Joël Robuchon : le génie de la gastronomie

Né en 1945, Joël Robuchon est un influent pionnier médiatique de la nouvelle cuisine, auteur d’ouvrages culinaires de référence et dirigeant fondateur d’un important empire mondial de restaurants gastronomiques. Il détient le plus important palmarès de l’histoire de l’art culinaire, avec 32 étoiles au guide Michelin. Le chef multi-étoilé avait gagné ses galons d’ambassadeur de la cuisine et de la culture française. Passons en revue le parcours extraordinaire du chef, décédé le 6 août dernier suite à un cancer au pancréas ; à l’âge de 73 ans.

Ascension gastronomique

Joël Robuchon a découvert sa vocation pour la cuisine à l’âge de 15 ans. Il s’oriente en 1960 vers la gastronomie, en tant qu’apprenti cuisinier pâtissier au relais de Poitiers. Il réalise un tour de France dans de nombreux restaurants en tant que compagnon du devoir, et s’initie à la nouvelle cuisine avec son mentor Jean Delaveyne. En 1976, il devient le meilleur ouvrier de France et décroche ses deux premières étoiles, puis ouvre son premier restaurant à Paris en 1981. Trois ans plus tard, il décroche déjà sa troisième étoile au guide Michelin avant d’être salué six ans plus tard par une autre bible du métier, le Gault et Millau, qui le consacre « cuisinier du siècle ». Dès lors, il devient également consultant pour le monde culinaire, entre autres pour des restaurants, concours, et même dans l’industrie agroalimentaire. Robuchon a même décroché le titre de « meilleur restaurant au monde » en 1994, distinction décernée par l’International Herald Tribune. En exportant aussi son savoir-faire et sa cuisine en dehors de France via l’ouverture de nombreux établissements, le chef a même été récompensé par de nombreux honneurs. Décoré de la Légion d’Honneur, il avait été également ajouté à l’Ordre du Mérite National agricole, et à celui des arts et lettres. Il ouvre un autre restaurant portant son nom, à Paris, puis annonce sa retraite en 1996.

Véritable entrepreneur

Entre ses institutions, ses écoles, ses restaurants, ses alliances avec des groupes industriels alimentaires, les émissions culinaires auxquelles il prenait part et les ouvrages qu’il publiait, le chef visionnaire multi-étoilé est devenu un véritable homme d’affaires. Il était vu comme un innovateur, un créateur d’emplois auquel tout réussit. Dès lors, il se consacre à la transmission de son savoir culinaire par ses émissions télévisées. Puis, il développe un concept novateur d’ateliers de cuisine grand luxe et de haute gastronomie. Ne s’arrêtant pas là, Joël Robuchon s’est également associé à un fonds d’investissements luxembourgeois pour créer une société, JR International, chargée de développer de nouveaux concepts à l’étranger. La société a également pour principal objectif de créer une école hotellière, sobrement nommée « Institut Joël Robuchon ».

Elu cuisinier du siècle, Joël Robuchon a su s’imposer peu importe les différentes situations qu’il a pu traverser. Ce grand homme nous quitte en laissant orphelins près de 26 restaurants sur trois continents, une empreinte indélébile et des plats signatures à l’image de ses délicieuses recettes. Le visionnaire qui a fait rayonner la gastronomie française a inspiré, inspire et inspirera les générations à venir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :