L’Entreprise, actrice « responsable » de sa e-réputation

 

L’e-réputation, aussi appelée web-réputation ou Cyber réputation, représente l’image de votre entreprise sur internet. Elle est constituée d’articles, d’avis, de toute information vous concernant sur le web. C’est la perception, l’évaluation, l’opinion que les prospects se font d’une marque, d’une entreprise à partir de cette identité numérique. L’image de marque et la réputation des entreprises sont des enjeux sur lesquels les consommateurs de nos jours se rattachent avant de passer à l’achat.  Pour parvenir à une e-réputation maîtrisée et positive, il faut évidemment mettre en place une stratégie de production et de suivi.

Le simple fait de posséder un site web, une page Facebook ou encore une chaîne YouTube suffit pour créer une identité à une entreprise. Cette identité doit être concrète, cohérente avec elle-même, ainsi qu’avec les moyens alloués et les actions positives menées lors des différents plans de crises.

Les moyens et outils

L’entreprise doit avoir conscience qu’elle aura des résultats significatifs uniquement si elle alloue des moyens suffisants pour gérer sa e-réputation. Pour commencer, des moyens humains, en désignant un responsable capable de réagir face aux contributeurs de communication de votre entreprise. Ensuite, des moyens financiers pour permettre à ce responsable désigné d’engager des actions de communication avec l’appui de prestataires externes si le besoin s’en fait sentir. Enfin des moyens techniques, pour optimiser la gestion au quotidien grâce aux solutions de veille et d’analyse automatisée. Parmi ces moyens techniques, il existe de nombreux outils spécialisés permettant de suivre et protéger votre e-réputation. Ce sont des outils simples et gratuits pour surveiller, par exemple, les mots clés. On retrouve notamment Google Alerts Webmii, qui est un outil d’analyse sur les propos à votre sujet sur les réseaux sociaux. On trouve également Radarly Synthésio Brand Watch, qui est une solution complète de veille, d’analyse et de gestion de votre e-réputation, mais aussi Mention Alerti Digimind. L’entreprise doit donc mettre en place des pions incontournables pour une e-réputation solide.

Les pions de l’e-réputation : réactivité et positivité

Pour éviter d’embarquer votre entreprise dans une mauvaise passe et d’entacher sa réputation, il ne faut jamais déroger à une communication positive et cohérente. Positive certes, mais en restant constructif ! Communiquez de manière factuelle et bienveillante surtout dans les situations de crise. Il faut privilégier la persuasion, la construction et l’écoute. Une fois en position d’écoute, l’entreprise doit être prête à agir en fonction des événements, des commentaires postés ou des mentions faites sur l’entreprise. Sachant que les choses peuvent se répandre et prendre d’importantes proportions très vite sur le net, il faut toujours être prêt à réagir. Toute entreprise doit être capable de s’adapter à une situation de crise. Se montrer réactif est une chose, mais il faut par ailleurs assurer une veille permanente.

La veille active et permanente

Pour pouvoir gérer sa web réputation, il faut s’assurer de bien la connaitre et de suivre son évolution. La veille doit être assurée sans relâche sur internet à travers des moteurs de recherche, des sites d’actualités, des réseaux sociaux, ou encore des blogs. Le but est donc de savoir au maximum ce qui se dit sur l’entreprise en surveillant les principales sources et en traçant les mots clés correspondant à vos sujets. L’objectif premier est d’avoir une vision claire de l’image que renvoie l’entreprise. Ainsi, vous pourrez décider de vos prochaines actions de communications.

Retenons qu’en fonction de votre secteur d’activité, certains médias en ligne peuvent devenir de puissants alliés. A vous de les fidéliser, afin de construire une e-réputation plus solide. Préserver et protéger son image de marque sur internet s’avère être un enjeu majeur pour votre développement. Votre e-réputation est déjà en ligne, à vous d’en prendre les commandes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les applications mobiles indispensables en entreprise 

Les technologies offrent de plus en plus de moyens de communications aux entreprises dans le but d’atteindre leurs objectifs. L’entreprise doit s’adapter à l’expansion de ces nouvelles technologies afin d’en tirer le maximum de profits. Ces applications ont pour but de booster les performances de votre entreprise, vous aident à relever vos défis en matière de compétitivité et à gagner en efficacité. Il existe plusieurs applications gratuites ou payantes indispensables à votre entreprise.

Les applications de gestion de tâches

Les applications mobiles sont devenues incontournables comme any.do avec un design attrayant, une fonctionnalité qui laisse apparaitre toutes vos tâches journalières et détermine les tâches à faire immédiatement et celles qui seront faites plus tard. D’autres applications comme Asana ou encore Trello ont les mêmes fonctionnalités et sont tout aussi intéressantes.

Bureautique digitale

Document to go permet de travailler sur le Pack Office (Word, Excel…) sans avoir besoin d’ordinateur. Utilisable à tout moment donc, cet outil offre une certaine liberté de travail et la possibilité de résoudre les problèmes peu importe le lieu où on se trouve. Tout comme Google Keep, une application gratuite qui sert à créer des listes et des post-it.

Réseaux sociaux

Ajoutons à toutes ces applications Buffer, qui permet à tous les utilisateurs de programmer leurs publications sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter). Plus destiné à Twitter, Hootsuite est une application de programmation d’envoi de tweets.

Stockage numérique

Vous n’avez pas de scanner sous la main ? Pas de panique ! A l’aide de Camscanner, vous pouvez numériser une facture, un article, un courrier… Stockés en ligne, vos documents sont accessibles depuis n’importe quelle application et peuvent être partagés entre collègues mais aussi aux supérieurs.

Les factures sur le pouce

Voici Invoice2go, une application possédant des modèles de factures personnalisables. Vous pouvez rédiger et envoyer le document immédiatement, suivre la facturation et offre également la possibilité de rédiger des devis très rapidement.

Traduction

Si vous travaillez dans un contexte international, Google traduction est fait pour vous ! Le traducteur de la firme américaine facilite grandement la communication car malheureusement tous les professionnels ne sont pas polyglottes. Regroupant 70 langues, cet outil est très pratique pour les traductions écrites et orales et éviter les quiproquos.

Veille

L’application Mention, afin d’assurer une veille générale pour éviter l’avalanche des mails, est une application pour avertir tout professionnel dès qu’un mot-clé prédéfini est utilisé sur un site, blog mais aussi sur les réseaux sociaux. Un tour d’horizon indispensable pour assurer la veille !
Enfin, l’application société.com est très utile dans vos recherches d’informations administratives. Elle vous renseigne sur vos concurrents, vous pouvez notamment avoir accès aux informations principales (Siège social, capital, recrutement et bien plus…). Il y a également Crunchbase, qui a à peu près les mêmes fonctionnalités.

 

Tout bien considéré, les applications mobiles apportent un plus aux entreprises dans cette ère de gloire du digital. Toute entreprise doit donc faire preuve d’adaptabilité aux différentes innovations pour atteindre ses objectifs, et faciliter le travail quotidien de ses salariés.

 

 

 

 

Augmenter la visibilité de votre entreprise

 

La visibilité d’une entreprise est très importante pour l’atteinte de ses objectifs commerciaux, mais pas que. Nous sommes à l’heure de gloire d’internet et des réseaux sociaux. Ainsi, une entreprise peut accroitre sa visibilité par trois canaux préférentiels à savoir le présentiel, l’éditorial et le communautaire. Il existe plusieurs manières d’augmenter la visibilité d’une entreprise. Il faut se poser les bonnes questions, et toujours se demander : Qui est notre véritable cible ? Où se trouve-t-elle à un moment précis et comment faire pour l’atteindre ? Le but est de vraiment être créatif. Le slogan de toute entreprise est de pouvoir faire mieux avec peu.

Pour accroitre sa visibilité sur internet, l’entreprise doit commencer par la création d’un site web, un espace qui rassemble les informations les plus importantes sur l’entreprise. Le client potentiel cherchera toujours à savoir qui vous êtes et si vous êtes digne de confiance. Il est donc tout à fait possible de faire du marketing de contenu avec un budget réduit. L’essentiel sera donc de toucher la cible potentielle, aussi à travers les stratégies inbound ou outbound.

L’importance des réseaux sociaux

Soyez actifs sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, twitter, LinkedIn) avec des messages bien pensés et des images attrayantes. Attirez la clientèle par votre contenu les poussant à agir, commenter et partager votre page. Les diffusions peuvent générer beaucoup de partages et augmenter substantiellement la visibilité de votre entreprise. Le bouche à oreille viral permet de toucher plus d’internautes. Incitez les clients à laisser des traces sur internet de leurs expériences avec vos services (avec les avis Google par exemple). Créez des jeux concours avec des hashtags, à intervalle régulier, peut également se révéler intéressant. Aujourd’hui, être top of mind dans son domaine d’activité passe aussi par les réseaux sociaux.

Travailler votre SEO (Search Engine Optimization)

Travailler le SEO revient à positionner un site, une page web, un blog dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherches. Optimiser un site a pour objectif de générer plus de visites, plus de ventes, plus de clients potentiels. Vous pouvez par exemple ajoutez sur votre site sur des sites d’évaluations pour bénéficier de plus de visibilité. Plusieurs paramètres sont à relever sur votre SEO :

  • S’assurer que toutes vos pages web sont titrées avec une balise « title », la méta description du site ne doit pas seulement décrire le site mais la vendre,
  • Poussez le visiteur à être un client potentiel, la hiérarchie du contenu doit apporter une certaine valeur à ce qu’on abordera dans notre sujet.
  • Authentifiez votre entreprise par Google+ est un moyen à privilégier pour atteindre vos objectifs de visibilité. Il faut donc penser à associer la page Google+ à votre site internet ou blog et le plus important c’est le contenu précis, texte riche, pertinent et unique.

Stratégie inbound et outbound marketing

La stratégie inbound relève des stratégies mises en place par l’entreprise afin de faire venir le client à elle, tandis que la stratégie outbound relève des stratégies pour aller vers le client à travers les publicités et toute autre publication. Concernant le blog, il s’agit de se positionner en tant qu’expert sur tous les domaines de prédilection, valoriser son image, attirer les prospects et d’améliorer son référencement. Partagez régulièrement le contenu des autres pouvant intéresser vos followers, ils identifieront potentiellement d’autres personnes ce qui augmentera votre visibilité. Ils s’abonneront pour obtenir plus de contenus. Ajoutez des liens de blogs, sites dans toutes vos publications et sur tous vos réseaux sociaux.

Privilégiez des articles internes, les publications sur votre blog et les articles externes qui ne sont pas sur votre blog mais publiés sur d’autres blogs. Participez à des activités de réseautage, fréquentez d’autres entrepreneurs et même des concurrents. Plus il y a un large réseau de contacts, plus il y a de la visibilité. Rendre l’entreprise attractive pour attirer sans cesse la visibilité. Créez une plateforme collaborative, une sorte de site vitrine, exposez les prestations, les avis et témoignages des clients et les différents projets à venir. Un référencement national AOS, ajoutez votre entreprise dans plusieurs annuaires et aussi annuaires en ligne.

Créez des présentations type PowerPoint et publiez-les sur plusieurs plateformes comme Keynote, Google Slide, ou encore Prezi pour augmenter votre visibilité. Slide Share, Issuu, You scribe, Scribe sont des plateformes sur lesquelles vous devez faire des descriptions et titres différents aussi accrocheurs les uns que les autres.

Autre point, Google My Business permet à tout type d’entreprise d’avoir une présence en ligne sur Google. Utilisez les communiqués de presse ou apparaitre dans la presse aussi sur des blogs liés à votre domaine d’activité améliore également la visibilité de votre entreprise et surtout valorise votre image.

Comme nous pouvons le constater une entreprise à plusieurs moyens d’augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux et ses différents sites, Vous disposez donc d’une multitude de cartes en main pour atteindre vos objectifs !

 

 

           

 

Influenceur : Le nouveau job en or

Difficile de passer à côté, les influenceurs sont les nouvelles stars des réseaux sociaux. Toujours plus nombreux et toujours plus suivis, ces leaders d’opinion 2.0 font la pluie et le beau temps en matière de tendances sur des sujets larges et variés. Phénomène de mode ou activité réelle ? Décryptage.

Les réseaux sociaux ont donné naissance à une génération de relais d’opinion ; leurs créneaux : influencer le comportement d’achat des jeunes consommateurs appartenant à la catégorie des millennials 15-35 ans (encore eux) en postant du contenu à travers des posts d’Instagram ou vidéos sur YouTube. Plus simplement, l’influenceur est l’ambassadeur d’une marque, il  relaye des informations pour fédérer sa communauté autour d’un bien ou d’un service.
Il existe plusieurs typologies d’influenceurs, allant du micro-influenceur (moins de 100.000 abonnés sur un réseau social) au celebrity influenceur, en passant par l’influenceur avec des thématiques lifestyle, beauté, food, voyage….

Comment ça marche ?

Pour les entreprises, faire le choix des influenceurs pour une campagne marketing est devenu plus rentable qu’une campagne de communication classique car la cible des millennials est très réfractaire aux formats classiques de publicité. Les influenceurs parlent aux internautes sans filtre, comme une discussion entre amis en donnant des astuces, des bons plans dans un environnement intime tel qu’une chambre. Si les influenceurs ont autant de succès c’est parce qu’il n’y a dans leurs discours aucune incitation directe à l’achat. L’influenceur partage une expérience de vie, un conseil, donne son avis. En ce qui concerne les marques, cela leur permet une publicité à moindre coût. On parle de marketing d’influence.

Comme tout métier qui se respecte, l’activité d’influenceur est rémunérée, mais pas de façon classique. Les influenceurs sont payés selon leur base de fans. En France, la pratique est encore taboue et il est rare que les influenceurs stars se penchent sur le sujet. Aux Etats-Unis si l’influenceur oscille entre 3 et 7 millions de followers le post sur les réseaux sociaux peut valoir de l’or :
• 187 500 dollars pour une vidéo postée sur Youtube
• 75 000 dollars pour un post Instagram ou Snapchat
• 30 000 dollars pour mentionner une marque sur Twitter

Une publication sponsorisée sur Instagram de Christiano Ronaldo est tarifée en moyenne à 150 000 dollars…
En France, les Influenceurs les plus importants sont :

Cyprien
4,9 M de followers

cyprien

Norman fait des vidéos
4,9 M

NORMAN

Enjoy Phoenix
4,1 M
enjoyphoenix

En termes de taux d’engagement, c’est-à-dire le nombre d’interactions (commentaire, like, partage) vis-à-vis d’une publication, les micro-influenceur sont champions. Dans une relation de proximité avec leur communauté, ils dégagent une image plus accessible ce qui rend l’interaction plus intéressante en termes de marketing.

Le métier d’influenceur a donc encore de beau jour devant lui avec une génération de plus en plus connectée qui vient chaque repousser les limites et obtenir de nouveaux records.

Une maison connectée ? C’est désormais possible !

La 51ème édition du plus grand salon de l’électronique grand public du monde a ouvert ses portes mardi à Las Vegas.
Effacez de vos mémoires la domotique, misez sur les appareils ménagers et l’intelligence artificielle qui se commandent tout simplement à la voix.

Une intelligence qui, à long terme, permettra aussi d’économiser de l’énergie et donc de l’argent.
Tout passe par l’enceinte en forme de robot tout mignon avec ses yeux expressifs qui a été développée par le constructeur coréen LG.
On peut y régler la température à tel ou tel degré ou encore tout simplement dire que nous parton pour que l’ensemble des lumières de la maison s’éteignent et que l’alarme se mette en marche.

giphy (1).gif

Concurrence accrue sur le marché
Le robot LG doit être commercialisé cette année et devrait valoir moins de 200 euros.
Mais il n’est pas seul sur le marché ; en effet, en face de lui il y l’enceinte Google Home ou encore Alexa d’Amazon.
Il y a également son plus proche concurrent, l’enceinte Samsung, qui sera capable de dialoguer d’ici la fin de l’année grâce à une télévision de la marque de l’assistant vocal maison appelé Bixby.
Avec la montre connectée d’Apple, l’américain Whirlpool propose un contrôle à distance et au poignet.
Etre-vous prêts à connecter votre maison ? Foncez !

La nouvelle tendance : les influenceurs !

Partis de rien, ils sont aujourd’hui indispensables pour les marques.

Blogueurs, youtubeurs, vloggeurs, humoristes, personnages publics : tous se servent des réseaux sociaux pour gagner de l’argent.

BEACH.jpg

Une photo Instagram, une vidéo snapchat, un post twitter ; c’est l’outil dont se servent les influenceurs afin de promouvoir une marque.

Ils influencent le pouvoir d’achat de leur communauté grâce à leurs millions d’abonnés (voire plus parfois !)

Car oui, les influenceurs font partie de la nouvelle stratégie de communication d’une marque qui démarre.

Le saviez-vous?

70% des millennials font plus confiance aux influenceurs qu’à une simple publicité !

Les influenceurs interviennent sur trois éléments de la publicité :

  • L’augmentation de la notoriété de la marque
  • La captation d’audiences ciblées
  • La création et la diffusion d’un contenu original.

 

Leur salaire

Il dépend de leur nombre d‘abonnés,

  • De 1000 à 5000 abonnés : 0 euros, mais payés sous forme de cadeaux.
  • De 5000 à 10 000 abonnés : en plus des cadeaux, il arrive que l’influenceur soit rémunéré au maximum 200 euros pour une photo.
  • De 10 000 à 20 000 : de 0 euros à 500 euros.

 

Il est donc indispensable pour l’influenceur d’avoir un statut professionnel lui permettant de facturer et de payer les différentes cotisations.

 

Un peu de statistiques :

  • La moitié des influenceurs ont entre 19 et 30ans.
  • Le réseau social le plus utilisé est instagram
  • Les sujets favoris sont : lifestyle, beauté et mode.

 

Ils sont partis de rien et aujourd’hui ils arrivent à gagner de l’argent, rien qu’en postant des photos sur les réseaux sociaux pour promouvoir le produit d’une marque.

Orange : De la téléphonie à la banque

Avec près de 262.9 millions de clients dans le monde, Orange est l’entreprise leader ou second opérateur dans 75% des pays européens où elle est implantée.

Avec un chiffre d’affaires qui s’élève à 40.24 milliards d’euros pour l’ensemble de ses activités, Orange est l’un des opérateurs de télécommunications les plus connus et les plus utilisés.

orange

C’est Stéphane Richard, le PDG d’Orange qui a annoncé sur twitter le lancement d’Orange Bank, le 2 Novembre prochain.

Initialement prévue 4 mois avant, le PDG s’était laissé quelques mois de plus pour parfaire tous les processus d’ouverture de comptes en ligne et en boutique, d’opérations bancaires, etc.

Mais alors quel est le but de Stéphane Richard ?

Son idée est simple : des prix attractifs ! Par exemple, la carte bancaire internationale gratuite si l’on effectue au moins trois opérations par mois.

Egalement un système d’intelligence artificielle nommé Watson afin de remplacer les conseillers bancaires en ligne.

Son objectif ?

Attirer 2 millions de clients en 10 ans et investir au total 500 millions d’euros en espérant être rentable au bout de cinq ans d’activité.

La pression est grande, car toutes les banques traditionnelles ont l’œil rivé sur l’opérateur. En effet c’est une grosse prise de risque que le PDG d’Orange réalise ; puisque la banque ne correspond en aucun cas à son secteur de travail.

Quant à la date de lancement, celle-ci est un challenge.

Comme Stéphane Richard ne veut pas prendre le risque de lancer ce nouveau service au moment des fêtes de fin d’année, il prend le pari de démarrer Orange Bank au même moment que l’IPhone X.

De ce fait, des quelques mois que s’est laissé Stéphane Richard, les concurrents d’Orange Bank en ont profité pour eux aussi sortir leur banque mobile. On peut citer SFR d’ici 2019 ou encore C-Zam lancé mi-avril par Carrefour avec une carte bancaire internationale Mastercard et un compte en ligne sans découvert autorisé.

Il ne nous reste plus qu’à lui souhaiter bonne chance et un excellent lancement !

 

 

 

Intelligence Artificielle : 5 améliorations pour le marketing

L’intelligence artificielle consiste à concevoir des programmes capables d’effectuer toutes les tâches accomplies par des humains. Ces tâches demandent un apprentissage, une organisation de la mémoire et un raisonnement. Le but est d’avoir un robot qui puisse avoir des notions de rationalité, de raisonnement, de perception visuelle et qui puisse s’adapter à tout type d’environnement, ce qui peut être difficile à obtenir.

bbva-openmind-el-futuro-de-la-inteligencia-artificial-y-la-ciberntica1

Il existe deux types d’IA :

L’intelligence artificielle forte devra produire un comportement intelligent mais aussi être capable d’éprouver une certaine “conscience” et des sentiments, ce qui signifie d’avoir une compréhension et un raisonnement. Selon les développeurs, la capacité des machines à être aussi intelligentes que l’être humain serait limitée par sa force de calcul. Ils essaient donc de dépasser cette barrière en mettant en place des logiciels de pointe afin de rendre ces machines plus performantes et plus “vivantes”.

L’intelligence artificielle faible est une approche pragmatique d’ingénieur : le système mis en place se veut être autonome et capable de résoudre les problèmes grâce à des algorithmes. La différence avec l’IA forte, c’est que celle-ci n’est qu’une simulation d’intelligence (un programme effectué par l’homme) ; la machine agit comme si elle était intelligente alors qu’elle ne l’est pas.

Globalement, le marketing peut facilement analyser le comportement des consommateurs afin de s’aligner sur le marché, et de proposer des produits adaptés aux besoins des utilisateurs.

Les 5 améliorations pour le marketing :

  1. Les chatbots

Un chatbot est un robot logiciel pouvant dialoguer avec un consommateur par le biais de conversations automatisées en s’appuyant sur des bibliothèques de questions-réponses. Avec les progrès de l’intelligence artificielle, le chatbot peut de plus en plus analyser et comprendre le sens des messages et . De plus, il est doté de capacités d’apprentissage.

Les chatbots changent considérablement la façon d’appréhender le marketing sur le plan de la relation marque-consommateur. Nous avions l’habitude de prendre contact directement avec des professionnels quand nous s avions besoin de renseignements mais maintenant, un grand nombre de marques utilisent les chatbots. Ils sont mis en place pour aider le consommateur via des réponses instantanées. Le but est d’améliorer le parcours client en ligne sans remplacer l’humain puisque le chatbot s’occupe du visiteur jusqu’à ce qu’une personne physique soit disponible.

  1. L’intégration des images

Les images peuvent désormais être scannées et analysées grâce à des outils performants. C’est une révolution pour l’expérience client. Par exemple, l’application “NutriScan” permet de scanner le code-barres des produits pour connaître en quelques clics les données nutritionnelles des aliments.

  1. La personnalisation

La personnalisation est devenue incontournable en marketing. Celle-ci résulte d’un processus automatisé et se fait à partir de données venant du consommateur ou à partir de l’évaluation de son comportement. Le marketing personnalisé a pour objectif de donner l’impression à chaque client que la marque s’adresse à lui uniquement et qu’elle lui propose des produits/services ciblés.

Par exemple, une application fitness associée au Watson d’IBM a créé un système qui permet d’analyser le comportement et les performances de l’utilisateur afin de lui proposer un programme personnalisé et adapté à ses besoins.

  1. Les recommandations

Toujours en collaboration avec IBM, le système permet d’intégrer des sources externes à analyser telles que la localisation, l’agenda, la météo, etc. Prenons exemple avec une application de running, celle-ci proposera à l’utilisateur le meilleur parcours selon ses données.

  1. L’analyse prédictive

L’analyse prédictive correspond à une variété de techniques de statistiques, de connaissances à partir de données et de la théorie des jeux qui analysent les faits présents et passés pour en tirer des hypothèses sur les événements futurs. À ce jour, les outils d’analyse ne se contentent plus de décrire uniquement les résultats, ils mesurent désormais la data et en déduisent les insights (perception par le consommateur d’un problème) compréhensibles pour le professionnel. Les tendances, résultats, ainsi que les comportements peuvent donc être anticipées.

L’intelligence artificielle apporte des opportunités pour le marketing. En effet, l’IA va permettre la création de nouveaux métiers dans le domaine du marketing. En relation client, on recherche des experts en analytique capables d’avoir de l’empathie envers les clients. On pourrait voir l’arrivée d’un assistant virtuel qui analyserait les données afin que les salariés puissent être en contact direct avec la clientèle.

Néanmoins, à ce jour, l’IA a ses limites et ni la robotisation, ni l’intelligence artificielle n’ont envahi la société. Il y a un long chemin à parcourir avant que les humains soient remplacés par des robots.

 

Les 10 règles de la rédaction web

Sur Internet, les règles de l’écriture ne sont pas tout à fait les mêmes que sur papier. Si l’orthographe et la grammaire restent essentielles, d’autres principes s’appliquent pour concevoir des contenus attrayants, faciles à consommer par les humains et les robots. L’infographie en bas de cet article rappelle ces règles spécifiques.

Trouver un titre accrocheur

Il est important de trouver un titre fort qui donnera envie aux internautes de lire votre contenu. Le titre est la première chose que verra le potentiel lecteur. Il évaluera l’intérêt de votre article uniquement grâce au titre. Quand 80% des gens lisent un titre, seuls 20% vont lire l’article. Le titre doit donc être attirant pour mettre toutes les chances de votre côté.

Être concis et direct

Les gens n’ont pas le courage d’aller au bout d’un article interminable, c’est un fait avéré. 79% des lecteurs ne terminent pas un article entamé, et passent à autre chose. Il faut synthétiser et ne pas s’attarder sur des détails. Donc soyez brefs.

Réaliser plusieurs paragraphes

Divisez son article en plusieurs paragraphes est un excellent moyen de ne pas perdre son lecteur en cours de chemin. Il est impératif d’aérer son texte pour que l’internaute s’y retrouve. N’hésitez pas à diviser votre texte en 2, 3 voire 4 paragraphes pour qu’ils soient relativement courts. Autre chose, n’oubliez pas de mettre un titre avant chaque paragraphe, ainsi le lecteur pourra savoir de quoi il parle (et les robots aussi).

Adopter un langage simple

Faites-en sorte de pouvoir être compris de n’importe qui, en utilisant un vocabulaire à la fois simple et courant, sans tomber dans la familiarité. Faites des phrases courtes qui ont du sens. Plus votre phrase est longue et plus vous avez de chance de perdre votre lecteur.

Faire des listes

Faites des listes claires et précises. Le cerveau humain est naturellement adapté à se retrouver face à des listes, il est donc plus aisé pour lui de les interpréter ou de les retenir.

Choisir une police agréable et facile à lire

Le lecteur n’aura aucune envie de vous lire si la police n’est pas agréable à ses yeux. Il est conseillé d’utiliser une police classique : Arial, Verdana, Georgia ou encore Times New Roman. La taille de l’écriture entre également en compte. En effet, si c’est trop petit le lecteur risque d’abandonner la lecture ; si c’est trop grand, il devra sans cesse descendre sur son écran pour pouvoir lire. Et on ne saurait que vous conseiller d’écrire noir sur blanc évidement…

Illustrer ses propos

N’hésitez surtout pas à illustrer vos propos, pour donner au lecteur une idée concrète de ce que vous expliquez. Des photos, des vidéos, des schémas, peuvent grandement contribuer à la pertinence de vos dires, et donc à la compréhension des lecteurs. Une dernière chose, vérifiez que les documents sont libres de droits d’auteur si ce ne sont pas les vôtres et pensez à citer vos sources.

Fournir des faits

Donnez un maximum d’exemples concrets de ce que vous expliquez, les internautes n’attendent que ça ! Pouvoir apporter une preuve de ce que vous avancez vous fera gagner en crédibilité. Plus vous aurez d’arguments véridiques à apporter, meilleur votre contenu sera. De plus, quelque chose de peu crédible sans preuve apportée ne sera probablement pas pris au sérieux, même si c’est vrai… Alors n’hésitez surtout pas à justifier vos propos par des exemples et des faits. Encore plus important, n’oubliez pas de citer vos sources, comme pour les illustrations.

Optimiser ses pages pour les moteurs de recherche

Une large majorité d’internautes utilisent les moteurs de recherche pour trouver ce qu’ils recherchent. La plupart d’entre eux ne va pas chercher plus loin que la première page de résultats (75%). Pour maximiser vos chances d’y être présent, créez des pages avec des titres uniques, écrivez du contenu de qualité avec des mots clés pertinents et assurez-vous d’obtenir des backlinks de qualité.

Divertir et inspirer

Enfin, il est important que vos lecteurs ne s’ennuient pas en lisant vos contenus. Quand ils partagent des articles sur les réseaux sociaux, c’est dans 63% des cas parce que c’est intéressant, dans 46% des cas parce que c’est drôle et dans 43% des cas parce que c’est important. Il est donc important de poster du contenu inspirant et sérieux, tout en y glissant des touches d’humour (sans pour autant en abuser).

 

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑