Faire adopter le changement plutôt que l’imposer

Changement-entreprise-management

La mise en place d’un changement est une étape cruciale dans une entreprise. Mais très souvent, les collaborateurs trouvent que ce changement peut les déboussoler. Pour cela, l’entreprise doit trouver un moyen stratégique pour mener à bien son processus de changement, de telle sorte que les collaborateurs se sentent à l’aise avec ce changement et l’adoptent, plutôt que d’y résister. Découvrons ensemble pourquoi imposer un changement est un échec, et notamment comment le faire adopter.

Imposer le changement est un échec

Imposer le changement entraîne bien souvent une résistance à ce changement. Lorsque le changement est imposé, les collaborateurs ont du mal à cerner l’intérêt de ce changement. En effet, il est plus difficile pour eux d’admettre que ce changement améliorera le futur, d’où ils auront tendance à ne pas vouloir changer leurs habitudes antérieures. On peut intégrer à cela la peur de ne pas être la hauteur du changement, et surtout de ne pas pouvoir s’y adapter. Le fait d’imposer le changement est un échec pour l’entreprise, dans le sens où ce sont les collaborateurs qui maîtrisent le mieux le terrain et sont donc les mieux placés pour mener à bien ce changement. Il est donc préférable de préparer les collaborateurs à ce changement de manière à ce que tout un chacun s’y retrouve. Pour cela, il est bon de savoir comment captiver leurs attentions autour de ces enjeux nouveaux.

Comment faire adopter le changement ?

Pour mettre en œuvre un changement, il est nécessaire d’examiner le problème, ce qui permettra de mieux orienter son changement. Lors du processus de mise en place d’un changement, il est recommandé de se mettre dans la peau des collaborateurs qui sont directement liés au changement. Il est aussi conseillé d’appréhender les diverses raisons probables pour lesquelles ils peuvent résister au changement. Il faut se rassurer que le changement voulu réponde bien aux problèmes rencontrés par les collaborateurs sur le terrain. Il faut aussi démontrer la nécessité du changement de la situation actuelle et les rassurer sur le fait qu’ils seront intégrés aux décisions concernant le changement. En effet, cela donnera envie aux collaborateurs de suivre tous ensemble cet enjeu nouveau.

Il ne suffit donc pas de juste imposer le changement pour le mettre en place. Il est plus important de préparer les collaborateurs à ce changement et surtout savoir comment les mobiliser autour de cette orientation nouvelle. Ainsi, ils s’y adapteront plus facilement et s’investiront d’avantage.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :