Comment (bien) prendre des décisions dans l’urgence ?

Strategie-prendre-décision-urgence-réaction

La prise de décision fait partie du quotidien de tout un chacun. Nous ne pouvons passer une journée sans prendre de décision. Le plus difficile n’est pas souvent de prendre une décision, mais plutôt de prendre la bonne. Surtout pour un manager qui n’a que quelques minutes pour choisir entre plusieurs alternatives. Découvrons ensemble ce que l’on entend par prise de décision et processus de prise de décision, et surtout comment prendre une bonne décision dans l’urgence.

La prise de décision et son processus

Décider demande de choisir une solution entre plusieurs possibilités tout en les comparant. En effet, pour gérer une entreprise les managers font constamment des choix car une entreprise ne peut fonctionner sans prise de décision. Pour cela il est possible de classer les décisions en trois catégories :

  • Les décisions stratégiques, qui elles ont un risque important car elles déterminent l’avenir de l’entreprise et sont impliquées sur le long terme,
  • Les décisions tactiques, qui comportent un risque moyen car ont d’importantes conséquences et sont impliquées sur le moyen terme,
  • Les décisions opérationnelles, qui ont un risque minime pour l’entreprise.

Le décideur doit donc tenir compte du processus de prise de décision, qui est très souvent basé sur le choix et l’analyse d’une situation. Ce processus est mis en place lorsque nous ressentons le besoin d’agir sans toutefois savoir comment. Grace à ce processus nous serons amenés à prendre une bonne décision et ce de manière rapide et efficace.

Comment prendre une bonne décision

La prise de décision dans l’urgence demande une rapidité d’analyse. Lorsque la décision est déjà prise, la prise de position reste définitive et aucun recours ne sera possible. Prendre donc la bonne décision devient chose importante car cela peut avoir un impact sur le décideur et ceux qui sont en face de lui. Certains managers ont tendance à hésiter lorsqu’ils doivent prendre des décisions par peur de faire des erreurs. Il n’est donc pas évident de prendre une bonne décision. Sachant que pour prendre une bonne décision, l’idée serait de restreindre les solutions les moins acceptables et choisir celles qui sont plus réalistes. La question qui se pose est : Comment s’y prendre ? Tout d’abord, il est conseillé de prendre du recul c’est-à-dire d’avoir l’esprit libre, et se concentrer totalement sur le problème à résoudre. Il faut faire une analyse du problème, c’est-à-dire  mettre en avant les éléments essentiels, et faire ressortir les principaux enjeux, tout en utilisant la méthode du QQOQCPC. Ensuite, identifiez les éventuelles solutions qui se présentent à vous. Pour cela, il faudrait mesurer les bénéfices ou les pertes pour chaque solution. Enfin, vous pouvez prendre votre décision tout en sachant que les décisions prises ne sont pas toujours parfaites…

La prise de décision demande la disposition de toutes les informations nécessaires, et de prendre conscience des conséquences que chacune d’elles pourrait causer aux objectifs définis. En analysant les décisions et leurs impacts, vous aurez la possibilité de les rectifier s’il arrive que la décision prise ne fût pas la meilleure.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :