COMMENT MANAGER AVEC LES OUTILS 2.0 ?

Les nouvelles technologies initiées par le web 2.0 permettent d’envisager de nouvelles méthodes de travail et notamment du management. Les techniques de management se différencient et s’adaptent à l’évolution des organisations. L’interactivité de la société, le partage de l’information poussent les dirigeants ou managers à changer de méthodes et à utiliser des outils digitaux pour l’atteinte de leurs objectifs.

Les outils de communication

Ces différents outils 2.0 ont un effet de levier de croissance car ils apporteront d’importants changements qui permettront d’avoir un management innovant dans l’entreprise. Ces outils 2.0, sont classés en différentes catégories pour tout manager souhaitant faire évoluer leur stratégie et leur cohésion de groupe. Les outils de collaboration comme la messagerie instantanée, les réseaux sociaux et les forums qui sont considérés comme véhicule idéal pour la transmission des informations et connaissances. Aussi les outils de production comme Wikis, maquette numérique et tableaux blancs qui ont pour but d’impliquer les acteurs dans l’élaboration des différents contenus. Tout en incorporant les outils de partages comme les blogs, GED, intranet/extranet collaboratifs, flux RSS dans le but d’apporter une valeur ajoutée, de convaincre et enfin les outils de coordination comme les espaces projets et le progiciel de Gestion intégré qui permet de gérer l’ensemble des processus opérationnels d’une entreprise en intégrant plusieurs fonctions de gestion du manager.

L’impact des outils du web 2.0

Les différents outils permettent de travailler de manière efficace. Le manager a toutes les cartes en main afin de gagner du temps en concevant, produisant et en mobilisant les ressources le plus rapidement possible. Enrichir les contenus en capitalisant les connaissances pour mieux les utiliser. Impliquer davantage les différents acteurs à travers les logiciels en les motivant à coopérer, les rendant acteurs des différents travaux effectués. Gérer les informations de manières performantes. Manager avec des outils 2.0 permet d’abord de gagner en performance en utilisant des méthodes agiles mais aussi de recréer du lien entre collaborateurs et manager. En plus de la plateforme collaborative qui redonne confiance aux employés, qui donne l’occasion aux salariés d’être créatif le manager peut l’utiliser comme une source de motivation, d’accompagnement. Ils développent des aptitudes positives comme la flexibilité, la réactivité dont le seul but est de faire émerger une intelligence collective en s’appuyant de tout un chacun. L’entreprise développe ainsi une modification profonde de son mode d’organisation managériale et de sa pratique du leadership.

Quelques exemples d’outils 2.0 à destination des managers

  • Outils de collaboration : Podio, Slack, Talk spirit, Microsoft teams et biens d’autres
  • Outils de partages : Net Explorer, Blue Files, Bynder Orbit….
  • Outils de production : Open Rod, sage 100cloud, Sage X3 ….
  • Outils de coordination : Gladys, Bubble plan, Z0 Gravity ….

Force est de constater, de nos jours que l’ère du digital apporte de l’évolution dans ce domaine managérial. Ce sont les acteurs et non pas les outils qui génèrent la performance mais ils jouent un rôle très important dans l’organisation, l’action et surtout dans le résultat souhaité par le manager. Tout manager à travers ces outils de communication doit accompagner, impliquer pour apporter d’importantes modifications adaptées aux différents besoins de ses salariés.

L’Entreprise, actrice « responsable » de sa e-réputation

 

L’e-réputation, aussi appelée web-réputation ou Cyber réputation, représente l’image de votre entreprise sur internet. Elle est constituée d’articles, d’avis, de toute information vous concernant sur le web. C’est la perception, l’évaluation, l’opinion que les prospects se font d’une marque, d’une entreprise à partir de cette identité numérique. L’image de marque et la réputation des entreprises sont des enjeux sur lesquels les consommateurs de nos jours se rattachent avant de passer à l’achat.  Pour parvenir à une e-réputation maîtrisée et positive, il faut évidemment mettre en place une stratégie de production et de suivi.

Le simple fait de posséder un site web, une page Facebook ou encore une chaîne YouTube suffit pour créer une identité à une entreprise. Cette identité doit être concrète, cohérente avec elle-même, ainsi qu’avec les moyens alloués et les actions positives menées lors des différents plans de crises.

Les moyens et outils

L’entreprise doit avoir conscience qu’elle aura des résultats significatifs uniquement si elle alloue des moyens suffisants pour gérer sa e-réputation. Pour commencer, des moyens humains, en désignant un responsable capable de réagir face aux contributeurs de communication de votre entreprise. Ensuite, des moyens financiers pour permettre à ce responsable désigné d’engager des actions de communication avec l’appui de prestataires externes si le besoin s’en fait sentir. Enfin des moyens techniques, pour optimiser la gestion au quotidien grâce aux solutions de veille et d’analyse automatisée. Parmi ces moyens techniques, il existe de nombreux outils spécialisés permettant de suivre et protéger votre e-réputation. Ce sont des outils simples et gratuits pour surveiller, par exemple, les mots clés. On retrouve notamment Google Alerts Webmii, qui est un outil d’analyse sur les propos à votre sujet sur les réseaux sociaux. On trouve également Radarly Synthésio Brand Watch, qui est une solution complète de veille, d’analyse et de gestion de votre e-réputation, mais aussi Mention Alerti Digimind. L’entreprise doit donc mettre en place des pions incontournables pour une e-réputation solide.

Les pions de l’e-réputation : réactivité et positivité

Pour éviter d’embarquer votre entreprise dans une mauvaise passe et d’entacher sa réputation, il ne faut jamais déroger à une communication positive et cohérente. Positive certes, mais en restant constructif ! Communiquez de manière factuelle et bienveillante surtout dans les situations de crise. Il faut privilégier la persuasion, la construction et l’écoute. Une fois en position d’écoute, l’entreprise doit être prête à agir en fonction des événements, des commentaires postés ou des mentions faites sur l’entreprise. Sachant que les choses peuvent se répandre et prendre d’importantes proportions très vite sur le net, il faut toujours être prêt à réagir. Toute entreprise doit être capable de s’adapter à une situation de crise. Se montrer réactif est une chose, mais il faut par ailleurs assurer une veille permanente.

La veille active et permanente

Pour pouvoir gérer sa web réputation, il faut s’assurer de bien la connaitre et de suivre son évolution. La veille doit être assurée sans relâche sur internet à travers des moteurs de recherche, des sites d’actualités, des réseaux sociaux, ou encore des blogs. Le but est donc de savoir au maximum ce qui se dit sur l’entreprise en surveillant les principales sources et en traçant les mots clés correspondant à vos sujets. L’objectif premier est d’avoir une vision claire de l’image que renvoie l’entreprise. Ainsi, vous pourrez décider de vos prochaines actions de communications.

Retenons qu’en fonction de votre secteur d’activité, certains médias en ligne peuvent devenir de puissants alliés. A vous de les fidéliser, afin de construire une e-réputation plus solide. Préserver et protéger son image de marque sur internet s’avère être un enjeu majeur pour votre développement. Votre e-réputation est déjà en ligne, à vous d’en prendre les commandes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les curriculums vitae originaux

                   

Le curriculum vitae est votre passeport pour vos divers entretiens. Il est le reflet de votre parcours professionnel et de votre personnalité. Si la plupart des candidats à l’embauche dans un même secteur d’activité ont tous à peu près la même formation, ainsi que des expériences différentes mais égales, il faut un moyen d’attirer l’attention sur leur candidature pour ne jamais passer inaperçu. C’est dans ce contexte que les CV originaux jouent un rôle très important.

L’originalité d’un CV peut avoir l’avantage d’attirer l’attention du recruteur, qui reçoit des dizaines de candidatures. Votre CV soigné par une présentation claire et aérée captera l’attention du recruteur, mais attention ! Parfois, une forme originale peut brouiller les codes auxquels les recruteurs sont habitués.

Les formes de CV originaux

Pour tenter de se démarquer des CV classiques, certains candidats utiliseront le CV original qui peut prendre plusieurs formes :

  • Les CV en couleurs et animés : Avec un graphisme et un design plus élaboré, des palettes de couleurs choisies judicieusement feront ressortir votre propos et transmettra une image positive. Un constat d’autant plus vrai quand il est couplé à un système d’animation Flash.
  • Le CV en ligne : En possédant une vitrine, votre CV web permet d’enrichir votre document sans l’alourdir, en utilisant des liens. Les avantages de ce CV sont nombreux, tels que : l’amélioration de votre visibilité et le développement de votre réseau.
  • Le CV à réalité augmentée : Il existe encore d’autres différentes méthodes qui permettent d’incruster de façon réaliste des objets virtuels d’images 2D ou 3D. Le CV est plus pertinent, puisqu’il transporte le recruteur au-delà de ce qu’un CV classique veut nous faire voir, et montre donc le réel savoir-faire du candidat. Il a le mérite de capter l’attention, tout en montrant que son créateur est en phase avec les nouvelles technologies. Un atout non négligeable pour des candidats dans le secteur de la communication ou du marketing.

  • Le CV vidéo : Miser sur une animation, une vidéo ou tout autre support permettant d’apporter des preuves à vos différentes expériences. Il est un outil efficace dans la stratégie de toutes recherches d’emploi, notamment concernant certains domaines comme la communication et le marketing. C’est aussi une opportunité de montrer vos réelles motivations et qualités requises pour le poste.
  • Canva : C’est un outil de création sur le web, qui permet par la suite d’insérer, sur un CV, les illustrations créées. Encore une fois, ce genre de cv avec un design attrayant permet aux recruteurs de vouloir plus vous connaitre. C’est donc le moment de véhiculer votre image et votre personnalité.

Un curriculum vitae original dans sa présentation a pour but de surprendre, d’attirer l’œil mais surtout valoriser de vos compétences. En somme, ce sont vos qualités et compétences qui feront toute la différence, que ce soit pour un CV original ou traditionnel. L’essentiel est d’être clair, les informations doivent être accessibles et l’ensemble agréable à consulter. Le premier objectif de votre CV original est de susciter l’intérêt du recruteur qui aura la curiosité de lire votre CV. Tout CV original doit donner envie au recruteur de vous rencontrer pour en savoir plus. La qualité du contenu doit être irréprochable, que ce soit au niveau de la clarté des informations proposées mais aussi du point de vue de l’orthographe. Alors n’hésitez plus à franchir le pas, et laissez parler votre créativité !

 

Thibault MALLECOURT – Les Petits Frenchies: A start up that awakens the made in France!

At 30, Thibaut Mallecourt is the happy founder of Les Petits Frenchies, a platform dedicated to French brands. After the web magazine, Thibault Mallecourt and his team launched the e-shop in 2014 which, to date, already federates a large community of French lovers. How did this young entrepreneur, who started from nothing, make Little Frenchies a lightning success of the Made in France? Here’s the whole story:

julien-e1424787846153

Graduate of a Master’s in Entrepreneurship, Thibault Mallecourt becomes in 2010, the Founder of Sowetrip, which is the first community platform of weekend program online offering community travel. Initially, this had only a pedagogical purpose but given the success of the application, a company was created. The business was developed for two and a half years and was then sold to the Easy Voyages agency, where he became the marketing director in 2011. He worked there for a few years and launched in parallel his Web magazine Les Petits Frenchies, a platform dedicated to Brands. Little by little, the magazine took form as an e-shop and today, on social networks, brings together a large community of fans fond of « made in France ».

The birth of a successful brand…

At the time, Thibaut Mallecourt had several blogs that he animated the evenings and the weekends as a hobby. He had several articles on his blog such as « Happy Man », where he listed nice products for men. Then he launched « Make a Man Happy », then « Make a Happy Woman », on the theme of gifts; The last in the series was called « Start-up my love ». In the end, what emerged from all these activities was French entrepreneurship and innovative projects. He therefore merged all these blogs by creating Les Petits Frenchies. From the beginning, he had an economic vision of what he wanted.

Indeed, it started from the observation that France was overflowing with a generation full of ideas, motivated and hardworking. The blog’s ambition was therefore to give visibility to all these people, then to launch an e-commerce approach.

The blog was launched in November 2012 and luckily became part of Nelly Rodi’s newsletter a Parisian trend office, which quickly enabled them to acquire a notoriety and credibility. From that day, he was contacted by about 10 brands per day, who wanted to be present on the site. The online store was launched in March 2014.

Dive into an inspiring world!

At Les Petits Frenchies, the initiatives undertaken by the young French as well as all the France has to offer are highlighted!

The founder says it himself! He is proud of the new generation that is in action filled with energy, ideas and creativity. He continues to promote French startups that he holds for their audacity, their ambition and their creativity! Today he and his team continue to support brands who share their values. Not a day goes by without that something inspiring was born in France! Even if Thibault Mallecourt and his team are focused on the future and, they remain closely attached to their know-how, their heritage, their culture, as well as their icon. They work with the partner brands to create quality content and integrate it into their editorial line. For the selection of products, most of the brands themselves contact the contractor to offer their products. Each week he and his team will review those who contacted to make a product selection that seems promising checking even though French brand.

A creative and responsible start-up!

Most of the brands emphased on Les Petits Frenchies are made in France, or at least a part of their manufacturing process takes place in France. There is a real will to promote traditional manufacturing and know-how « à la française » but also to show that it is still possible, at the time of globalization, to manufacture in France and so, to avoid pollution and transportation logistics.

The team seeks to spotlight brand respectful of the principles of ecology and engaged in sustainable development. Bios preparations for breads, organic olive oil, recycled books, organic ice teas, eco-designed and many other paper towels still belong.

Today, the company is growing very fast but is still young. Even if they aren’t major communication campaigns, their popularity is 99% effective. Their digital communication allows them to federate an active community and quality and to ensure a daily exchange with brands and their readers. All brands of the e-shop are also on the web magazine through interviews or articles which brings them high visibility.

In this general gloom, we found in Les Petits Frenchies a lot of optimism and freshness!

Les 10 règles de la rédaction web

Sur Internet, les règles de l’écriture ne sont pas tout à fait les mêmes que sur papier. Si l’orthographe et la grammaire restent essentielles, d’autres principes s’appliquent pour concevoir des contenus attrayants, faciles à consommer par les humains et les robots. L’infographie en bas de cet article rappelle ces règles spécifiques.

Trouver un titre accrocheur

Il est important de trouver un titre fort qui donnera envie aux internautes de lire votre contenu. Le titre est la première chose que verra le potentiel lecteur. Il évaluera l’intérêt de votre article uniquement grâce au titre. Quand 80% des gens lisent un titre, seuls 20% vont lire l’article. Le titre doit donc être attirant pour mettre toutes les chances de votre côté.

Être concis et direct

Les gens n’ont pas le courage d’aller au bout d’un article interminable, c’est un fait avéré. 79% des lecteurs ne terminent pas un article entamé, et passent à autre chose. Il faut synthétiser et ne pas s’attarder sur des détails. Donc soyez brefs.

Réaliser plusieurs paragraphes

Divisez son article en plusieurs paragraphes est un excellent moyen de ne pas perdre son lecteur en cours de chemin. Il est impératif d’aérer son texte pour que l’internaute s’y retrouve. N’hésitez pas à diviser votre texte en 2, 3 voire 4 paragraphes pour qu’ils soient relativement courts. Autre chose, n’oubliez pas de mettre un titre avant chaque paragraphe, ainsi le lecteur pourra savoir de quoi il parle (et les robots aussi).

Adopter un langage simple

Faites-en sorte de pouvoir être compris de n’importe qui, en utilisant un vocabulaire à la fois simple et courant, sans tomber dans la familiarité. Faites des phrases courtes qui ont du sens. Plus votre phrase est longue et plus vous avez de chance de perdre votre lecteur.

Faire des listes

Faites des listes claires et précises. Le cerveau humain est naturellement adapté à se retrouver face à des listes, il est donc plus aisé pour lui de les interpréter ou de les retenir.

Choisir une police agréable et facile à lire

Le lecteur n’aura aucune envie de vous lire si la police n’est pas agréable à ses yeux. Il est conseillé d’utiliser une police classique : Arial, Verdana, Georgia ou encore Times New Roman. La taille de l’écriture entre également en compte. En effet, si c’est trop petit le lecteur risque d’abandonner la lecture ; si c’est trop grand, il devra sans cesse descendre sur son écran pour pouvoir lire. Et on ne saurait que vous conseiller d’écrire noir sur blanc évidement…

Illustrer ses propos

N’hésitez surtout pas à illustrer vos propos, pour donner au lecteur une idée concrète de ce que vous expliquez. Des photos, des vidéos, des schémas, peuvent grandement contribuer à la pertinence de vos dires, et donc à la compréhension des lecteurs. Une dernière chose, vérifiez que les documents sont libres de droits d’auteur si ce ne sont pas les vôtres et pensez à citer vos sources.

Fournir des faits

Donnez un maximum d’exemples concrets de ce que vous expliquez, les internautes n’attendent que ça ! Pouvoir apporter une preuve de ce que vous avancez vous fera gagner en crédibilité. Plus vous aurez d’arguments véridiques à apporter, meilleur votre contenu sera. De plus, quelque chose de peu crédible sans preuve apportée ne sera probablement pas pris au sérieux, même si c’est vrai… Alors n’hésitez surtout pas à justifier vos propos par des exemples et des faits. Encore plus important, n’oubliez pas de citer vos sources, comme pour les illustrations.

Optimiser ses pages pour les moteurs de recherche

Une large majorité d’internautes utilisent les moteurs de recherche pour trouver ce qu’ils recherchent. La plupart d’entre eux ne va pas chercher plus loin que la première page de résultats (75%). Pour maximiser vos chances d’y être présent, créez des pages avec des titres uniques, écrivez du contenu de qualité avec des mots clés pertinents et assurez-vous d’obtenir des backlinks de qualité.

Divertir et inspirer

Enfin, il est important que vos lecteurs ne s’ennuient pas en lisant vos contenus. Quand ils partagent des articles sur les réseaux sociaux, c’est dans 63% des cas parce que c’est intéressant, dans 46% des cas parce que c’est drôle et dans 43% des cas parce que c’est important. Il est donc important de poster du contenu inspirant et sérieux, tout en y glissant des touches d’humour (sans pour autant en abuser).

 

YouTube, le géant de la vidéo

YouTube est un site web d’hébergement de vidéos sur lequel les utilisateurs peuvent envoyer, évaluer, regarder, commenter et partager des vidéos. Il est le 3ème site le plus consulté du monde après Facebook et Google.

Youtube

YouTube a été créé en février 2005 par Steve Chen, Chaud Hurley et Jawed Karim, trois anciens employés de PayPal. Leur but est simple : partager des vidéos avec ses amis. Le succès est tel que le site est racheté par Google un an après pour la somme de 1,54 milliard de dollars.

Au début, l’entreprise est basée aux Etats Unis mais s’exporte rapidement vers l’Europe en premier lieu. Petit à petit le site devient mondial et est aujourd’hui dans 88 pays.

En 2015, l’entreprise lance Youtube Red qui est un service d’abonnement qui permet de ne plus visionner de publicités sur le site. Il est également possible avec ce service de conserver des vidéos que l’utilisateur peut consulter sans connexion internet. La promesse est d’offrir une meilleure expérience client.

YouTube, ce sont des possibilités immenses de partager du contenus. Certaines personnes l’ont bien compris et nous avons vu arriver une génération de « YouTubers », souvent des humoristes mais également des conseils beauté, des gamers, des scientifiques qui gagnent leur vie grâce à leurs vidéos et qui ont des milliers de fans. Vous avez sûrement entendu parler de Squeezie, Cyprien, ou Norman … ?

Les internautes peuvent trouver des contenus très variés sur YouTube: des musiques, des films, des séries, des humoristes, des publicités, des conseils de beauté, des cours de maths. Maintenant, chaque internaute peut se créer un compte et partager du contenu avec ses amis et avec la toile.

Pour rémunérer les artistes et les créateurs de contenus, YouTube est devenu une plateforme publicitaire. Il y a maintenant plus de 8000 partenaires. . YouTube qui a généré 4 milliards de dollars en 2014 grâce aux campagnes de publicités.

Le site a de nombreuses fonctionnalités, il est possible de s’abonner aux chaînes que nous apprécions pour pouvoir être averti quand une nouvelle vidéo sort.  YouTube permet également de commenter les vidéos, de créer des playlist, de partager des vidéos sur les réseaux sociaux, de noter les vidéos grâce à un système de pouce bleu, pouce rouge.

YouTube, c’est un succès planétaire, une renommée internationale et une réussite incroyable en seulement dix ans. En effet, il y a plus de 120 millions de vidéos sur la plateforme, 200 000 nouvelles vidéos par jour, plus d’un milliard d’utilisateurs, 300 millions de comptes créés et une augmentation de 100% du nombre d’heures de visionnage sur mobile en un an seulement.

YouTube a fait basculer les codes du web 2.0 et est la source favorite de vidéos dans le monde entier. La plateforme a changé notre façon de nous informer, de nous divertir, d’apprendre et de partager du contenu. Devenu un véritable réseau social, YouTube n’a pas fini de nous étonner !

L’amour 2.0 avec Meetic

Créé à Boulogne en novembre 2001 par l’entrepreneur Marc Simoncini, Meetic a ouvert le marché de la rencontre en ligne.

Meetic

L’entreprise à revue sa communications avec la campagne #LoveYourImperfections réalisée par l’agence Buzzman. «Ce discours décomplexé, nous sommes les seuls à le porter», explique à Frenchweb Jessica Delpirou, la vice-présidente Europe du Sud de Meetic.

La publicité est d’ailleurs un poste de dépense stratégique pour l’entreprise qui doit continuellement communiquer dans ce secteur de plus en plus concurrentiel. «C’est un investissement marketing majeur, il faut que l’on recrute en permanence des célibataires, car ils changent et, surtout, nous avons un métier paradoxal, puisque les célibataires nous quittent après une belle rencontre».

Pour faire face aux concurrents, il a fallu faire un virage à 360 degrés, et que la marque gère l’évolution vers le mobile. On présente Meetic comme un site de rencontres, mais depuis deux ans, c’est mobile first. 70% des utilisateurs Meetic se connectent sur des terminaux mobiles, via l’application ou le site via un moteur de recherche sur smartphone. Cette révolution des usages a tout changé, y compris en interne. Désormais, ils conçoivent d’abord leurs produits pour les supports mobiles, puis les adaptent aux grands écrans.

Cette concurrence ne le pénalise pas. Six millions de couples se sont formés grâce à Meetic depuis sa création, et un Français sur cinq connaît un couple Meetic. De plus, les études ont montré que l’engagement du consommateur est plus fort lorsqu’il paye pour un service. C’est aussi un gage de sérieux et de qualité. Chez Meetic, la proportion hommes/femmes est de 55/45, ce qui est loin d’être le cas chez de nombreux concurrents.

En ce qui concerne la politique de prix, ils sont dégressifs en fonction de la durée de l’offre: 30 euros environ pour un mois, puis autour de 10 euros par mois pour six mois. En France, le site propose des formules d’un mois, trois mois ou six mois, mais dans certains pays, cela va jusqu’à un an, car le marché est différent.

Le site de rencontre a lancé début 2013 une activité « événements ». Ils en organisent 150 par mois en Europe, dans 170 villes et 12 pays. Ce ne sont pas des speed dating mais des soirées entre célibataires, dans des bars ou au bowling par exemple. Ils proposent également des cours de cuisine, de cocktails, de danse, la visite d’un lieu et même des week-ends. Pour la St-Valentin 2016 le site ouvrait ses portes dans un lieu éphémère, à tous les célibataires pour partager une journée autour d’activités comme : atelier coiffure et barbier, jeux d’arcades vintages et séances de skin jackin’, de la peinture sur corps.

Quinze ans plus tard, Meetic est toujours le service de rencontres préféré des Français malgré l’évolution constante du marché et des habitudes . Le mois de Janvier  2016 s’impose comme le meilleur mois de leur histoire. Les inscriptions ont grimpé de 30% en France et de 20% en Europe. Peu d’entreprises Internet aussi âgées sont toujours au top au bout de 15 ans.

Allez aimer les imperfections des autres sur Meetic.fr !

Faites la différence avec un CV 2.0

Avec le nombre croissant de demandeurs d’emplois, les candidats cherchent à se différencier avec des CV originaux pour avoir une chance de se faire remarquer. Alors, quelles sont les nouvelles formes de CV, et sont-elles en passe de remplacer le CV papier traditionnel ?

• Le web CV, complétez votre CV traditionnel !

Le web CV, c’est un CV conçu comme une page web : il permet donc d’être référencé et d’être plus visible par les recruteurs. C’est aussi l’occasion de détailler davantage votre parcours professionnel, vos compétences ou vos passions. Vous pouvez l’utiliser en complément d’un CV traditionnel en y insérant le lien de la page web : cela permettra aux recruteurs d’en savoir plus sur vous s’ils le souhaitent.

Les sites de réseautage professionnels comme LinkedIn ou Viadéo proposent une sorte de CV en ligne, mais il existe des sites plus poussés qui permettent de créer un profil plus personnalisé et facilement exportable.

Comment ?

Des sites comme doyoubuzz, monCV.com ou myCVfactory vous aide à créer un CV plus ou moins original auquel vous pouvez ajouter des diaporamas, des photos ou encore des vidéos pour illustrer vos compétences ou votre personnalité. Une fois votre web CV crée, vous pouvez décider d’acheter un nom de domaine pour pouvoir le diffuser plus facilement, mais ce n’est pas obligatoire.

• Le CV vidéo, démarquez-vous !

Le CV vidéo est le parfait moyen de se démarquer. Il permet aussi d’éviter les problèmes de discrimination : c’est l’occasion de vendre vos compétences et de mettre en avant votre personnalité !

Comment ?

Pour créer un CV vidéo, vous pouvez vous aider de sites spécialisés comme cv-video.fr ou curriculum-video.com avec des professionnels qui réalisent votre présentation avec vous et qui vous conseillent. Il faut évidemment avoir bien préparé son discours en amont, et surtout être bref ! L’idéal est de se présenter entre 1 à 3 minutes maximum pour pouvoir être crédible, sans ennuyer le destinataire.

Si vous décidez de filmer vous-même votre CV vidéo, gare à l’amateurisme ! La vidéo se doit d’être propre et professionnelle si vous voulez qu’elle aboutisse à un entretien.

• Le CV Infographie, adoptez la clarté et la rapidité !

CV infoLe CV « infographie » n’est plus seulement réservé aux graphistes : il montre que vous avez un intérêt pour le multimédia,  et que vous êtes créatif. Il permet de mettre en avant les informations que vous souhaitez : des chiffres, des compétences clés…

C’est un CV visuel et rapide à lire, il permet à l’employeur de trouver très rapidement les informations dont il a besoin.

Comment ?

Si vous n’êtes pas un spécialiste, vous pouvez vous faire aider d’un graphiste ou d’une agence web, mais il existe des solutions moins onéreuses : le site vizualize.me permet de générer une infographie à partir de votre  CV ou bien de votre profil LinkedIn en quelques clics.

Si le CV original peut jouer en votre faveur, certains recruteurs préféreront toujours le CV papier traditionnel, c’est pourquoi il vaut mieux toujours en avoir un de côté. N’oubliez pas que le plus important est d’adapter votre CV au poste que vous visez !

Nick d’Aloisio : milliardaire à sa majorité grâce à Summly

Nick-Daloisio1« Etre courageux et ne pas avoir peur de l’échec. », telle est la devise de Nick d’Aloisio. Ce jeune de 19 ans, notamment nommé innovateur de l’année en 2014 par le Wall Street Journal,  est devenu milliardaire avec son application  Summly et en vendant sa start-up au géant du web Yahoo.

Dès son plus jeune âge, la programmation le passionne

Nick est né et a grandi en Australie jusqu’à ses sept ans puis est venu vivre à Londres où il passe toute son adolescence et où il intègre King’s college school. Sa mBN-AC265_mag111_G_20131022154737ère est juriste et son père travaille pour la banque Goldman Sachs.  A 9 ans, il a son premier MacBook et à 12 ans, il programme déjà, il affirme que la programmation était un hobby, comme d’autres feraient du foot en dehors de l’école, lui, son truc c’était la programmation. Utilisateur des moteurs de recherches bien connus du grand public comme Bing ou Google, il n’était pas satisfait, il prenait trop de temps à arriver au contenu recherché. Ce qu’il lui manquait ? Un aperçu du contenu de la page avec lequel il perdrait moins de temps, en sorte un petit résumé du contenu.

Une première application : Trimit

Il s’est mis à travailler sur un outil, sous la forme d’une application iPhone appelée Trimit, elle résumait des contenus d’emails, d’articles… Selon lui, le résultat était très imparfait. Mais pourtant Apple décide de la mettre en avant sur l’Apple Store. Grâce à Apple, plusieurs blogs parlent de l’application et rapidement Li_Ka_Shingdes investisseurs veulent rencontrer le « petit génie » notamment Li Ka Shing, milliardaire et investisseur de Hong Kong. En janvier 2012, il accepte l’investissement, arrête ses cours et se consacre entièrement au projet. Il passe plusieurs mois à améliorer l’application en collaboration avec SRI International et la ressort, cette fois-ci elle s’appelle Summly.

De Summly à Yahoo

7th_Summly1A l’automne 2012, il a levé plus d’un million de dollars avec son application, parmi les investisseurs Ashton Kutcher. L’application est téléchargée plus d’un million de fois, c’est alors que Yahoo le contacte. Le géant veut racheter son application pour l’introduire dans leur application mobile, et pas seulement de la racheter mais continuer de travailler avec lui. Yahoo lui aurait racheté la société Summly pour environ 30 millions de dollars, la somme exacte n’a pas été dévoilée publiquement.

Aujourd’hui, il travaille toujours chez Yahoo en tant que chef de produit, il vit entre Londres et la Silicon Valley où il se rend pour rencontrer des collaborateurs de Yahoo.

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑