Who run the world ? Girls

Who run the world ? A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes,  découvrez les 5 femmes les plus influentes de ces dernières années. Politique, CEO… ces femmes contrôlent leur empire avec une main de maître (ou plutôt de maitresse)  nous rappelant à toutes que malgré les difficultés, préjugés et obstacles, le plafond de verre peut-être brisé.

Angela Merkel

angela merkel

Angela Dorothea Merkel, née le 17 juillet 1954 (63 ans) à Hambourg en Allemagne est une physi­cienne de forma­tion. Elle abandonne rapidement les sciences pour se lancer en poli­tique.

Au début des années 1990, Angela Merkel devient minis­tre fédé­ral des Femmes et de la Jeunesse au sein du cabi­net d’Helmut Kohl. La femme d’Etat rejoint par la suite le ministère fédé­ral de l’En­vi­ron­ne­ment, de la Protec­tion de la nature et de la Sécu­rité nucléaire, jusqu’en 1998. Deux ans plus tard, Angela devient la première femme prési­dente de son parti poli­tique, l’Union chré­tienne-démo­crate.

Grâce à ce nouveau statut, Angela se lance en campagne en vue des élec­tions fédé­rales de 2005. Elle est élue chan­ce­lière de la Répu­blique fédé­rale d’Al­le­magne et sera réélu en 2009, 2013 puis en 2017, confirmant ainsi son statut de femme la plus puis­sante du monde selon le maga­zine Forbes et personnage politique la plus influente d’Europe.


Theresa May

theresa may

Theresa May est née le 1er octobre 1956 à East­bourne, au sud de l’Angle­terre. Issue de la classe moyenne, elle est orpheline à l’âge de 26 ans. Diplômée de l’Univer­sité d’Oxford en géographie, elle débute sa carrière dans la finance.

En parallèle, elle commence une carrière poli­tique en 1986, Theresa May débute comme conseillère de l’arron­dis­se­ment londo­nien de Merton. Jusqu’en 1994 elle s’attèle à diffé­rentes fonc­tion. En mai 1997, elle est élue dépu­tée conser­va­trice dans le sud de l’Angle­terre.

En 2010, David Cameron nomme Theresa May ministre de l’Inté­rieur. Le 11 juillet 2016, elle devient chef du Parti Conser­va­teur et le 13 juillet 2016, elle est nommée Premier ministre du Royaume-Uni et devient la deuxième femme, après Marga­ret That­cher, à accé­der à cette fonc­tion.


Melinda Gates

melinda gates

Melinda French est née le 15 août 1964 (53 ans) dans le Texas.  Après l’obtention d’un bachelor avec double spécialisation en informatique et en sciences économiques, puis une maîtrise en administration des affaires (MBA) à l’université Duke, elle entre en 1987 chez Microsoft comme responsable marketing. 

Après neuf ans, Melinda obtient le poste de directrice générale dans la division responsable des produits multimédia. Malgré sa relation avec Bill Gates alors CEO de Microsoft, Melinda ne fait jamais appel à lui dans son travail et dans sa brillante carrière. Leur mariage est célébré en 1994. Elle quitte l’entreprise en 1996 pour se consacrer à sa famille.

Melinda Gates et son mari fondent la Bill & Melinda Gates Foundation. La fondation est la plus grosse ONG jamais créée, avec 30 milliards de dollars d’actifs. Ses dépenses annuelles dépassent celles de l’Organisation mondiale de la santé. Philanthrope très active, Melinda Gates s’occupe surtout de la stratégie, de la promotion et de l’évaluation des résultats des actions de la Fondation. Les objectifs de la Fondation sont l’amélioration de la santé dans le monde, l’éradication de la pauvreté dans les pays pauvres, la promotion de l’éducation et l’instauration de la technologie dans les bibliothèques.

Melinda Gates a régulièrement dénoncé le sexisme dans l’industrie de la technologie.


Sheryl Kara Sandberg

sheryl_sandberg_facebook

Née le 28 août 1969 à Washington, aux États-Unis, Sheryl Sandberg est la numéro 2 de Facebook derrière Mark Zuckerberg. Agée de 42 ans, c’est la plus âgée de l’entreprise mais aussi la seule femme de l’équipe dirigeante.

Après un M.B.A. à Harvard en 1995, Sheryl commence comme chef de service au sein du département du Trésor des États-Unis. Elle est ensuite recrutée par Google  comme vice-présidente des Ventes et opérations internationales en ligne. La femme d’affaire s’est également impliquée dans le lancement de la branche philanthropique de Google, Google.org et dans AdWords. En 2008, elle est recontactée par Mark Zuckerberg où ce dernier était encore étudiant alors qu’elle envisageait de devenir cadre supérieure chez The Washington Post Company.

Sandberg gère les ventes, le marketing, le développement commercial, les ressources humaines, la politique publique et la communication de Facebook.

Son salaire en 2011 est de 30,8 millions de dollars ce qui en fait la mieux payée, devant les fondateurs de Facebook.

Auteur de plusieurs livres à succès, cette mère de 2 enfants a perdu son mari en 2015 victime d’un traumatisme crânien suite à une chute durant des vacances au Mexique. De cette tragédie naitra le best-seller « Option B » et OptionB.org, une nouvelle initiative qu’elle a lancée dans le but d’aider les familles en deuil.


Mary T. Barra

mary barry

Née le 24 décembre 1961 dans le Michigan, ville emblématique de l’automobile aux États-Unis, Mary Barra est la directrice générale du constructeur automobile américain General Motors. C’est la première femme à occuper le poste de numéros 1 pour un grand constructeur automobile.

La carrière de Mary Barra chez General Motors débute par un simple stage à l’âge de 18 ans. Après des études dans la prestigieuse université de Stanford, où elle y étudie la gestion, Mary décroche son véritable premier emploi chez GM en 1980. Pendant des années, elle enchaîne les postes au sein de l’entreprise, touchant à tout, du travail à l’usine comme ouvrière à la direction d’une usine, en passant par les ressources humaines.

 Le 10 décembre 2013, le conseil d’administration de General Motors annonce sa nomination comme directrice générale. En 2014, Mary Barra perçoit près de 14,4 millions de dollars pour ses fonctions au sein de General Motors, soit  60 % de plus que son prédécesseur masculin.

Marry Barra incarne pour de nombreux observateurs un changement de mentalité dans l’industrie automobile, le signe d’un recul du sexisme aussi.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :