Kevin Systrom – Un parcours pas très cliché (2/2)

Kevin Systrom est né le 30 décembre 1983 à Holliston dans le Massachussetts. Grace à un parcours atypique, il a réussi à devenir un des grands manitous des réseaux sociaux. Faisons un zoom sur le parcours du fondateur du célèbre Instagram.

Exposition

Dans la première partie de l’article, nous avions évoqué l’acquisition d’Instagram par Facebook en 2012, pour environ un milliard de dollars. Un prix conséquent pour Facebook qui a l’habitude de racheter des entreprises pour moins de 100 millions de dollars, et connaissant le risque qu’Instagram ne faisait pas de revenus.

Instagram est un réseau social qui permet aux utilisateurs de partager des photos à travers leurs profils. Des filtres compris dans l’application donnent la possibilité d’éditer les photos. Ces filtres sont ce qui différencie Instagram des autres applications de partage. En 2013, Facebook fait la promotion d’Instagram afin de pousser des marques à se faire de la publicité sur la plateforme aux nombreux abonnés. C’est un succès ; en novembre 2014, Instagram compte 300 millions d’abonnés et devient le deuxième réseau social dans le monde après Facebook.

Zoom

Après quelques mises à jour et filtres ajoutés, Instagram a développé des applications internes et externes. Par exemple, Boomerang, qui permet de créer des mini vidéos en boucle, est une de leurs plus populaires applications externes. En 2016, Instagram atteint 600 millions d’utilisateurs.

Durant cette année, nous avons vu la naissance d’une nouvelle application interne ; le commerce en ligne. Avant cette fonctionnalité, il n’était seulement possible de « taguer » une marque sur une photo. Avec l’expérience shopping, nous voyons le nom du produit et son prix en cliquant simplement sur la photo. Un lien nous envoie sur une page spécifique avec les détails de l’article. Vous pouvez donc faire du shopping… sans quitter Instagram. Voulant aller toujours plus loin, ils créent par ailleurs les Instagram Stories, où nous pouvons ajouter des photos et vidéos qui s’effacent au bout de 24 heures, les vidéos en direct, mais aussi IGTV qui propose des contenus plus longs qui s’archivent.


Résolution

Création en 2010, vente en 2012, démission en 2018. Kevin Systrom et Mike Krieger ont annoncé leur démission de l’entreprise à laquelle appartient Instagram depuis 6 ans, Facebook. Les deux fondateurs ont exprimé leur excitation quant au futur de Facebook et Instagram dans les années à venir. Cependant, la raison derrière leur départ semble moins amicale. Des tensions avec le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, semblent être apparues la dernière année précédant leur départ. Des problèmes concernant l’implication grandissante de Zuckerberg à propos des opérations d’Instagram. Zuckerberg aurait voulu incorporer encore plus Instagram dans les projets futurs de Facebook. Facebook a aussi arrêté de notifier si une photo venait d’Instagram, une décision à laquelle Systrom a exprimé son opposition. Le remplacement du vice-président développement produits d’Instagram par l’ancien designer produit aurait causé des désaccords et menacé l’autonomie d’Instagram.

 

Malgré les évènements récents, le futur d’Instagram s’avère être lumineux. L’application garde ses spécificités originales qui ont fait son succès, tout en ajoutant des nouvelles fonctionnalités intéressantes qui attirent de plus en plus d’utilisateurs.

 

 

Kevin Systrom : Un parcours pas très cliché (1/2)

Kevin Systrom est né le 30 décembre 1983 à Holliston dans le Massachussetts. Grace à un parcours atypique, il a réussi à devenir un des grands manitous des réseaux sociaux. Faisons un zoom sur le parcours du fondateur du célèbre Instagram.

Mise au Point

Kevin Systrom s’était décidé à étudier l’informatique à l’université de Stanford, mais les classes étant trop théoriques à son goût, il s’est alors tourné vers les sciences du management et ingénierie. Il s’est très tôt intéressé à la photographie et a créé un site pour partager des photos avec ses amis pendant son temps libre. Ce site avait pour vocation de partager des photos et le lieu des utilisateurs.

Durant sa première année, il passe un semestre à Florence pour étudier la photographie. Un de ses professeurs lui montre une caméra bon marché appelé Holga, un appareil qui a vu sa popularité émerger en Chine pour ses photos au style vintage. Kevin Systrom est fasciné par leurs rendus. Cette découverte est le design qui allait représenter Instagram.

Juste avant sa dernière année d’université, il effectue un stage à Odeo, une startup créée par Evan Williams, co-fondateur de Twitter. Il a beaucoup appris de lui, ainsi que de Jack Dorsey, un autre co-fondateur de Twitter. Ces années d’apprentissage et de rencontres façonneront ses compétences, qui feront de lui un milliardaire des années plus tard.

Déclencheur

Kevin Systrom a reçu des opportunités de plusieurs compagnies comme Microsoft, mais il a finalement accepté un travail de marketing chez Google. Après trois ans dans l’entreprise, Systrom l’a quitté pour une startup appelée Nextstop. Ayant toujours voulu être un entrepreneur, il avait besoin de changer d’air, d’avoir plus de liberté pour se concentrer sur ce qui lui plaisait ; faire du codage et créer des applications. C’est alors qu’il commence à travailler sur sa propre application, premièrement appelée Burbn. Ce prototype permet de partager des photos et sa localisation.

En janvier 2010, alors que Burbn est à peine développé, Kevin Systrom rencontre Steve Anderson qui investit 250 000 dollars dans le programme. Marc Andreessen et Ben Horowitz investissent aussi 250 000 dollars. Par la suite, Systrom quitte son job à Nextstop, qui a été racheté par Facebook en juillet.

Deux mois plus tard, Systrom, ayant envie d’un co-fondateur, fait appel à Mike Krieger, un ami et ancien diplômé de Stanford. Ensemble, ils éliminent la plupart des fonctionnalités de Burbn afin que l’application soit focalisée sur le partage de photos. C’est en octobre 2010 que Systrom change le nom en Instagram, une combinaison de « instant » et « telegram ». Le jour du lancement, 25000 personnes téléchargent l’application, faisant effondrer les serveurs. En 9 mois, Instagram atteint 7 millions d’utilisateurs comprenant des célébrités influentes telles que Justin Bieber et Ryan Seacrest.

La montée fulgurante d’Instagram n’est pas passé inaperçue, notamment par ses concurrents.  En effet, en avril 2012, moins de deux ans depuis le lancement d’Instagram, Facebook annonce son rachat de la startup. Cette nouvelle a beaucoup fait parler, faisant découvrir Instagram à de nouveaux « followers ».

En 2012 donc, après le rachat par Facebook, Kevin Systrom est ravi. Son associé est lui gardent leurs fonctions dans l’entreprise, et leur lien avec Marc Zuckerberg semble prometteur. Mais leurs relations vont tourner au vinaigre, impactant la politique d’Instagram… Rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de ce portrait.

 

 

Augmenter la visibilité de votre entreprise

 

La visibilité d’une entreprise est très importante pour l’atteinte de ses objectifs commerciaux, mais pas que. Nous sommes à l’heure de gloire d’internet et des réseaux sociaux. Ainsi, une entreprise peut accroitre sa visibilité par trois canaux préférentiels à savoir le présentiel, l’éditorial et le communautaire. Il existe plusieurs manières d’augmenter la visibilité d’une entreprise. Il faut se poser les bonnes questions, et toujours se demander : Qui est notre véritable cible ? Où se trouve-t-elle à un moment précis et comment faire pour l’atteindre ? Le but est de vraiment être créatif. Le slogan de toute entreprise est de pouvoir faire mieux avec peu.

Pour accroitre sa visibilité sur internet, l’entreprise doit commencer par la création d’un site web, un espace qui rassemble les informations les plus importantes sur l’entreprise. Le client potentiel cherchera toujours à savoir qui vous êtes et si vous êtes digne de confiance. Il est donc tout à fait possible de faire du marketing de contenu avec un budget réduit. L’essentiel sera donc de toucher la cible potentielle, aussi à travers les stratégies inbound ou outbound.

L’importance des réseaux sociaux

Soyez actifs sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, twitter, LinkedIn) avec des messages bien pensés et des images attrayantes. Attirez la clientèle par votre contenu les poussant à agir, commenter et partager votre page. Les diffusions peuvent générer beaucoup de partages et augmenter substantiellement la visibilité de votre entreprise. Le bouche à oreille viral permet de toucher plus d’internautes. Incitez les clients à laisser des traces sur internet de leurs expériences avec vos services (avec les avis Google par exemple). Créez des jeux concours avec des hashtags, à intervalle régulier, peut également se révéler intéressant. Aujourd’hui, être top of mind dans son domaine d’activité passe aussi par les réseaux sociaux.

Travailler votre SEO (Search Engine Optimization)

Travailler le SEO revient à positionner un site, une page web, un blog dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherches. Optimiser un site a pour objectif de générer plus de visites, plus de ventes, plus de clients potentiels. Vous pouvez par exemple ajoutez sur votre site sur des sites d’évaluations pour bénéficier de plus de visibilité. Plusieurs paramètres sont à relever sur votre SEO :

  • S’assurer que toutes vos pages web sont titrées avec une balise « title », la méta description du site ne doit pas seulement décrire le site mais la vendre,
  • Poussez le visiteur à être un client potentiel, la hiérarchie du contenu doit apporter une certaine valeur à ce qu’on abordera dans notre sujet.
  • Authentifiez votre entreprise par Google+ est un moyen à privilégier pour atteindre vos objectifs de visibilité. Il faut donc penser à associer la page Google+ à votre site internet ou blog et le plus important c’est le contenu précis, texte riche, pertinent et unique.

Stratégie inbound et outbound marketing

La stratégie inbound relève des stratégies mises en place par l’entreprise afin de faire venir le client à elle, tandis que la stratégie outbound relève des stratégies pour aller vers le client à travers les publicités et toute autre publication. Concernant le blog, il s’agit de se positionner en tant qu’expert sur tous les domaines de prédilection, valoriser son image, attirer les prospects et d’améliorer son référencement. Partagez régulièrement le contenu des autres pouvant intéresser vos followers, ils identifieront potentiellement d’autres personnes ce qui augmentera votre visibilité. Ils s’abonneront pour obtenir plus de contenus. Ajoutez des liens de blogs, sites dans toutes vos publications et sur tous vos réseaux sociaux.

Privilégiez des articles internes, les publications sur votre blog et les articles externes qui ne sont pas sur votre blog mais publiés sur d’autres blogs. Participez à des activités de réseautage, fréquentez d’autres entrepreneurs et même des concurrents. Plus il y a un large réseau de contacts, plus il y a de la visibilité. Rendre l’entreprise attractive pour attirer sans cesse la visibilité. Créez une plateforme collaborative, une sorte de site vitrine, exposez les prestations, les avis et témoignages des clients et les différents projets à venir. Un référencement national AOS, ajoutez votre entreprise dans plusieurs annuaires et aussi annuaires en ligne.

Créez des présentations type PowerPoint et publiez-les sur plusieurs plateformes comme Keynote, Google Slide, ou encore Prezi pour augmenter votre visibilité. Slide Share, Issuu, You scribe, Scribe sont des plateformes sur lesquelles vous devez faire des descriptions et titres différents aussi accrocheurs les uns que les autres.

Autre point, Google My Business permet à tout type d’entreprise d’avoir une présence en ligne sur Google. Utilisez les communiqués de presse ou apparaitre dans la presse aussi sur des blogs liés à votre domaine d’activité améliore également la visibilité de votre entreprise et surtout valorise votre image.

Comme nous pouvons le constater une entreprise à plusieurs moyens d’augmenter sa visibilité sur les réseaux sociaux et ses différents sites, Vous disposez donc d’une multitude de cartes en main pour atteindre vos objectifs !

 

 

           

 

Les Kardashian : Des entrepreneuses 2.0.

Alors que tout l’emballement médiatique autour de la famille Kardashian/Jenner était vu comme une blague au départ, la famille la plus célèbre d’Amérique s’est transformée en véritable dynastie.
Téléréalité, ligne de vêtement, cosmétique, jeux vidéo, application mobile, emoji… Leur fortune est estimée à presque 1 milliard de dollars. Derrière ce phénomène hors du commun, se cache une stratégie digne des plus grosses Success Story.


Savoir saisir des opportunités

Si la carrière de la famille a commencé avec la sex-tap de Kim Kardashian, elle aurait tout aussi pu s’arrêter là. C’était sans compter sur Kris Jenner alias la « Momager » qui a réuni toute sa tribu autour l’émission « Keeping with a Kardashian », une téléréalité qui a bouleversé la télévision. Transexualité, GPA, grossesse à risque, dépressions… Rien n’est épargné au téléspectateur depuis 10 ans. Cette téléréalité représente 6 jours de tournage par semaine et 16h de travail par jour. Le clan Kardashian/Jenner à fait de leur travail une extension de leur vie.

Une communication au millimètre

S’il y a bien quelque chose que Kim et sa famille maîtrisent parfaitement, c’est la communication. Les californiennes sont classées parmi les célébrités les plus suivies sur les réseaux sociaux. Le clan cumule 344 millions d’abonnés sur Instagram et 136 millions sur Twitter. Kris Jenner a sa propre agence de communication qui assure la promotion de ses enfants (l’argent reste dans la famille). Story telling, personal branding rien n’est laissé au hasard. Toutes sont des maîtres dans l’art de gérer leur image de marque.
Icone de la pop culture, les filles Kardashian/Jenner sont des influenceuses hors pair monnayant le moindre placement de produit plusieurs centaines de milliers de dollars.

La diversification 2.0

Les Kardashian ont su très tôt proposer des produits et services pour absolument tout le monde et ce bien avant l’avènement des réseaux sociaux : vernis à ongles, livre, parfum…. La stratégie du clan est globale et surtout basée sur la monétisation d’un style de vie. En 2014, l’empire Kardashian a pris un virage à 360 degrés puisque Kim s’est lancée dans un tout nouveau business, le digital. Avec des applications et des jeux pour smartphones Kim aurait engrangé près de 200 millions d’euros.
Le jeu « Kim Kardashian : Hollywood » (qui est resté dans le top 5 des applications les plus téléchargées dans le monde pendant de nombreuses semaines) et les « Kimojis », (des emojis sexy qui ont été téléchargés plus de 9 millions de fois par seconde à leur lancement) ont fait de la brunette une véritable figure de la Silicon Valley faisant ainsi la couverture du très sérieux magazine Forbes.

Kim-Kardashian-West-Forbes

Les filles Jenner ne sont pas en reste. Kylie la cadette, a lancé en 2016 sa ligne de cosmétique « Kylie cosmetics » et pourrait bien devenir la plus riche du clan grâce à sa marque. A tout juste 20 ans, sa firme connait une croissance à faire jalouser les plus grands avec 25% de croissance en un an.                                                                                       Si l’engouement se confirme au fil des années, les ventes atteindront plusieurs milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici cinq ans. Kylie, jeune maman depuis quelques semaines, aura alors 25 ans et la marque six ans d’existence. Loin certes, des 13,4 milliards du groupe L’Oréal, cette marque avait mis 80 ans avant d’atteindre un tel niveau de vente.
Il est important de préciser que la grande majorité de la communication s’est faite uniquement sur les réseaux sociaux avec comme ambassadrice de la marque Kylie Jenner her self. On est jamais mieux servis que par soi-même.

kylie-jenner-c-instagram-e44f19fc0eb4e1dc67b512e25ac971a7a62

Si vous êtes lassé de voir les Kardashian dans les médias vous n’en avez pourtant pas fini avec elles, car tout ce qu’elles touchent se transforme en or. Qui a dit que les Kardashian n’avaient pas de talent ?

La bonne résolution 2018

700 Millions ; c’est le nombre de personnes inscrites sur le réseau social Instagram.

Pour cette nouvelle année, Zgroupe a pris une bonne résolution : ouvrir un compte Instagram !

Pour nous trouver c’est simple ; notre pseudo est Zgroupe75009.

Nos posts

Chaque semaine, nous posterons une photo ; en lien avec l’actualité.

Mais il se peut également, que comme sur notre twitter et facebook, nous postions la citation du jour.

Nous vous attendons et espérons nombreux !

Disons que votre bonne résolution 2018, c’est de nous suivre !

Riddle, cette application qui vient concurrencer les autres réseaux sociaux !

Instagram, Snapchat, Twitter, Facebook, nombreux sont les réseaux sociaux.

A cette liste vient s’ajouter Riddle, le réseau social qui permet de saisir la réaction d’un correspondant au moment où il découvre la photo ou la vidéo qu’on lui a envoyé.

self-portrait-auto-iphone-80673

Yann Vanhamme, Dryce Abadlia et Maxime Rançon se sont lancés dans cette idée folle. Ils sont basés à Marseille mais avec un siège à New York et un bureau à Los Angeles à côté de ceux de Snapchat, Tinder et Buzzfeed (rien que ça !)

Partis d’une idée, ils ont aujourd’hui réussi à lever 150 000 Dollars (près de 129 000 euros !) afin de développer leur application.

En quoi consiste Riddle ?

C’est simple : vous prenez une photo ou une vidéo et vous décidez de l’envoyer à vos amis, et c’est à ce moment-là que Riddle rentre en jeu.

Au moment où vos amis ouvriront cette photo/vidéo, se déclenchera alors la caméra du selfie portable de vos amis et saisira leur réaction quand ils la découvriront.

Où peut-on la trouver ?

Pour l’instant Riddle n’est disponible que sous iOS sur Apple. Yann, Dryce et Maxime sont en recherche de nouveaux fonds afin de l’adapter à Android.

 

Une application à l’international ?

La start-up vient de publier sur Internet sa vidéo de promotion seulement tournée en Californie et l’application pourrait être présentée à plusieurs investisseurs dès la prochaine saison de l’émission de téléréalité américaine « Shark Tank » sur ABC.

« Après les émoticons et les émojis, c’est la troisième génération d’expression des émotions. Nous allons amener plus de proximité et de spontanéité dans les échanges sur les réseaux sociaux. » Explique Yann Vanhamme.

Snapchat, Instagram ou encore Facebook n’ont qu’a bien se tenir, Riddle arrive !

 

EVAN SPIEGEL : UN VISIONNAIRE AUDACIEUX

Evan Spiegel est le PDG et cofondateur de l’application Snapchat, une application d’échanges de photos et vidéos ciblant les jeunes de 13 à 24 ans. Ce dernier est rapidement devenu le symbole du modèle « start-up » et touche quotidiennement 100 millions d’utilisateurs.  A seulement 24 ans, Evan est devenu l’un des jeunes milliardaires de la planète.  Ambitieux, audacieux et visionnaire, voici son histoire :

En 2009, Evan Spiegel étudie la conception de produits et suit des cours de design à Stanford.

Ayant un goût particulier pour la fête, celui-ci rejoint une confrérie nommée Kapa Sigma et c’est à ce moment qu’il rencontre Bobby Murphy, son futur co-fondateur. Ils réalisent alors leur premier projet au cours de sa première année à Stanford.  Tous deux ont apprécié travailler ensemble et ont décidé de renouveler l’expérience en 2011. Ils créent alors une petite application nommée « Picaboo » qui devient par la suite « SnapChat ».

Leur ambition est alors de se différencier de la plupart des applications de partage de photos plus jolies les unes que les autres. Ils ont donc renversé la tendance en s’appuyant sur quelque chose de différent : partager des photos drôles et maladroites avec ses amis, en ayant comme valeur ajoutée le fait de ne laisser aucune trace des contenus échangés avec cette application sur le web.

Certains diront qu’il est immature, d’autres que c’est de l’ambition !

Outre le succès de son application, Evan Spiegel est réputé pour savoir dire non!

En effet, le jeune homme sait ce qu’il veut et où il va. Pour lui, il est essentiel de garder le contrôle de son entreprise. C’est pour cela qu’il lui est facile de refuser des propositions de rachat à des géants tels que Facebook et Google alors que « Snapchat » ne dispose pas d’un réel modèle économique.

De ce fait, en 2015, Spiegel a recours à la publicité intégrée dans son application. Celle-ci est appréciée des Américains, à contrario des Français. En effet, dans la section Discover, on retrouve de grands médias dont le contenu est en Anglais comme CNN, Cosmopolitan et bien d’autres.  Une fois le problème constaté, des médias comme Paris Match, ou Le Monde sont apparus !

Le jeune entrepreneur ne s’est pas arrêté là ! En effet, après avoir fait des veilles comportementales internes à son application, il a mis en place une autre forme de monétisation en Amérique concernant la fonction « Replay ». A titre gratuit, il est possible pour tous les utilisateurs de SnapChat de revoir une seule fois une photo ou vidéo reçue d’un proche par jour, une fonction appréciée mais dite  frustrante. C’est pourquoi l’application propose de faire payer ses utilisateurs pour que ceux-ci acquièrent des Replays supplémentaires.

SPIEGEL, l’homme qui vous rend votre liberté !

Evan Spiegel est considéré comme un visionnaire. Dans ses débuts, certains ne voyaient en cette application qu’un moyen d’échanger des photos dites coquines, alors que lui, visionnait un moyen de répondre aux besoins de son cœur de cible.

Il est vrai que le principal reproche que les jeunes ont à faire à Internet est la montagne de datas qui se crée et se conserve à chaque action menée sur le web. Spiegel offre au contraire, un moyen de se sentir en sécurité en détruisant au bout de 24h tous les contenus qui ont  pu être échangés entre les utilisateurs de son application.

Motivé par l’innovation et l’envie de répondre aux besoins de sa cible, Evan Spiegel développe un concept qui est en totale corrélation avec Snapchat : des lunettes de soleil qui possèdent une des plus petites caméras au monde et qui va permettre de retranscrire tous les souvenirs qu’un usager aura vécu durant une journée dans l’application Snapchat, via Bluetooth ou un réseau WI-FI. Ces lunettes se nomment Spectacle. La spécificité de Spectacle est qu’elle capture le point de vue de l’œil humain, et qu’elle a un champ de vision de 114 degrés.  Voici un atout qui va permettre de conserver  tous les détails d’une journée dont on souhaite se souvenir.

Aujourd’hui, Evan Spiegel est considéré comme un homme rempli d’audace mais surtout comme un homme qui voit loin en cherchant à comprendre les besoins de ses utilisateurs. Jusqu’où va-t-il nous surprendre ?

10 erreurs à éviter sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, la plupart des entreprises sont présentes sur au moins un réseau social. Pour autant, l’ouverture d’une page Facebook ou l’envoi de quelques tweets ne suffisent pas à prétendre à une stratégie marketing efficace. On y voit chaque jour des erreurs qui peuvent coûter cher! En les évitant, vous améliorerez votre performance sur les réseaux sociaux et créerez davantage d’opportunités.

Voici 10 erreurs à ne pas commettre : 

  1. Ne pas avoir de stratégie

Il est important pour les entreprises de disposer d’une stratégie. Pour se faire entendre aujourd’hui, il faut d’abord prendre le temps de connaître son public, puis de planifier et d’équilibrer ses contenus. Enfin, il faut régulièrement s’analyser et s’améliorer.

  1. Ne pas penser multicanal

Ne soyez pas présent sur plusieurs réseaux sociaux mais plutôt ceux qui répondront bien à vos objectifs. Connectez-les, harmonisez vos profils et surtout liez-les à votre site web, à vos       e-mails et à vos campagnes de publicité.

  1. Diluer ses efforts

À moins d’être un grand groupe, vous n’aurez ni le temps ni le budget pour être présent sur tous les réseaux sociaux. Dans un premier temps, concentrez vos efforts sur les réseaux que privilégient vos clients. Prenez le temps d’observer leurs habitudes avant d’établir votre plan d’action.

  1. Automatiser ses publications

Programmez vos messages à l’avance pour les envoyer au bon moment et sur le bon réseau ; par exemple avec l’utilisation du site internet « Hootsuite ». Mais ne synchronisez surtout pas vos différents comptes! Évitez de diffuser le même post partout car cela risquerait d’agacer ceux qui vous suivent sur différents réseaux.

  1. Ne pas utiliser d’images

Les images occupent plus d’espace et favorisent l’engagement. Sans pour autant les utiliser systématiquement, faites-le régulièrement pour attirer l’attention sur votre message. La stimulation visuelle favorise l’engagement sur les réseaux sociaux. De fait, 40% des personnes répondent mieux à une information visuelle qu’à un texte brut, et les publications avec images obtiennent plus de likes et de commentaires. Toutefois, veillez à optimiser la taille des images, qui varie selon l’endroit où elles sont utilisées.

  1. (Re)tweeter à tort et à travers

Focalisez-vous uniquement sur des thématiques pertinentes pour votre entreprise et limitez les tweets promotionnels. Surtout ne passez pas votre temps à retweeter des contenus que vous n’auriez pas lus.

  1. Ne pas interagir avec ses fans

Les médias sociaux sont avant tout un lieu de rencontre et de partage. Ils sont conçus pour faciliter l’interaction avec ceux qui vous suivent.  Répondre aux commentaires et critiques mais aussi remercier ceux qui réagissent s’avère important. De plus, cela humanisera votre marque et renforcera la confiance envers votre entreprise.

  1. Ne pas publier

Il ne suffit pas d’être présent sur un réseau social pour exister. Il faut aussi et surtout apparaître régulièrement sur le fil d’actualités des personnes qui vous suivent ou dans les discussions spécialisées de l’un ou l’autre groupe. C’est ainsi que vous montrerez votre expertise, construirez votre réputation et inspirerez confiance.

  1. Ne pas fournir le contenu attendu

Ayez toujours des informations intéressantes, partagez des liens dans votre contenu, posez des questions, partagez une image amusante ou une vidéo etc. La diversité est l’épice de la vie, même sur les réseaux sociaux !

  1. Mesurer son efficacité

Il est important que vous mesuriez vos efforts sur les réseaux sociaux. Si vous ne savez pas si la stratégie que vous avez adoptez fonctionne ou non, vous risquez de perdre de votre temps et de laisser passer beaucoup d’opportunités!

Optimisez vos efforts en évitant les pièges les plus courants énumérés ci-dessus. Les médias sociaux sont un moyen efficace et peu onéreux pour atteindre des clients potentiels. Ils peuvent vous apporter crédibilité et notoriété mais aussi vous donner une image désastreuse de votre entreprise.  Instaurer un dialogue agréable aidera, à long terme, à augmenter les ventes. Mais vos efforts devront s’inscrire dans la durée pour prendre pleinement effet.

Comment rendre ses réseaux sociaux attractifs ?

Publier régulièrement sur vos réseaux sociaux n’est pas toujours chose facile.
Il vous faut trouver du contenu régulier à relayer, poster vos actualités en fonction des heures d’affluence de votre communauté, et mettre tout en oeuvre pour divertir et intéresser vos lecteurs.

Et parce que parfois l’inspiration peut manquer, vous trouverez dans cet article sept méthodes pour varier votre contenu et rendre vos publications attractives sur les médias sociaux.

Publier efficacement sur vos réseaux sociaux pour que votre présence digitale et sociale soit un succès, axer votre communication autour de ces sept principales sections peut être judicieux pour accroître l’engagement de vos lecteurs.

  1. Publier du contenu utile sur vos médias sociaux

Sur vos réseaux sociaux, vos lecteurs seront toujours avides de conseils et de retours d’expériences pour enrichir leurs connaissances et en apprendre sur leurs centres d’intérêt. Quelle que soit votre activité, vous pouvez proposer tout un tas de ressources susceptibles d’intéresser votre cible. Liste de livres utiles, outils web à appréhender, logiciels de création de vidéos, e-book, partage de statistiques, synthèses de travail…

C’est à vous d’adapter votre discours et de proposer du contenu riche et intéressant pour votre communauté présente sur Facebook, Twitter ou sur d’autres plateformes sociales.

  1. Rester généreux sur vos plateformes sociales

Une des façons les plus naturelles de maintenir l’intérêt de vos lecteurs et d’accroître la visibilité de votre page est probablement de faire preuve de générosité !

Partager vos connaissances et vos conseils de pros sans compter, c’est bien ! Mais vous pouvez aussi mettre en avant vos collaborateurs, partenaires et fournisseurs qui contribuent au succès de votre activité. Lorsque vous faites la promotion d’autres personnes ou suivez quelques influenceurs dont vous aimez le travail, ces derniers le feront également pour vous et contribueront à votre publicité à travers leurs partages.

D’autre part, si vous avez mis en place une veille sur votre activité, n’hésitez pas à la partager avec vos lecteurs, qui seront ravis de pouvoir en bénéficier !

  1. Proposer du divertissement sur vos réseaux

Il existe des publications sur les réseaux sociaux qui permettent plus d’interactions que d’autres. Les posts publiés autour d’une histoire intéressante, agrémentés d’une image originale, construits autour d’un même humoristique, ou d’une citation inspirante reçoivent plus de likes et de partages que d’autres.

Il ne faut pas oublier que la plupart des internautes se trouvent également sur les réseaux sociaux pour passer du bon temps, s’évader un peu et s’arrêter sur du contenu attrayant.

  1. Communiquer en temps et en heure

Réactivité et instantanéité sont les maîtres mots sur les médias sociaux ! Ainsi, rebondir en temps réel sur un fait d’actualité, proposer votre dernier produit en avant-première ou retransmettre un événement en direct sur vos pages peut s’avérer judicieux pour votre communication. Certains outils comme Google Trends ou Trendsmap permettent de prédire les tendances actuelles et peuvent vous aider à trouver de l’inspiration.

Vous pouvez également créer du contenu directement lié à une nouvelle concernant votre domaine d’actualité pour le partager ensuite à votre auditoire. Ce genre de ressource sera toujours susceptible d’intéresser l’ensemble de vos abonnés.

  1. Faites votre publicité sur les médias sociaux

La plupart des professionnels présents sur les réseaux sociaux font régulièrement la promotion de leurs produits et services sur leurs pages professionnelles et c’est une très bonne chose. Toutefois, il s’agit de ne pas trop en faire pour ne pas noyer votre communauté dans votre votre offre de produits et éviter qu’ils ne se désabonnent de votre fil d’actualité.

Vous pouvez par exemple agrémenter votre promotion par des études comparatives de produits, le partage des évolutions de votre travail du moment, la transparence de vos chiffres, la présentation de vos nouvelles recrues, la publication des derniers commentaires de vos clients, etc…

  1. Rester humain à travers votre communication

Préserver votre côté humain même sur le web est essentiel ! Sur les médias sociaux notamment, des milliers de publications sont postées chaque jour et ne sont pas toujours intéressantes ou divertissantes, n’est-ce-pas ? Certaines d’entre elles sont juste dites « inspirantes » et se révèlent particulièrement efficaces.

Partager les coulisses de votre entreprise, mettre en avant les visages de vos équipes, interroger vos lecteurs sur les solutions à apporter à votre développement ou les faire voyager à travers vos inspirations… autant de choses que votre lectorat attend de vous au quotidien et sera ravi de partager avec vous !

  1. Proposer du contenu engageant

Proposer du contenu qui engage directement vos abonnés sur vos médias sociaux permet d’interagir directement avec eux et d’accroître l’interactivité sur votre page. A travers vos publications, vous pouvez pourquoi pas lister les commentaires lus sur la toile et répondre aux questions posées aperçues sur d’autres supports comme les forums ou les blogs.

Pour engager vos lecteurs, posez-leur des questions ! Courtes et simples, elles permettront de laisser libre court à tous types de réponses, argumentées ou non. Dans la même veine, l’organisation de jeux-concours sur Facebook, Twitter ou Instagram s’avère particulièrement efficace pour étoffer votre cible et l’engager à travers une expérience ludique et sympa.

 

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑