Les curriculums vitae originaux

                   

Le curriculum vitae est votre passeport pour vos divers entretiens. Il est le reflet de votre parcours professionnel et de votre personnalité. Si la plupart des candidats à l’embauche dans un même secteur d’activité ont tous à peu près la même formation, ainsi que des expériences différentes mais égales, il faut un moyen d’attirer l’attention sur leur candidature pour ne jamais passer inaperçu. C’est dans ce contexte que les CV originaux jouent un rôle très important.

L’originalité d’un CV peut avoir l’avantage d’attirer l’attention du recruteur, qui reçoit des dizaines de candidatures. Votre CV soigné par une présentation claire et aérée captera l’attention du recruteur, mais attention ! Parfois, une forme originale peut brouiller les codes auxquels les recruteurs sont habitués.

Les formes de CV originaux

Pour tenter de se démarquer des CV classiques, certains candidats utiliseront le CV original qui peut prendre plusieurs formes :

  • Les CV en couleurs et animés : Avec un graphisme et un design plus élaboré, des palettes de couleurs choisies judicieusement feront ressortir votre propos et transmettra une image positive. Un constat d’autant plus vrai quand il est couplé à un système d’animation Flash.
  • Le CV en ligne : En possédant une vitrine, votre CV web permet d’enrichir votre document sans l’alourdir, en utilisant des liens. Les avantages de ce CV sont nombreux, tels que : l’amélioration de votre visibilité et le développement de votre réseau.
  • Le CV à réalité augmentée : Il existe encore d’autres différentes méthodes qui permettent d’incruster de façon réaliste des objets virtuels d’images 2D ou 3D. Le CV est plus pertinent, puisqu’il transporte le recruteur au-delà de ce qu’un CV classique veut nous faire voir, et montre donc le réel savoir-faire du candidat. Il a le mérite de capter l’attention, tout en montrant que son créateur est en phase avec les nouvelles technologies. Un atout non négligeable pour des candidats dans le secteur de la communication ou du marketing.

  • Le CV vidéo : Miser sur une animation, une vidéo ou tout autre support permettant d’apporter des preuves à vos différentes expériences. Il est un outil efficace dans la stratégie de toutes recherches d’emploi, notamment concernant certains domaines comme la communication et le marketing. C’est aussi une opportunité de montrer vos réelles motivations et qualités requises pour le poste.
  • Canva : C’est un outil de création sur le web, qui permet par la suite d’insérer, sur un CV, les illustrations créées. Encore une fois, ce genre de cv avec un design attrayant permet aux recruteurs de vouloir plus vous connaitre. C’est donc le moment de véhiculer votre image et votre personnalité.

Un curriculum vitae original dans sa présentation a pour but de surprendre, d’attirer l’œil mais surtout valoriser de vos compétences. En somme, ce sont vos qualités et compétences qui feront toute la différence, que ce soit pour un CV original ou traditionnel. L’essentiel est d’être clair, les informations doivent être accessibles et l’ensemble agréable à consulter. Le premier objectif de votre CV original est de susciter l’intérêt du recruteur qui aura la curiosité de lire votre CV. Tout CV original doit donner envie au recruteur de vous rencontrer pour en savoir plus. La qualité du contenu doit être irréprochable, que ce soit au niveau de la clarté des informations proposées mais aussi du point de vue de l’orthographe. Alors n’hésitez plus à franchir le pas, et laissez parler votre créativité !

 

6 conseils pour bien réussir sa rentrée au bureau

Après la pause estivale, la rentrée est l’une des périodes les plus intenses de l’année avec son lot d’exigences professionnelles et personnelles. Afin de faire taire cette anxiété annuelle et vous empêcher de toujours ressentir cette appréhension lors de votre retour au travail, ZGroupe vous offre ses conseils pour réussir votre rentrée professionnelle et être détendu en toutes circonstances.

bien-reussir-sa-rentree

1. On briefe les collaborateurs :

La rentrée est souvent chargée. Pour bien l’aborder, faites un point avec vos collaborateurs et expliquez-leur les nouveaux objectifs de l’année. Cherchez également les points d’amélioration. De plus, si vous sentez que le moment est opportun, c’est qu’il est temps de tester d’autres méthodes de travail. Pour redonner de l’énergie à votre équipe, misez aussi sur leurs motivations personnelles tout en les questionnant sur leurs envies.

2. Faites à votre tour, le point sur vos envies

Où en êtes-vous professionnellement ? Vous avez soufflé durant les vacances. Maintenant que vous reprenez le travail, interrogez-vous sur vos motivations. Pouvez-vous évoluer dans cette entreprise ? Si oui, comment ? Avez-vous envie d’un changement professionnel ? Pensez aussi à mettre à jour votre profil sur les réseaux sociaux, surtout ceux professionnels.

3. Musclez votre CV 

La rentrée est la période pour se fixer de nouveaux enjeux. Cela peut passer par une formation ou encore un projet à soumettre à votre hiérarchie. Fixez-vous également des challenges personnels qui vous maintiendront dynamique et ouvert à de nouvelles rencontres ou objectifs.

4. Reprendre le rythme

Votre boîte mail contient probablement des centaines de mails en attente. Pas emballant certes, mais l’erreur serait de repousser le moment de les consulter et de les trier. Reprenez les  bonnes habitudes professionnelles le plus vite possible avant d’être dépassé par le rythme de l’entreprise qui ne manquera pas de très vite redémarrer…

5. Stimulez votre équipe ! 

Pour votre première réunion de rentrée, faites en sorte de poursuivre la bonne humeur des vacances. Pour que vos collaborateurs gardent le sourire et se remettent au travail sereinement, rappelez-leur les choses qui ont été bien faites l’an dernier et encouragez-les à aller encore de l’avant pour les mois qui suivent.

6. Ménagez-vous !

La distinction vie pro-vie perso est de plus en plus dure. Si cet été vous avez réussi à déconnecter un tant soit peu de votre téléphone ou de votre ordinateur portable, poursuivez sur cette voie. En tout cas, fixez-vous des limites pour éviter de toujours ramener du travail à la maison.

Enfin, n’oubliez pas de vous accorder quelques moments rien que pour vous, histoire de vous ressourcer. Cela vous permettra de ne pas perdre le rythme effréné dans lequel vous vous êtes remis et ainsi, rester motiver le plus possible. Pensez au sport le soir ou à midi, faire du shopping ou encore, prendre des cours de musiques.

Netflix, l’une des plus grandes réussite des médias sociaux

C’est par une série de choix, aussi osés que payants que son fondateur, Reed Hastings, a fait de la plateforme de SVOD un business florissant.

Voici l’histoire de cette entreprise qui a su conquérir le cœur des internautes et fans de séries. En 1997, Reed Hastings cofonde Netflix avec Marc Randolph, dirigeant d’une société informatique, pour proposer des films à la location en ligne et en 1999, Netflix lance un service d’abonnement mensuel très attractif proposant la location illimitée de DVD. Par ailleurs, au début des années 2000, Netflix introduit un système de recommandation personnalisé qui repose sur les notes attribuées par les utilisateurs pour prédire avec précision les titres que ses membres aimeraient regarder. 2002 a aussi été une année importante pour la société, puisque elle fût introduite en bourse (au Nasdaq, avec le symbole « NFLX » et comptait 600 000 membres aux États-Unis). 2005 – Le nombre d’inscrits à Netflix s’élève à 4,2 millions. Puis en 2007, Netflix introduit le streaming qui donne aux utilisateurs l’accès instantané à des séries TV et à des films sur leur ordinateur. Pour continuer son développement et rester compétitive, Netflix s’est ensuite associé à de nombreuses sociétés d’électronique grand public, pour diffuser du contenu en streaming en 2008, 2009 et 2010. Parmi elles,  la Xbox 360, la PS3, les lecteurs de disques Blu-ray, les décodeurs numériques, les TV connectées et d’autres appareils connectés à Internet (iPhone, iPad et IPod touch). Le groupe s’est d’abord lancé en dehors de ses frontières au Canada, en 2010, avant l’Amérique Latine l’année suivante. En 2012, l’américain s’installe au Royaume-Uni, qui devient la tête de pont de son expansion en Europe, ainsi qu’en Irlande, en Suède, en Finlande, en Norvège et au Danemark. L’année suivante est plus calme avec l’ouverture de la Hollande. Fort d’une levée de 400 millions de dollars, la société s’est ensuite attaquée à 6 nouveaux pays en 2014 : la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Suisse, la Belgique et le Luxembourg. Enfin en 2015, avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Japon, tout en continuant son expansion en Europe avec l’Italie, l’Espagne et le Portugal.

En ce qui concerne la stratégie de Netflix, celle-ci est concentrée sur l’analyse de données. À ce titre l’entreprise a développé son propre outil de data visualisation. L’objectif est d’améliorer les outils de reporting, afin de communiquer des informations pertinentes en temps réel, sur l’état de l’environnement. Cela à destination de tous les départements et métiers. Équiper l’ensemble de l’entreprise, c’est permettre à chacun d’être aidé dans ses prises de décisions ou dans son processus de création. Netflix a donc réussi à créer des séries au gout des consommateurs : Les data analyst ont analysé l’audience de la série originale anglaise. Ils ont découvert que cette même audience était fan de l’acteur Kevin Spacey et des films du réalisateur David Fincher, suite à l’analyse des intérêts des abonnés. Cette même stratégie permet à Netflix de créer des séries et des films à succès en chaîne, puisque l’entreprise renouvelle plus de 80 % de ses saisons. La moyenne de l’industrie est de 25%. L’analyse de données offre un avantage concurrentiel évident. Elle permet de comprendre les besoins des consommateurs et de fournir une offre ciblée. À ce propos, Netflix a réalisé 10 bandes-annonces différentes pour la série House of Cards. Chacune ciblée en fonction des audiences. Les fans de Kevin Spacey ont donc regardé une bande-annonce le mettant en valeur. Tandis que les fans de séries aux protagonistes féminins ont vu une bande-annonce centrée sur les personnages féminins de la série.

Avec plus de 83 millions d’utilisateurs dans plus de 190 pays et plus de 125 millions d’heures de programmes visionnées par jour, parmi lesquels ses séries, documentaires et films originaux, Netflix est le leader mondial de la TV en streaming. Grâce à un forfait sans engagement, les abonnés Netflix bénéficient d’un accès illimité aux programmes, où et quand ils le souhaitent, sur les écrans connectés. L’utilisateur peut regarder, suspendre et reprendre la lecture de ses programmes à tout moment, sans aucune publicité. C’est ainsi que les bénéfices de la société ont été multipliés par 10 entre 2013 et 2015, pour atteindre 253 millions de dollars.

Le succès de Netflix continue jusqu’à l’heure actuelle où des millions d’abonnés chaque mois visitent la plateforme pour dénicher les meilleures productions du moment. En effet, l’entreprise a su s’adapter aux exigences du marché, avec peu de faux pas. Les séries sont étudiées pour correspondre au gout des futurs consommateurs, qui en seront rapidement séduits.

Trouver un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

La vie professionnelle et personnelle sont  deux parties  importantes à concilier dans la vie de tous les jours, en effet elles se complètent et s’influencent. Au quotidien, il est parfois difficile d’équilibrer les deux, c’est un défi auquel tous les travailleurs sont confrontés. Entre dossiers qui s’entassent et horaires interminables, cet article va vous donner les bases pour vous épanouir entre vie professionnelle et personnelle.

equilibre

La vie professionnelle et personnelle s’influencent énormément, si vous n’êtes pas épanoui, vous aurez tendance à être moins présent, efficace et motivé. Il est donc important de ne négliger ni l’un, ni l’autre.

Aujourd’hui, les individus passent de plus en plus de temps au travail ; boucler les projets et se faire bien voir de ses supérieurs est devenu de plus en plus chronophage. Dans ces moments-là, les salariés   prennent moins soin d’eux-mêmes, mais aussi de leur famille. Par conséquent, de plus en plus d’individus se sentent oppressés et stressés par le mode de vie auquel ils sont contraints. Le stress est source de baisse de productivité de l’entreprise, et amène  également de l’absentéisme.

Selon une enquête réalisée en France par OfficeTeam, recruteur spécialisé, 34% des Directeurs / Responsables des Ressources Humaines constatent une augmentation de la problématique de l’empiétement de la vie professionnelle sur la vie personnelle. Ils sont 56% à estimer que cette préoccupation reste inchangée.

Comment améliorer cette situation ? Voici des conseils pour trouver un meilleur équilibre entre  vie professionnelle et la vie personnelle. :

  • Établir une liste des tâches et des priorités

Listez donc toutes les tâches, les projets, les urgences et hiérarchisez-les pour optimiser votre organisation afin d’avoir une meilleur gestion  de temps. Être plus organisé, c’est gagner du temps !

  • Aimez votre travail

Les employés se sentent moins fatigués et plus épanouis quand ils font des choses pour lesquels ils sont passionnés ou intéressés. Faire un travail que vous aimez  vous permet de réduire le stress, de vous épanouir et donc de moins compter ses heures supplémentaires.

  • Reposez-vous

Le sommeil est un facteur important qui est essentiel au bien être, à la fois dans sa vie personnelle et professionnelle. Un travailleur fatigué est bien sûr  moins efficace et moins productif. En plus de bien dormir, pensez à vous relaxer et à vous détendre. La vie professionnelle est très souvent source de stress il est important de vous accorder du temps pour vous et pour votre bien-être.

  • Apprenez à déconnecter

Il est important de ne pas trop penser à votre travail en dehors de celui-ci au risque de se sentir surchargé et stressé. Apprenez à faire la part des choses et à laisser votre vie privée et professionnelle chacune à part. Il est nécessaire de faire des activités pour vous déconnecter de votre travail, le sport, les sorties, les lectures : quels que soient vos intérêts, bougez !

  • Apprenez à connaître vos collègues

Travailler dans un environnement de travail sain et agréable est évidemment très important, et pour ce faire quoi de mieux que d’apprendre à connaître vos collègues, et de vous faire des amis ? Prendre une pause-café avec des personnes que vous appréciez est plus agréable qu’avec des inconnus. Manger avec ses collègues est une bonne façon de vous sociabiliser et de faire un véritable break dans la journée. Et, qui sait, vous pourriez vous faire de belles rencontres !

Pour trouver un équilibre satisfaisant entre vie privée et vie professionnelle il faut savoir créer une véritable séparation entre les deux. N’oubliez pas que si vous ne vous épanouissez pas personnellement vous serez moins efficace et productif dans votre travail.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour créer cet équilibre et surtout … pour être heureux… Deux fois plus!!

Bien manger au travail

idée recettte 3.0Bien manger au travail ça peut être compliqué, entre le manque de temps, les restaurants super chers et les dossiers qui s’accumulent : c’est un vrai dilemme. Pourtant c’est un moment de coupure, de convivialité et de détente permettant de s’aérer l’esprit pour mieux redémarrer. Voilà toutes nos astuces pour mieux manger sur votre lieu de travail.

Tout d’abord, pour qu’un repas soit équilibré il doit contenir une portion de protéines (viande, œuf, poisson), une portion de légumes ou crudités et une portion de féculents (pâtes, riz, pommes de terre). Pensez également aux produits laitiers (fromage, yaourt, fromage blanc).

La première erreur est de manger un sandwich. Les sandwichs bien que pratiques et rapides ne sont pas du tout équilibrés ! Si vous penchez quand même pour cette option, essayez d’en prendre un avec des crudités. Si vous le faites vous-même, remplacez le beurre par du fromage à tartiner.

Manger rapidement est également une autre erreur, il est important de prendre du temps pour sa pause-déjeuner même si vous restez au bureau. Les Français prennent en moyenne 22 minutes pour leur pause-déjeuner, contre 1 heure 38 il y a vingt ans et 12% des salariés déclarent manger en travaillant, derrière leur écran. En effet, devant les dossiers qui s’empilent, nous sommes tentés de manger sur le pouce et de se remettre au travail plus vite. Si vous restez au bureau, protégez votre surface de travail pour ne pas en mettre partout et se retrouver avec des miettes sur le clavier ou des tâches sur un dossier !

Un petit conseil : Il est important de «prêter attention à ce que l’on mange. Sinon on n’a pas l’impression d’avoir mangé et fait une vraie pause! On ne se rend pas compte que l’on a mangé, on rate le plaisir et on se sent donc moins rassasié».

La bonne astuce pour mieux manger sur son lieu de travail, c’est de se préparer ses propres plats : déjà ils sont faits maison, en plus vous pouvez contrôler ce que vous mangez et ne pas vous jeter sur le McDonald du coin  de la rue et en plus c’est moins cher ! De plus, vous pouvez le préparer selon vos goûts et avec vos recettes préférées !

Enfin, pour finir, voilà une recette de salade savoureuse qui est vraiment facile à faire ! Vous n’avez plus d’excuses maintenant !bien manger au bureau

Recette de la salade printanière

Temps de préparation : 40 minutes

Ingrédients :

– une demi-boîte de thon

– une demi-boîte de maïs

– 1/3 concombre

– 1 cuillère à soupe de mayonnaise

–  une tomate

– des pâtes (100g)

– Sel et huile d’olive

Préparation de la recette :

Laver la tomate et le concombre, éplucher et couper en petit dés

Ouvrir la boîte de maïs et de thon, les égoutter. Emietter le thon.

Faire cuire les pâtes dans de l’eau avec du sel et de l’huile d’olive en petite quantité. Les égoutter et les laisser refroidir.

Tout mettre dans un saladier et mélanger. Incorporer petit à petit la mayonnaise

Et voilà, c’est prêt!!

Un super repas équilibré et délicieux pour votre pause !

Bon appétit!!

 

SAVE, le sauveteur des objets connectés

A seulement  25 ans, Damien Morin fondateur de Save se retrouve à la tête d’un business florissant, celui de la réparation mobile et d’objets connectés.

save-my-smartphone

L’histoire de Save (anciennement SaveMySmartphone) a débuté entre les murs de l’EBS (Européenne Business School) en 2013, Damien réparait pour le plaisir des smartphones. Puis il se rend compte qu’il y a un réel marché et que la demande est bien présente, il crée l’offre à l’aide de ces 3 collaborateurs (Amaury Dumont, Geoffroy Mercier et Hugo Saïs).  Au début c’était une boutique Rue duret dans le 16ème arrondissement de Paris, un technicien et un service client sur un Iphone et maintenant c’est 1 500 sauveteurs.

Le concept ?

Réparer son smartphone et tablette tactile en moins de 20 minutes pendant que vous effectuez vos achats dans votre centre commercial grâce à des corners de réparation, et le tout garantie pendant 1an.

SAVE c’est quoi ?

C’est 170 points de ventes répartie sur la France, l’Espagne, le Portugal, la Suède, la Norvège, 1500 sauveteurs, une levée de fond de 15 millions d’Euros pour financer son expansion international, un taux de croissance de 20 à 25% par mois, une école de formation,  la « Save Academy », un BFM Awards, 2.5 millions de chiffre d’affaire par mois.

Save répare montres connectées, tablettes, ordinateurs, smartphones et vous propose une large gamme d’accessoires. C’est également plus de 200 références disponibles en corners, et si votre pièce n’est plus disponible Save vous prête un téléphone de remplacement.

Aujourd’hui il est possible de réparer son téléphone directement en boutique ou alors par coursier ou courrier, Save vous sauve la « vie » mais aussi vous la facilite à partir de m: pour un prix abordable, (environ  une soixantaine d’euros), votre vitre de smartphone sera réparée et ce avec une garantie d’un an. La start-up entretient une transparence totale avec ses clients en effectuant les réparations sous les yeux.

Leurs clients sont les personnes qui ne peuvent plus utiliser leur téléphone et qui sont en détresse. D’ailleurs, ils parlent de sauvetage et non de réparation pure. La startup a également des comptes professionnels dans des entreprises comme ALTRAN, Free, PSA, Bolloré, Suez…

Damien Morin adopte une culture d’entreprise, dans laquelle le client est roi. En interne, Save veut créer une ambiance agréable et vivante pour les employés, ce qui permet de le  rendre à ses clients.

Leurs ambitions ?

La start-up souhaite devenir le leader de la réparation des smartphones et objets connectés afin de devenir la marque de référence mondiale à l’horizon 2020.Save attaque le marché américain et veut envahir les malls de la côte ouest dès le mois d’Avril et poursuivre son expansion internationale

Ne laissez pas votre vie dans les mains de n’importe qui ! Save qui peu !

 

L’amour 2.0 avec Meetic

Créé à Boulogne en novembre 2001 par l’entrepreneur Marc Simoncini, Meetic a ouvert le marché de la rencontre en ligne.

Meetic

L’entreprise à revue sa communications avec la campagne #LoveYourImperfections réalisée par l’agence Buzzman. «Ce discours décomplexé, nous sommes les seuls à le porter», explique à Frenchweb Jessica Delpirou, la vice-présidente Europe du Sud de Meetic.

La publicité est d’ailleurs un poste de dépense stratégique pour l’entreprise qui doit continuellement communiquer dans ce secteur de plus en plus concurrentiel. «C’est un investissement marketing majeur, il faut que l’on recrute en permanence des célibataires, car ils changent et, surtout, nous avons un métier paradoxal, puisque les célibataires nous quittent après une belle rencontre».

Pour faire face aux concurrents, il a fallu faire un virage à 360 degrés, et que la marque gère l’évolution vers le mobile. On présente Meetic comme un site de rencontres, mais depuis deux ans, c’est mobile first. 70% des utilisateurs Meetic se connectent sur des terminaux mobiles, via l’application ou le site via un moteur de recherche sur smartphone. Cette révolution des usages a tout changé, y compris en interne. Désormais, ils conçoivent d’abord leurs produits pour les supports mobiles, puis les adaptent aux grands écrans.

Cette concurrence ne le pénalise pas. Six millions de couples se sont formés grâce à Meetic depuis sa création, et un Français sur cinq connaît un couple Meetic. De plus, les études ont montré que l’engagement du consommateur est plus fort lorsqu’il paye pour un service. C’est aussi un gage de sérieux et de qualité. Chez Meetic, la proportion hommes/femmes est de 55/45, ce qui est loin d’être le cas chez de nombreux concurrents.

En ce qui concerne la politique de prix, ils sont dégressifs en fonction de la durée de l’offre: 30 euros environ pour un mois, puis autour de 10 euros par mois pour six mois. En France, le site propose des formules d’un mois, trois mois ou six mois, mais dans certains pays, cela va jusqu’à un an, car le marché est différent.

Le site de rencontre a lancé début 2013 une activité « événements ». Ils en organisent 150 par mois en Europe, dans 170 villes et 12 pays. Ce ne sont pas des speed dating mais des soirées entre célibataires, dans des bars ou au bowling par exemple. Ils proposent également des cours de cuisine, de cocktails, de danse, la visite d’un lieu et même des week-ends. Pour la St-Valentin 2016 le site ouvrait ses portes dans un lieu éphémère, à tous les célibataires pour partager une journée autour d’activités comme : atelier coiffure et barbier, jeux d’arcades vintages et séances de skin jackin’, de la peinture sur corps.

Quinze ans plus tard, Meetic est toujours le service de rencontres préféré des Français malgré l’évolution constante du marché et des habitudes . Le mois de Janvier  2016 s’impose comme le meilleur mois de leur histoire. Les inscriptions ont grimpé de 30% en France et de 20% en Europe. Peu d’entreprises Internet aussi âgées sont toujours au top au bout de 15 ans.

Allez aimer les imperfections des autres sur Meetic.fr !

Wonderbox le sauveteur de vos loisirs

Née de la passion d’un couple d’entrepreneurs (Bertile Burel et James Blouzard) pour les voyages, le sport et les expériences inédites, Wonderbox est aujourd’hui leader sur le marché des coffrets-cadeaux et poursuit sa croissance.

logo-wonderbox-blanc-fond-noir-hd

En 2004, à leur retour d’un tour du monde de 6 mois, le couple, inspiré par leurs nombreuses aventures vécues (rafting au Népal, cheval en Mongolie, surf à Hawaï…), veulent partager leurs expériences. Ils mettent en ligne sur leur site Internet les deux premiers coffrets cadeaux «sport» et « sensations fortes », mais le succès n’est pas au rendez- vous. Il leur faudra retrousser leurs manches avant de convaincre magasins et consommateurs !

Pour convaincre, le duo mise sur l’innovation et la qualité. Leur concept, offrir des loisirs différemment. Coffrets cadeaux multithématiques avec sport, bien-être, gastronomie et séjour au sein d’un même coffret. Des coffrets cadeaux en éditions limitées suivant la saisonnalité (Joyeux Noël, I Love Maman/I Love Papa, coffret Largo Winch, Bienvenue chez les Ch’tis…)

Sur son site Internet, la marque a commencé à proposer « Wonderbox by me », un coffret à la carte. En fonction de son budget et des goûts de la personne qui le recevra, l’acquéreur opte pour 4 activités, choisit la photo de couverture et fait une dédicace.

La star des box reste encore aujourd’hui celle des « Nuits insolites »

La marque souhaite se positionner sur toutes les gammes de prix et pour cela offre, une large gamme de prix allant de 25€ pour les mini coffrets jusqu’à 500 euros pour leur nouvelle collection haut de gamme « Exception ».

Wonderbox c’est plus de 7.000 partenaires capables d’offrir des activités palpitantes, conviviales et riches en émotions. 2 100 000 coffrets vendus distribués dans plus 4 000 points de vente pour un chiffre d’affaires de 167 millions d’euros (dont 127 millions pour la France) en 2014.

Les coffrets se démarquent aussi par une communication plus « fun » autour du slogan « Réalisateur de rêves ». Et, alors qu’arrivent les premières plaintes de consommateurs, l’entreprise comprend que le contrôle de la qualité assurera son succès. En 2007, Bertile Burel et James Blouzard lancent le programme Testeur de rêves. « Tout est parti d’un cadeau d’entreprise fait à nos collaborateurs : 500 euros pour tester les coffrets, détaille Bertile Burel. Les retours autour de la machine à café étaient pertinents mais assez décousus. Nous avons donc élaboré des questionnaires. » Très vite, ce programme est étendu aux clients. « A chaque plainte d’un client, nous envoyons un Testeur de rêves », assure la cofondatrice.

L’entreprise poursuit avec constance son développement, et prévoit encore 20% de croissance pour 2014. Elle renforce, par ailleurs sa présence à l’international, et se développe en Espagne, en Italie, en Belgique et en Suisse. Une maturité précoce, alimentée par la solidité d’un réseau bâti autour du respect des partenaires et des collaborateurs. Bref, une entreprise jeune, fraîche et passionnée !

Alors on part en week-end?

Bienvenue dans le monde merveilleux de Kusmi Tea

Créée en 1867 par Pavel Mikhaïlovitch Kouzmitchoff, la maison Kousmichoff s’impose rapidement sur le marché russe. En 1880, pour la naissance de sa fille Elizabeth, il crée Bouquet de Fleurs qui deviendra très vite le thé préféré des tsars. C’est en2003 que les frères Orebi rachètent la maison Kousmichoff.

Kusmi_V_-_recadr_

Chez Kusmi Tea, la star, c’est la boîte: souvent ronde, au logo unique mais aux intitulés évocateurs et branchés, BB Detox, Sweet Love…. La marque se positionne sur un marché premium et fait de l’ombre aux marques comme Mariage Frère et Dammann qui ont déjà fait leurs preuves, mais qui se retrouvent avec une image plus classique voir « vieillotte » depuis l’arrivé en bombe de leur concurrent Kusmi tea sur le marché des thés haut de gamme.

Lorsqu’il rachète Kusmi Tea, Sylvain Orebi mise sur ce capital historique: «On a retravaillé les attributs de la marque, les variétés de thés, les arômes.» Objectif: «Se positionner comme une marque de thé premium.»

C’est en ciblant précisément ses futurs clients et adoptant une stratégie de marketing efficace, que Kusmi Tea a réussi à s’imposer dans ce secteur concurrentiel. Notamment, grâce à des partenariats astucieux avec Monoprix en 2005, puis Club Med en 2008. Aujourd’hui, c’est le numéro un devant le géant de la grande distribution Lipton avec une quinzaine d’ouverture de point de vente par an et un chiffre d’affaires avoisinant les 43 millions d’Euros. Une marchandise très rentable donc !

En effet une boite de 250G compte :

  • 10% = Marge nette
  • 20% = Matière première (thé et arômes) + packaging + production
  • 20% = Publicité et marketing
  • 50% = Distribution

Le groupe Orientis qui regroupe les marques Kusmi Tea, Lov Organic, Laura Todd, Marlette et Olivier Langlois, opte pour une stratégie de communication marketing redoutable avec un packaging extrêmement fort, un vrai savoir-faire et une volonté de casser les codes. Sylvain Orebi préfère que sa marque soit reprise dans la presse féminine que dans la presse gastronomie afin de toucher et d’être au plus près de sa cible (Femme de 30-45ans, active et à l’affut des dernières tendances) contrairement à ces concurrents qui eux restent sur un marketing beaucoup plus classique, revendiquant les valeurs et traditions de leur marque.

En France, il y a plus de 35  boutiques (dont les 1/3 sont franchisées) et six magasins sont présents  à l’étranger.  Il existe aussi un site e-commerce qui représente 9% des ventes. Il y a  toute sortes de thé avec des noms de tsars ou des thés detox, mais aussi toutes sortes d’accessoires, qui bien évidemment sont tous en rapport avec le thé mais toujours dans un design très novateur, et aux couleurs flash représentatives de la marque.

Le 30 septembre 2015 la marque frappe encore, et lance le « KusmiKiosk » à l’entrée du Palais des Congrès à Paris. En quelques clics on peut sélectionner sur l’écran tactile son thé préféré et le type de conditionnement parmi une soixantaine de références. Une fois l’achat réglé, par carte bancaire uniquement, le bras articulé vient collecter le produit choisi parmi les  500 produits proposés (thé, mugs, coffrets, accessoires..) Si le concept de distributeur libre lui n’est plus nouveau, qu’une marque de thé lance son propre distributeur dans un design totalement moderne à l’effigie de la marque, ça c’est innovant. Kusmi ouvrira une dizaine de KusmiKiosk en 2015.

La marque qui fêtera ses 150 ans en 2017, n’est pas à court de recettes et d’idées pour rester au top des ventes comme l’année dernière lorsque Jean-Paul Gaultier est appelé pour redessiner les boites « Anastasia » et « Prince Wladimir », rien que ça !

Do you want a cup of tea ?

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑