La veille collaborative

Image réseauDans notre précédent article (le management 2.0 : des salariés motivés !) nous vous parlions des outils du web 2.0 qui permettent à l’entreprise un meilleur management de ses salariés.

Cette semaine le web 2.0 est toujours d’actualité et s’applique cette fois à la veille ! En effet quel meilleur outil que le web pour réaliser de la veille ? Trouver des informations, se tenir au courant de l’actualité et particulièrement de celle de ses concurrents, diffuser des informations… Le web 2.0 est un excellent outil qui permet de rester connecté au monde extérieur à l’entreprise en permanence.

Un autre élément capital à la veille ne doit pas être négligé : ses salariés.

Qui dans l’entreprise réalise la veille sinon les membres eux-mêmes de celle-ci ?

N’y a-t-il donc pas une opportunité à saisir dans le web 2.0 ? En effet la communication utilise déjà cet outil notamment avec les réseaux sociaux, alors pourquoi les autres services voire toute l’entreprise ne le feraient pas ?

C’est là qu’intervient la veille collaborative.

Dans veille collaborative un mot est important, « collaborative ». En effet les salariés sont amenés régulièrement à travailler en équipe y compris pour faire de la veille. C’est-à-dire que régulièrement chaque salarié peut tomber sur des informations concernant les concurrents de l’entreprise et une problématique se pose alors : comment faire en sorte que toutes ces informations soient regroupées à un même endroit et que la veille soit alors établie par plusieurs personnes ?

Pour répondre à cela différents outils ont été développés, on retrouve notamment des services de Bookmarking (marque-pages social en français) qui permettent de créer des groupes, partager du contenu, archiver des liens, les ranger dans des dossiers que tous les utilisateurs peuvent ouvrir, annoter des textes et surligner des passages intéressants…

Il y a donc une réelle opportunité et surtout une réelle utilité dans ces outils qui facilitent le travail des salariés et leur permettent de travailler en réseau. Les informations obtenues sont réinjectées dans l’entreprise pour être analysées et bâtir des stratégies avant d’être renvoyées vers l’extérieur.

Connaissiez-vous ce type de veille ou utilisez-vous vous aussi des outils similaires qui vous permettent de travailler en équipe pour réaliser votre veille ?

N’hésitez pas à nous faire part de votre avis.

 

Une réponse

  1. Soc. ALGUM DIA se automedique.
    (PNAS, 2004:31-32). http://mauertaktik.de/tippspiel/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :