L’hyper connectivité au travail

Si notre manière de travail a évolué, notre cerveau, lui, est resté le même, lire ses mails, consulter ses alertes sur son portable, suivre les réseaux sociaux… Cette accumulation d’informations quotidiennes ne modifierait-elle pas notre niveau de productivité ? L’hyper connectivité ne va-t-elle pas à long terme finir par avoir des effets néfastes sur notre rapport au travail : perte de concentration, stress, épuisement mental, dépression ?

Si PC, tablettes et smartphones peuvent augmenter la productivité au travail, des études montrent aussi que le trop-plein numérique qui envahit nos existences tend à diminuer les capacités cognitives.
Cette infobésité, au-delà de son caractère oppressant, a un impact évident sur la productivité des salariés qui sont sans cesse interrompus dans leur travail. Une étude sur le sujet a évalué le nombre moyen de sollicitations par jour d’un cadre à 150 en moyenne, soit une toutes les 4 minutes ! Ce temps, passé à résoudre les interruptions, ferait perdre 28 % de productivité.

Ainsi, Zgroupe vous propose 5 astuces qui pourraient vous aider à lutter contre l’hyper connectivité :
1) Priorisez vos taches : apprenez à faire une seule chose à la fois. Tout mélanger, c’est le meilleur moyen de perdre sa concentration et son temps.
2) Faites le ménage sur vos écrans : sur votre PC, ne laissez pas mille fenêtres ouvertes en pensant que vous reviendrez dessus plus tard, c’est faux ! Toutes ces informations sont une surcharge pour vous. Encore une fois, apprenez à prioriser votre travail et vos recherches. Sur votre smartphone, limitez les sources de distraction. (Notifications intempestives, sonneries…)
3) Priorisez vos recherches : lorsque vous écrivez (un article, un rapport, un courrier…), remettez à plus tard les recherches d’infos manquantes comme une adresse, l’orthographe d’un nom, un chiffre, une date… Les allers-retours incessants cassent votre concentration.
4) Faites des pauses : sortez prendre l’air sans votre téléphone si possible, la presse papier existe toujours alors n’hésitez pas ! Étirez-vous ou faites quelques pas dehors.
5) Éloignez votre smartphone lorsque vous êtes en réunion/entretien : rangez votre smartphone ou tablette ou, plus radical, mettez-le en mode avion. Il est impossible de se concentrer sur ce qui se passent à la fois à l’intérieur et à l’extérieur, il faut encore une fois PRIORISER !

 
Bien sûr, ces astuces ne feront pas de miracles, mais elles peuvent aider sur le long terme à lutter contre l’hyper connectivité, qui semble être le mal du siècle.

 

Une réponse

  1. Les technologies de l’information et de la communication (TIC) sont devenues omniprésentes dans le monde professionnel entrainant de profondes modifications des conditions de travail et d’organisation dans les entreprises.
    Ces nouveaux outils présentent des risques pour le nombre grandissant d’employés et de cadres qui les utilisent intensivement, au point de concerner la majorité des effectifs dans le secteur tertiaire .
    Les conséquences sur la santé au travail concernent en premier lieu les troubles musculo-squelettiques et visuels, mais ce sont surtout les risques psychologiques liés au stress, à l’excès de charge mentale qui apparaissent les plus préoccupants dans le développement non maitrisé des technologies de l’information et de la communication, à la fois sous ses aspects psychosociaux et organisationnels.
    voir : La prévention des risques professionnels des technologies de l’information et de la communication : http://www.officiel-prevention.com/formation/fiches-metier/detail_dossier_CHSCT.php?rub=89&ssrub=206&dossid=483

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :