Faire de sa société une forteresse

On oublie souvent d’en parler, mais la pérennité d’une entreprise passe avant tout par la fiabilité de son système de sécurité.

Un sésame numérique fiable est le garant de votre tranquillité…d’un point de vue informatique. 

En effet, les mots de passe utilisés sont en général structurés de manière très simple, ce qui rend la tâche des hackers encore plus aisée.

Afin de contrecarrer d’éventuelles attaques, voici quelques conseils à suivre. Élaborer des mots de passe plus complexes et facilement mémorisables. Pour ce faire, n’hésitez pas à dessiner des motifs en alternant minuscules et majuscules. Par exemple, dessiner un « Z » en partant de la touche « 5 ». Cela donne « 567YgVbN ». Cette méthode, bien qu’efficace, n’est malgré tout pas sans risque. Un œil avisé ou espion aura vite fait de déchiffrer les mouvements sur le clavier.

 Autre astuce : utiliser une phrase simple (exemple : « Je voudrais un sandwich jambon-beurre, s’il vous plaît » ) et ne garder que la première lettre, tout en alternant toujours minuscules et majuscules : on obtient « jV1SjBs’lvP ». Ce type de code est du niveau de ceux utilisés dans les milieux hyper-protégés comme le secteur bancaire.

 D’autres méthodes peuvent s’appliquer : l’invention de néologismes (dans mon cas, le « zittounisme », cela sonne bien non ?) ou favoriser le langage SMS.

En quelque sorte, il faut varier les mots de passe et surtout, pardonnez-moi l’expression, écrire comme un geek. 

Varier, innover, sécuriser. Les trois piliers d’une entreprise impénétrable sont ici. Ces quelques préceptes décourageront ceux qui veulent s’attaquer à vos données et vous garantiront un peu de tranquillité.

Avancer toujours plus, c’est aussi être de plus en plus sûr.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :