Jo-Wilfried Tsonga : « Roland je t’aime »

© PASCAL GUYOT

© PASCAL GUYOT

Après sa victoire mardi contre le numéro 5 mondial, le Japonais Kei Nishikori, Jo-wilfried Tsonga offre aux français un beau spectacle à l’occasion du tournoi de Roland Garros : retour sur la carrière d’un des tennismans français les plus talentueux.

Baigné dans le sport

Né le 17 avril 1985 au Mans, fils d’un ancien handballeur professionnel Congolais qui lui transmet sa passion du sport, Jo Wilfried Tsonga se passionne d’abord pour le football.  Il fera finalement le choix de se tourner vers un sport individuel : le tennis. Il grandit dans un environnement sportif, d’ailleurs, son petit frère Enzo Tsonga devient à son tour basketteur.

Le tennisman se fait remarquer dès l’âge de 13 ans puisqu’en 2003, il finit deuxième mondial au classement Junior à l’occasion des tournois du Grand Chelem, derrière le chypriote Marcos Baghdatis. En 2004, Tsonga enchaîne les victoires et fait une première saison professionnelle extrêmement prometteuse, où il passe de la 395ème  à la 163ème place mondiale au classement ATP.

Un début de carrière marqué par des blessures

Sa carrière sera tout de même ralentie par une série de blessures pour lesquelles il devra renoncer à de nombreux match, et pour lesquelles il sera arrêté à chaque fois plusieurs mois. Mais dès 2009 il participe à de grands tournois comme l’Open de Brisbane, la Coupe Davis, les Masters de Monte-Carlo ou encore Roland-Garros et affronte les plus grands : Federer, Ferrer, LLodra… et il continue de grimper dans le classement ATP.

Un grand du tennis français

C’est la deuxième fois que Jo-Wilfried Tsonga, parfois surnommé « Ali » (de son étonnante ressemblance au célèbre boxeur Mohammed Ali), se qualifie en demi-finale du tournoi de Roland Garros. Jo-Wilfried Tsonga fait partie des meilleurs joueurs français de sa génération, pourra-t-il amener la France en finale ?  (rappelons que le dernier français à avoir remporté les internationaux de France est Yannick Noah en 1983… ) On compte sur lui !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :