Frederick Smith : Un stratège hors pair

Né le 11 août 1944 à Marks, Frederick Smith est le dirigeant d’une entreprise américaine fondé en 1971 sous le nom de Federal Express et qui sera connu plus tard du grand public sous le nom de FedEx. Il a étudié à l’université de Yale ou il obtient un B.A en 1966. Il a également servi comme officier dans le corps des marines des Etats-Unis de 1966 à 1970. Suivons donc ensemble le parcours passionnant de cet entrepreneur. 

NAISSANCE D’UNE PASSION

Frederick Smith était âgé de quatre ans lorsque son père mourut. Ce dernier, était connu comme étant le fondateur des lignes de bus Dixie Greyhound. Frederick Smith est le plus jeune des garçons de la famille Smith. Son grand frère est connu pour avoir mis en place la chaine de restaurants Toddle House.

Dès son plus jeune âge, Frederick Smith était atteint d’une maladie potentiellement invalidante. C’est à l’âge de dix ans qu’il ne développe plus la maladie. Il intègre Memphis University Prep ou il pratiquait de l’athlétisme et était un très bon étudiant. Son rêve a toujours été en rapport avec le vol. En effet, à l’âge de quinze ans il utilisait un plumeau pour apprendre les astuces du métier. Etant encore au lycée, il fonde avec un groupe d’ami un petit studio d’enregistrement nommé Arden Record Company. C’est en 1962 que Smith quittera Memphis et intégrera l’université de Yale. Il intègre l’université de Yale avec pour envie d’étudier l’économie et les sciences politiques. Lors d’une classe d’économie, Smith rédige un texte qui décrivait l’idée d’une société qui garantirait une livraison au jour le jour de petits produits (des pièces de rechanges aux fournitures médicales) dans les grandes villes des Etats-Unis. Mais malheureusement, l’idée n’enchante pas son professeur qui lui donne la note de C. Frederick Smith obtient par la suite son diplôme en économie en 1966 et se lance peu après dans le corps des marines des Etats-Unis. Il a été envoyé en outre-mer pour combattre en Asie du Sud-Est pendant la guerre du Vietnam. En 1969 il fut promu au rang de capitaine et obtient une étoile d’argent, une étoile de bronze et deux cœurs pourpres. C’est en 1970 qu’il décide de rentrer aux Etats-Unis.

EN ROUTE VERS FEDEX

Dès son retour aux Etats-Unis en 1970, Frederick Smith est déterminé à mettre en place son idée dont il avait fait part lors d’une classe d’économie. Pour mener à bien son activité, il achète tout d’bord la part majoritaire dans Ark Aviation Sales appartenant à son beau-père. Il élargit le site de la société qui passe de maintenance d’avion à une société achetant et revendant des jets d’affaires usagés. Son activité lui rapporte un chiffre d’affaires de 9 millions de dollars qui ne le satisfait pas.

L’idée de base de Frederick Smith était de travailler pour la réserve fédérale américaine concernant les transports, le tri et le réacheminement des chèques avec comme plan d’action une flotte d’avions piloter la nuit, pouvant ramasser les colis pour les livrer (délai de 24h). Malgré ses propositions qui auraient permis au système bancaire du pays de gagner environs 3 millions de dollars, certaines institutions financières n’étaient pas convaincues de ses idées. Il décide alors de se lancer dans une campagne publicitaire dans le but de persuader d’autres personnes susceptibles d’être intéressées par ses idées. C’est donc le 18 juin 1971 que Smith à l’âge de 27 ans a crée la Federal Express Corporation qui avait comme fonds les 91 millions de dollars de capital et les 4 millions de dollar de son héritage. Il détenait une flotte de 14 jets et de nombreuses fourgonnettes en 1973 qui desservaient 25 villes.

Les deux premières années de la société ont été alarmantes. En effet, la société a perdu un tiers de ses liquidités en de démarrage. Elle a également perdu de l’argent dû à la publicité intensive faite par Frederick Smith. Les sœurs de Smith lui ont portés plainte pour détournement de fonds. Tout ceci lui a valu une perte d’environ 29 millions de dollars. C’est en 1976 que la société commence à générer des bénéfices grâce aux livraisons de documents, des pièces d’ordinateurs, de sang et des organes. Elle s’occupait également des livraisons pour le gouvernement. Elle avait pour concurrence directe UPS mais malgré cela son nombre de client augmentait. En 1984, la société se voit dépasser le milliard de dollars de revenus.

Malgré ce succès, Frederick Smith était toujours à la quête de nouvelles idées pouvant maintenir la position de Federal Express comme étant le service de distribution le plus rapide. En 1984, il crée Zapmail qui garantit la livraison des documents par télécopieur pour permettre à ses clients d’envoyer en peu de temps des documents dans tous les Etats-Unis. Ce fut un échec car les télécopieurs étaient fortement utilisés dans les entreprises. L’activité de Zapmail prend donc fin en 1989.

Federal Express continu de nouveau à subir des pertes et en grande partie à cause de la concurrence de UPS. Pour y remédier, la société achète en 1988 le transporteur international Fret Lourd Flying Tigers à une valeur de 800 millions de dollars et devient la plus grande compagnie aérienne tout cargo. Elle disposait maintenant de son propre réseau de distributions à l’étranger. Frederic Smith a aussi acheté de nombreuses entreprises de camionnage permettant à Federal Express d’être une centrale plus diversifiée pour le Fret et les colis. En 1994, la société change de nom et devient FedEx. Pour récupérer les pertes causées par la division internationale, Frederick Smith introduit InterNetShip qui permettra aux clients d’assembler leurs livraisons nationales par le biais d’un logiciel qui se relie à internet. Il a également mis en place un service markéting qui fournit un catalogue en ligne des produits liés à FedEx du nom de Business Link. Il a favorisé des partenariats avec des sociétés basées sur le web telles que Data car il à compris les possibilités offertes par internet et le potentiel du commerce électronique pour le secteur du transport maritime. En 1999 la société expédiait trois millions de colis par jour pour un chiffre d’affaires de 16.7 milliards de dollars. La société a employé plus de 120 000 personnes dans le monde entier.

Le succès de Frederick Smith est dû à sa faculté d’assimiler les besoins des entreprises et la création d’une culture d’entreprise inspirant une loyauté a la société comme à son fondateur. Sa politique est basée sur le fait que le personnel, le service et le profit doivent fonctionner en cercle et être soutenu chacun par les autres. Nous pouvons tirer plusieurs leçons de son succès : Ne pas promettre au client ce qu’on ne peut lui offrir, concevoir sa logistique avec soin pour réaliser d’énormes économies et prendre les décisions importantes dans le calme, hors du feu de l’action.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :