L’art de savoir convaincre

 Nous avons tous déjà eu à convaincre quelqu’un que ce soit dans le cadre familiale, personnelle ou encore professionnelle. Cette aptitude à convaincre est une des compétences les plus fondamentale dans le domaine relationnel. Convaincre quelqu’un d’une idée ou sur un sujet nous donne cette satisfaction que notre raisonnement est logique et efficace et permet de nous affirmer. Convaincre demande surtout de prendre conscience de notre interlocuteur avant de nous lancer dans notre raisonnement. Pour cela, il faudrait savoir ce qu’est la persuasion et surtout les stratégies que nous pouvons mettre en place pour convaincre nos collaborateurs.

Qu’est-ce que la persuasion ?

Tout d’abord il faudrait savoir que persuader c’est tout un art. c’est la faculté de convaincre quelqu’un d’une chose, de croire en cette chose mais encore de faire cette chose. De manière générale, il s’agit de trouver des arguments pour que les gens fassent ce que vous leur avez demandé. Lorsque l’on veut convaincre une personne, il est préférable de ne pas utiliser la manipulation ou encore imposer ses idées. En effet, la persuasion ne demande pas d’être agressif ou encore irrespectueux.  C’est tout simplement la capacité que vous avez à structurer le message que vous voulez communiquer de manière à ce que vous ayez toutes les chances d’obtenir ce que vous désirez. La persuasion doit donc être une pratique noble car elle vous permet d’améliorer vos capacités et augmenter vos chances d’y réussir. Il est donc important de se pencher sur la question et se former sur les astuces qui permettront de pousser les collaborateurs à rejoindre vos idées.

Comment s’y prendre pour persuader ?

La logique ne suffit pas lorsque l’on veut convaincre. Il faut être confiant tout en alliant respect, écoute et valorisation de l’autre qui eux cohabitent avec logique, rigueur, faits et chiffres pour toucher la raison de votre collaborateur. On ne peut parvenir à convaincre une personne à l’encontre de ses propres convictions. Et lorsque vous parvenez à convaincre votre collaborateur, cela voudrait tout simplement dire que ce dernier est convaincu par votre idée.

Voici quelques astuces pour mener à bien votre persuasion :

  • Préparer ses arguments : mettre ses idées sous papiers sans se restreindre pour ensuite en retenir les meilleures qui vous serviront lors de l’argumentation.
  • Il faut être claire : ici l’idée est d’expliquer les choses de manière simple et claire tout en gardant en tête l’objectif à atteindre.
  • Il faut être crédible : il faudrait s’appuyer sur des faits, des preuves qui prouveront que vous dites la vérité. Mais ne pas trop en faire.
  • Partager sa conviction : le fait d’y mettre de la conviction dans nos propos démontre juste notre engagement personnel et notre assurance.
  • Ecouter les autres : l’idée est de prendre en compte ce que vous dira la personne en face de vous. On ne peut convaincre une personne contre ses convictions.
  • Eviter l’intimidation : convaincre ne demande pas d’utiliser la manipulation ou encore d’imposer ses idées. Cela démontrera tout simplement à votre interlocuteur que vous êtes en manque d’arguments nécessaires.
  • S’adapter à la situation : certaine situation nous demande d’aller droit au but par manque de temps. Dans ce cas de figure ne surtout pas insister si votre interlocuteur reste dans une position obstinée.
  • Choisir le bon moment : ne surtout pas se précipiter ici. Prendre son temps avant de se lancer et surtout ne pas se lancer si l’on n’est pas préparé.

Convaincre nécessite de prendre conscience de l’autre avant de mettre en place les astuces si dessus. Lors de votre persuasion il faudrait montrer à votre interlocuteur que la cause défendue est justifiée et valable. Pour cela rien de plus que d’analyser des situations dans lesquelles vous avez été efficace et les reproduire.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :