Entretien d’embauche : les gestes qui comptent,

Même avec un CV en béton, l’entretien d’embauche n’est pas gagné d’avance. Les recruteurs prêtent aussi attention à ce que l’on appelle : la communication non-verbale. Poignée de main, regard, posture… Cela peut peser lourd dans un processus de recrutement. Z groupe vous donne donc quelques conseils pour améliorer votre communication non-verbale.

1. Commençons par votre arrivée, évitez d’arriver les mains dans les poches l’air trop décontracté. Cela peut paraître évident mais il est bon de le rappeler. Pensez à soigner votre tenue vestimentaire, l’habit ne fait pas le moine certes mais il est tout de même important d’arriver avec un tenu correct.

2. premier contact physique avec le recruteur : la poignée de main cela peut paraître surprenant mais l’on vous attendra aussi là-dessus. Évitez la poignée de main toute molle, pire toute moite, ou celle qui écrabouille la main. Votre poignée de main doit être franche et ferme. Entrainez-vous avec vos proches, soirée fun garantie !

3. La façon dont vous gardez le contact visuel avec votre interlocuteur est un facteur déterminant. Il est impératif de regarder son interlocuteur droit dans les yeux (pas comme un psychopathe non plus). Il n’y a rien de plus désagréable qu’une personne située en face de vous qui regarde partout sauf dans votre direction. Vous êtes timide ou impressionné, prenez sur vous ! Respirez un bon coup et relevez les yeux ! Ne soyez pas déstabilisé si le recruteur lui par contre fait tous sauf vous regarder, c’est peut-être une technique pour vous tester.Votre regard peut exprimer beaucoup de choses, veillez à ne pas avoir le regard fuyant car cela peut exprimer un manque de confiance ou encore de franchise.

4. La posture peut être rédhibitoire, alors cela peut paraître logique mais nous allons quand même le répéter : on ne s’affale pas, on surveille ses gestes, si on ne sait pas quoi faire de ces mains on les pose délicatement sur la table (on évite bien sûr les coudes avec la tête posée dessus !). Il est possible de se servir de ses mains pour parler mais modérément (vous ne jouez pas à l’opéra, ni à l’arbitre de foot !). Veillez à ne pas être « envahissant » en restant dans votre « espace », évitez de vous « éparpiller avec vos gestes ou vos affaires. On ne se touche pas les cheveux ou le bras tout le temps et par pitié, on ne joue pas avec son stylo !

5. Soyez prêt pour votre plus beau sourire, sans pour autant en faire des tonnes, restez naturel (c’est-à-dire, souriant mais pas trop, et surtout aux bons moments, tout est question de juste dosage…
On récapitule :
• On ne détourne pas le regard et on regarde droit dans les yeux
• Ne pas avoir une posture relâchée
• Ne pas jouer avec ses mains
• Ne pas se toucher frénétiquement (cheveux, bras, visage…)
• Veillez à ne pas avoir les mains moites (beurk)
• Ne pas jouer avec les objets comme les stylos, le papier…
• Avoir une poignée de main ferme
• On sourit, mais pas trop

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s