler les pelouses d’un terrain de football.

C’est dire si le vide qu’il laissera dans le monde de l’athlétisme sera difficile à combler. Surtout pour un sport cerné par les affaires et dont l’image est au plus bas.

En attendant, petit retour sur les grandes dates de sa carrière :

. 2002: Bolt descend pour la première fois sous les 21 secondes sur 200 m (20 sec 61) lors des Championnats juniors d’Amérique centrale et des Caraïbes. La même année, il devient le plus jeune champion du monde junior de l’histoire du 200 mètres (15 ans et 332 jours).

. 2004: Bolt passe professionnel et bat le record du monde juniors sur 200 m, devenant le premier athlète de sa catégorie d’âge à passer sous les 20 secondes (19 s 93). Il participe à ses premiers Jeux Olympiques à Athènes mais est éliminé dès le 1er tour du 200 m.

. 2005: Bolt participe à ses premiers Championnats du monde mais ne termine que 8e du 200 m à Helsinki.

. 2007: Premières médailles dans une grande compétition internationale avec l’argent sur 200 m et le relais 4×100 m aux Mondiaux d’Osaka.

. 3 mai 2008: Bolt, qui a commencé à s’essayer au 100 m seulement en début d’année, signe à Kingston un chrono ahurissant (9 sec 76), le 2e de l’Histoire.

. 31 mai 2008: Bolt bat son premier record du monde, celui du 100 m, en 9 sec 72, à New York.

. 16 août 2008: Bolt remporte à Pékin sa première médaille d’or olympique sur 100 m avec un nouveau record du monde à la clé (9 sec 69).

. 20 août 2008: Bolt fait le doublé olympique à Pékin avec un titre sur 200 m, là aussi agrémenté d’un record du monde (19 sec 30), effaçant l’Américain Michael Johnson des tablettes. Il devient le premier athlète à battre deux records du monde sur le 100 m et le 200 m au cours d’une même édition des JO.

. 22 août 2008: Bolt signe un triplé à Pékin avec l’or olympique sur le relais 4×100 m avec la Jamaïque. Cette médaille lui sera retirée en 2017 après le contrôle positif à postériori de son coéquipier Nesta Carter.

. 16 août 2009: Premier titre de champion du monde à Berlin sur 100 m. Il explose son record du monde en 9 sec 58.

. 20 août 2009: Bolt s’offre un doublé à Berlin en s’imposant sur 200 m et pulvérise là encore son record du monde en 19 sec 19.

. 22 août 2009: Bolt devient à Berlin champion du monde du relais 4×100 m avec la Jamaïque.

. 28 août 2011: Bolt est disqualifié en finale du 100 m des Championnats du monde à Daegu pour un faux départ. Son compatriote Yohan Blake est sacré.

. 3 septembre 2011: Bolt prend sa revanche en remportant le 200 m des Mondiaux de Daegu.

. 4 septembre 2011: Bolt et la Jamaïque gagnent le relais 4×100 m des Mondiaux de Daegu et battent le record du monde (37 s 04).

. 5 août 2012: 2e titre olympique sur 100 m à Londres pour Usain Bolt, porte-drapeau de la délégation jamaïcaine.

. 9 août 2012: Avec un titre sur 200 m à Londres, Bolt devient le premier athlète à réussir un double doublé 100-200 m aux Jeux Olympiques.

. 11 août 2012: Bolt s’offre même un triplé olympique à Londres avec le relais 4×100 m jamaïcain, qui est le premier à passer sous la barre des 37 secondes (36 sec 84).

. 11 août 2013: Bolt gagne son 2e titre mondial sur 100 m à Moscou.

. 17 août 2013: Bolt remporte le 200 m des Mondiaux de Moscou, son 3e sacre consécutif sur la distance.

. 18 août 2013: Triplé mondial à Moscou pour Bolt avec la victoire dans le relais 4×100 m.

. 23 août 2015: Troisième sacre mondial sur 100 m à Pékin. Bolt devient l’athlète le plus titré aux Mondiaux avec 9 médailles d’or.

. 27 août 2015: 4e titre mondial d’affilée pour Bolt sur 200 m à Pékin.

. 29 août 2015: 3e triplé mondial pour Bolt avec le sacre de la Jamaïque sur le relais 4×100 m.

. 14 août 2016: Bolt remporte un 3e titre olympique consécutif sur 100 m à Rio.

. 18 août 2016: Bolt s’offre un 3e titre olympique consécutif sur 200 m à Rio.

. 19 août 2016: Bolt termine son parcours olympique par un sacre sur le relais 4×100 m. Au total, il aura remporté 8 médailles d’or aux JO.

. 5 août 2017: L’incroyable se produit lors des Mondiaux de Londres. Pour le dernier 100 m individuel de sa carrière, le Jamaïcain est finalement vaincu par son pire ennemi, l’Américain Gatlin, 35 ans et suspendu durant 4 ans pour dopage dans sa carrière. Bolt termine sur une 3e place.

. 12 août: pour sa dernière course, Bolt veut apporter un dernier titre avec ses potes du relais jamaïcain. Dans la dernière ligne droite, alors qu’il est à la lutte avec la Grande-Bretagne et les Etats-Unis pour le titre, l’Eclair s’arrête, foudroyé par un claquage.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 septembre 2017 par dans Success Stories, et est taguée , , , , , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :