Le sport pour motiver en entreprise : un état d’esprit

« Le sport, c’est aussi l’école du droit à l’erreur. Il n’y a que celui qui n’est jamais tombé qui ne peut pas se relever. La force du sport c’est de se retrouver dans une situation difficile et de la dépasser, être capable d’en tirer les leçons. C’est une vraie école de vie » François Leccia, directeur de l’Institut Sport & Management de Grenoble.

Le sport : 5 valeurs indétrônables

L’objectif du sport est motivé par la volonté, la ténacité, et l’acharnement dans la recherche de la victoire. Le sport distingue 5 valeurs fondamentales :sport-management-conseil-club-agenda

Le respect :

Tout d’abord, le respect des règles mais également le respect de l’arbitrage, et surtout le respect de l’adversaire. Il s’agit de rester correct sans mépriser ou plonger dans la vulgarité. Puis il y a également le respect du public, être simple et toujours aller jusqu’au bout !

 La loyauté :

Il faut être  « fair-play » dans le domaine du sport, et ne pas tricher. Ne pas céder au dopage, ou encore à la corruption.  Le sport c’est prendre soin de sa santé physique et morale !

Le contrôle de soi :

Il s’agit de ne pas répondre aux provocations, de rester lucide dans certains cas, de calmer les esprits de ceux qui peuvent se laisser emporter. Enfin, dans le domaine du sport, il est important de pouvoir maîtriser son ego !

L’esprit d’équipe :

Réussir à faire quelque chose ensemble, on fait appel à la solidarité, à l’altruisme, à l’acceptation de l’autre et à la générosité, et cela même dans les sports individuels ! L’esprit d’équipe pousse par la suite au dépassement de soi.

Le dépassement de soi :

Lorsque l’on se donne dans un sport et que l’on réussit, concrètement que l’on gagne, un sentiment d’accomplissement et de réussite profond surgit, et ce car on a réussi également  à repousser ses limites. On parle à ce moment-là de persévérance. Cette attitude conduit à des améliorations des qualités physiques et morales qu’aucune autre activité ne peut procurer.

La joie :

Source d’enthousiasme, le sport  procure des sentiments, des sensations, que rien d’autre ne permet d’atteindre. Les amitiés nouées sur les terrains sont généralement celles qui s’inscrivent dans la durée !

« Transposer le sport à l’entreprise permet d’appréhender le management d’une manière plus simple, réelle et ludique »

C’est ce qu’affirme François Leccia, directeur de l’Institut Sport & Management de Grenoble. La pratique d’un sport sur le lieu de travail démontre également de nombreux bénéfices aussi bien pour les salariés que pour les employeurs. En voici quelques-uns selon le dossier « Chefs d’entreprise soyez sport ! » du MEDEF.Football

Pour les salariés :

  • Amélioration de la condition physique
  • Contrôle du poids
  • Réduction de consommation d’alcool et de tabac
  • Réduction du stress
  • Réduction des troubles musculo-squelettiques
  • Baisse des frais de santé
  • Meilleur enthousiasme
  • Meilleure satisfaction du travail

Pour les employeurs :

  • Réduction de l’absentéisme
  • Amélioration des relations au travail
  • Amélioration de l’engagement des salariés
  • Amélioration du moral et de la concentration des salariés
  • Impact positif sur la culture d’entreprise

Quelles activités ?

Chers employeurs, mettre en place des activités pour vos salariés ne veut pas forcément dire aménager un espace sportif au sein de vos locaux, vous pouvez :

  • Mettre en place des journées « Tous ensemble à la musculation, à l’accrobranche, au yoga, et bien d’autres.. », le but étant ici d’aider vos salariés à trouver l’activité qui leur correspond.
  • Encourager vos salariés à participer aux évènements sportifs de la région (ex : lors du marathon de Paris).
  • Développer des parcours de sport près de votre entreprise en mettant en place un partenariat avec la ville.

A lire également sur notre blog, nos articles sur le même thème :

Manager à la manière d’un entraîneur de football >> http://wp.me/p2NLU3-n8

Quand le sport mène au dépassement de soi >> http://wp.me/p2NLU3-cY

Sources : http://www.academie-sports.com/sites/academie

« Chefs d’entreprise soyez sport ! », MEDEF

La qualité de vie au travail, aujourd’hui un point essentiel pour les salariés

Qualité de vie au travail, qu’est-ce que c’est ?

Qu’entendons-nous vraiment par qualité de vie au travail, c’est tout d’abord la question à laquelle nous allons répondre.

Les premières images qui nous viennent à l’esprit lorsque nous parlons de qualité de vie au travail ce sont celles de beaux bureaux accueillants et colorés, d’espaces aménagés pour répondre aux nouvelles attentes des salariés (temps de pause, salles de repos, convivialité…). Nous nous imaginons souvent les grands modèles américains et anglais tels que les locaux de Google ou Twitter, on peut même aujourd’hui citer quelques entreprises françaises qui ont suivi la tendance de ces aménagements comme le Campus du Crédit agricole Evergreen à Montrouge. (À regarder si vous ne l’avez jamais vu : http://www.credit-agricole.com/Actualites-et-decryptage/Actualites/Le-Groupe/Visite-virtuelle-du-campus-Evergreen-siege-de-Credit-Agricole-S.A)

Mais l’enquête qui a été effectuée par l’Anact (Agence Nationale pour l’amélioration des conditions de travail) avec TNS Sofres nommée « La qualité de vie au travail pour vous c’est quoi ?» nous montre que oui, le design des bureaux en font partis, mais pas seulement…

Cette enquête a été faite sur un échantillon des salariés de France, et d’après celle-ci, seuls les aménagements des locaux et le «petit déjeuner royal» avant de commencer le travail ou encore la salle de sport à disposition ne résumeraient pas la qualité de vie au travail. D’après l’enquête, 64 % des 1000 salariés interrogés pensent que qualité de vie rime avant tout avec respect. 58 % des salariés estiment que la reconnaissance est un facteur déterminant et 46 % pensent que c’est avant tout l’épanouissement. Seules 8 % des personnes enquêtées ont évoqué le management. En lisant ces résultats, on peut en déduire que la notion de qualité de vie équivaut à un épanouissement individuel au travail.Respect tolérance valeurs nuage de mots illustration

Une semaine consacrée à la qualité de vie au travail tous les ans en France

Instaurée depuis 2004 par le réseau Anact-Aract, elle a pour objectif de sensibiliser et mobiliser tous les acteurs du monde du travail pour s’informer, témoigner et agir pour améliorer les conditions de travail des salariés.

La semaine pour la qualité de vie au travail en quelques chiffres :

  • 82 manifestations sur l’ensemble du territoirelogo_sqvt__047547800_0932_29032013
  • Près de 2 500 participants au national
  • 20 manifestations hors événements spéciaux ayant rassemblé 970 participants à formats variés : témoignages d’entreprise, conférences, ateliers-débats, forum régional, cérémonies de remise des prix
  • Plus de 400 retombées presse
  • 16 000 visites sur le site Internet dédié www.qualitedevieautravail.org
  • 300 personnes au colloque national
  • 87 % des salariés estiment qu’une bonne qualité de vie au travail profite à la fois aux salariés et aux entreprises selon le sondage « La qualité de vie au travail pour vous c’est quoi ?»

Cette année, la 12ème semaine pour la qualité de vie au travail aura lieu du 15 au 19 juin 2015. Elle sera lancée le 15 juin par une conférence de presse et un colloque sur le thème : « Les espaces de discussion : rendons le travail parlant » (tous deux à Paris), il y aura également une enquête quantitative sur ce même thème, réalisée par Harris Interactive, un concours photo sur le thème du « travail », tel est le programme au niveau national.

Au niveau régional, nous connaissons quelques informations sur le programme de la région Poitou Charentes où se fera : une rencontre experte sur le « Management et Qualité de vie au travail » et une rencontre experte sur « Les espaces de discussion : un levier pour l’efficacité et la qualité de vie au travail » le mardi 16 juin à Poitiers, et également le déploiement d’un concours photo.

Améliorer les conditions de travail pour améliorer la qualité de vie au travaillogo FACT10Q vecto

Améliorer les conditions de travail en revient, par conséquent, à améliorer la qualité de vie au travail. Pour ce faire, les entreprises peuvent faire appel aux Fonds pour l’Amélioration des Conditions de Travail (FACT). Il s’agit d’un dispositif qui peut apporter une aide financière, qui est versée sous forme de subvention publique aux entreprises qui mettent en œuvre des mesures d’amélioration des conditions de travail. Le FACT finance des projets qui ont pour but d’améliorer des situations de travail insatisfaisantes, caractérisées par des symptômes néfastes pour la performance de l’entreprise, la santé des salariés ou la qualité de vie au travail. Les montants de l’aide varient : pour une entreprise, le FACT verse 1 000 € TTC par jour avec 15 jours maximum d’intervention, pour un groupe d’entreprises, il verse 1 000 € TTC par jour avec 13 jours maximum d’intervention par entreprise signataire. L’aide du FACT permet également de faire appel à un consultant.

Pour en savoir plus sur ces fonds, rendez-vous sur : http://www.anact.fr/portal/page/portal/web/services/FACT

Vous voyez qu’avec un peu de bonne volonté, et un peu d’aide, vous pouvez facilement parvenir à améliorer la qualité de vie de vos salariés !

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑