Les patrons partis de rien

partis de rienVous avez tous dû entendre parler de John  Paul DeJoria, un ancien SDF devenu milliardaire en créant son empire de produits capillaires. Ainsi que de Wayne Huizenga,  qui est passé d’éboueur à multimilliardaire grâce au rachat d’entreprises concurrentes. Certainement d’Amancio Ortega, qui débute en tant que coursier dans un magasin textile à l’âge de 14 ans et qui est aujourd’hui à la tête de la chaine de prêt-à-porter Zara. Sans oublier, le cas d’Oprah Winfrey, épicière à 17 ans et milliardaire à 59 ans.

La question qui brûle les lèvres à tous est : Comment toutes ces personnes ont-elles bâties leur fortune ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En effet, le  constat réalisé suite à la parution du classement des 400 plus grandes fortunes de la planète montre que « 70% des personnes les plus riches ne sont parties de rien ».

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la plupart des milliardaires n’appartiennent pas à des familles aisées et ont même stoppé leurs études relativement tôt.

Cependant, certains éléments plus forts que l’argent ou les études leurs ont permis de devenir de grands entrepreneurs et d’acquérir une fortune colossale. Tels que :

  • L’audace et l’ingéniosité : Ces deux qualités sont primordiales pour pallier aux difficultés d’entrées sur le marché ainsi qu’à un manque d’expérience. Avoir le goût du risque est une vertu essentielle pour s’aventurer dans le monde professionnel sans rien. Pour réussir, il faut oser, mais attention il faut pouvoir connaître ses limites.
  •  L’envie et la volonté : Bien que partis de rien, ces grandes fortunes mondiales sont arrivées dans la vie professionnelle avec une envie de réussite. Grâce à leur mental de winner et à leur volonté de réussite, ces personnalités ont pu atteindre leurs objectifs et même souvent les dépasser.
  •  Le dynamisme et l’optimisme : Avec un tel état d’esprit, les problèmes sont rapidement transformés en solutions. Il suffit d’être entreprenant, persévérant, actif et positif pour transmettre la même mentalité.
  • Être à l’écoute des opportunités : Cela passe par une veille continuelle du marché, ainsi que de la concurrence. Les grands patrons ont su adapter leur vision du travail à celle déjà présente. Savoir être présent aux bons moments, rencontrer les bonnes personnes, ces actions permettent de saisir des opportunités de réussite.

Ainsi, je clôturerai cet article avec cette citation populaire :

« Quand on veut on peut ! »

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :